Vendredi 25 April 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Pèlerinage à la Mecque : de la splendeur spirituelle au mérite de jeûner le jour d’Arafat

Pèlerinage à la Mecque : de la splendeur spirituelle au mérite de jeûner le jour d’Arafat
fr
http://oumma.com/sites/default/files/IMG/arton7356.jpg

Du point de vue religieux, cet impressionnant rassemblement des millions de fidèles venus des différentes régions du monde, dans un endroit précis et à une époque précise, revêtus tous d’un même habillement, rappelle le jour du jugement dernier que chacun est appelé à méditer.

Partagez :

Le pèlerinage (Hajj) à la ville sainte de la Mecque est un événement majeur pour le croyant. Cinquième pilier de l’Islam, le pèlerinage demeure le plus grand rassemblement au monde, le plus grand point de concentration d’énergie cosmique et terrestre. Les scientifiques vous diront que c’est le centre de la sphéricité mondial et terrestre dans tous ces états humains. Du point de vue religieux, cet impressionnant rassemblement des millions de fidèles venus des différentes régions du monde, dans un endroit précis et à une époque précise, revêtus tous d’un même habillement, rappelle le jour du jugement dernier que chacun est appelé à méditer.

Le pèlerinage a été institué comme prescription divine durant la sixième année de l’Hégire. Son accomplissement est une obligation à réaliser pour tout musulman qui en a les moyens, au moins une fois dans sa vie. Le Coran nous décrit merveilleusement bien ce 5ème pilier de l’Islam dans la sourate 3,verset 196 : "Là sont des signes évidents, parmi lesquels l’endroit où Abraham s’est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c’est un devoir envers Dieu pour les gens qui ont les moyens d’aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Dieu se passe largement des mondes". Et de préciser dans la sourate 2, verset 196 : Et accomplissez, pour l’amour de Dieu, le grand et le petit pèlerinage. Ce voyage spirituel exceptionnel permet de fortifier la foi du croyant et de développer de nombreuses qualités. C’est aussi une étape de la vie qui mène le croyant vers un avenir de pureté.

Les spécialistes s’accordent à dire que nous sommes dans les dix meilleurs jours de l’année musulmane. Pour celles et ceux qui n’ont pas les moyens de faire le pèlerinage ou qui ne sont pas physiquement présents dans les lieux du pèlerinage, il est fortement recommandé d’accomplir le jeûne d’Arafat. Selon Abû Qatâda (que Dieu l’agrée), le Prophète (Sallâlahou Alayhi Wasallâm) fut interrogé au sujet du jeûne d’Arafat. Il répondit : " Jeûner ce jour, expie les péchés commis entre l’année écoulée et ceux de l’année à venir." (rapporté par Muslim). Alors, si vous n’êtes pas au pèlerinage et êtes dans les prédispositions, n’oubliez pas d’exécuter cette forte recommandation du prophète Muhammad (Sallâlahou Alayhi Wasallâm) en accomplissant le jeûne d’Arafat ce samedi 5 novembre 2011.Vous serez ainsi pleinement en communion avec les hôtes d’Allah qui effectuent le pèlerinage et qui se trouvent justement ce jour à Arafat.

La fête d’El-Adha aura lieu au lendemain de ce rassemblement au Mont Arafat, c’est-à-dire le 6 novembre 2011. Cette fête nous rappelle l’acte de sacrifice du prophète Ibrahim, un modèle de piété et par-dessus tout le père de l’appel à l’Unicité d’Allah avant d’en être un ardent défenseur, celui de l’unicité divine. En même temps, elle nous rappelle la miséricorde divine. Ayant pour bouclier la foi et l’intelligence, soyons fidèles à nos engagements par la méditation et des actions conformes à la volonté de Dieu. Avec endurance et persévérance, cheminons patiemment vers la source : Dieu. Nous sommes à Dieu et c’est à Lui que nous retournons.

On peut retarder un voyage, on peut annuler un rendez-vous, mais on ne peut ni annuler ni reporter la mort. Mettons à profit notre vie, dans tous ses aspects, pour rester fidèles à la voie prescrite par Dieu. Il n’est jamais tard pour bien faire. Qu’Allah agrée le pèlerinage de tous les musulmans et toutes les musulmanes et nous pardonne nos péchés. A celles et ceux qui n’ont pas encore accompli ce devoir, que Dieu leur donne tout ce qui est nécessaire pour s’en acquitter. Bonne fête à la Oumma islamique ! Fi Amanillah.

Publicité Oumma.com