Ô mois de Ramadan

Ô mois de Ramadan  J’ai scruté le ciel cette nuit sans me lasser  La lune m’est apparue plus belle qu

par

jeudi 20 septembre 2007

Ô mois de Ramadan

  •  J’ai scruté le ciel cette nuit sans me lasser
  •  La lune m’est apparue plus belle qu’à l’accoutumé
  •  Voilà tant d’années que tu es ainsi célébré
  •  Mois de Ramadan, te voilà enfin annoncé !
  •  Mon âme s’éveille, elle qui était comme fleur fanée
  •  Quel bonheur unique, que cette période sacrée
  •  Le souvenir de Dieu, sait nous réconforter
  •  Je puis vous l’assurer, il faut en profiter
  •  Ton but n’est pas nous garder affamés
  •  Mais nous transformer, de l’intérieur nous changer
  •  Nous élever, progresser dans sa spiritualité
  •  Se réconcilier, et en premier pardonner
  •  Tu nous enjoins à visiter malades et oubliés
  •  Honorer son prochain, faire OEuvre de charité
  •  Faîtes donc fortune, donnez sans compter !
  •  Telle fut la parole de notre bien-aimé*
  •  Invoquez, priez, ce mois va vite s’écouler
  •  Se cache en lui un trésor qu’il ne faut pour rien manquer
  •  Une nuit qui vaut mille mois, il faut l’a chercher
  •  Une aubaine unique pour tous ensemble le glorifier
  •  Ce mois compte des jours qui vont s’égrener
  •  Un à un au rythme des nuits, ne rien négliger
  •  Même pas un sourire, ni acte pour la société
  •  Eblouir son entourage, par son exemplarité

    * Par bien-aimé, les musulmans désignent le prophète Muhammad (Paix et Bénédictions de Dieu sur lui).

  • Publicité

    Auteur : Suhail Najmi

    commentaires