Nous sommes Français et Musulmans !

Lorsque la photographe France Keyser est venue me présenter son projet de reportage photos sur les musulmans de France, ma première réaction fut celle d’un spécialiste ayant le sentiment que le sujet était largement épuisé et qu’il n’y avait plus rien à montrer d’original. En effet, depuis la fin des années 1980, le thème de l’islam hexagonal est devenu l’un des marronniers fétiches de la presse française où les représentations de l’Autre musulman se réduisent le plus souvent à du « prêt-à-clicher islamique », à la limite de la caricature : images de femmes voilées fanatisées, d’hommes barbus au regard menaçant, de croyants en prière pris de dos, de foules vociférantes au cri d’Allah Akbar ! (Dieu est grand), d’apprentis jihadistes en partance pour l’Irak ou l’Afghanistan, etc.

Nous sommes Français et Musulmans !

Lorsque la photographe France Keyser est venue me présenter son projet de reportage photos sur les musulmans de France, ma première réaction fut celle d’un spécialiste ayant le sentiment que le sujet était largement épuisé et qu’il n’y avait plus rien à montrer d’original. En effet, depuis la fin des années 1980, le thème de l’islam hexagonal est devenu l’un des marronniers fétiches de la presse française où les représentations de l’Autre musulman se réduisent le plus souvent à du « prêt-à-clicher islamique », à la limite de la caricature : images de femmes voilées fanatisées, d’hommes barbus au regard menaçant, de croyants en prière pris de dos, de foules vociférantes au cri d’Allah Akbar ! (Dieu est grand), d’apprentis jihadistes en partance pour l’Irak ou l’Afghanistan, etc.

A côté de ces images de peur se déploie parfois une touche exotique héritée de la tradition orientaliste : hommes paisibles fumant leur narguilé sur la terrasse ombragée d’un café maure, femmes musulmanes se délectant dans les vapeurs d’un hammam, voyageur occidental se délassant sur le divan d’un salon de thé oriental... Il faut reconnaître qu’entre ces deux images fortement contrastées (le sensationnalisme angoissant et l’exotisme apaisant) qui constituent la trame imaginaire de notre rapport à cet Autre musulman, il n’existe que peu de place pour la représentation de l’islam vécu anonymement par des milliers de citoyens ordinaires qui entendent concilier leur francité et leur islamité de manière harmonieuse.

C’est précisément le défi photographique qu’a voulu relever France Keyser : sortir du prêt-à-clicher islamique pour saisir sur le vif ces Français comme les autres (médecins, commerçants, fonctionnaires, élus, sportifs, responsables associatifs…), dont la foi et la pratique religieuses sont moins vécues comme des traditions importés de là-bas que comme des expressions vivantes de leur citoyenneté ici. Or, le défi n’était pas gagné d’avance. Les traumatismes post-11 septembre ont favorisé la montée d’un climat de méfiance de part et d’autre : tentation voyeuriste d’un côté, repli protecteur de l’autre, le « juste cadrage » n’était pas facile à trouver. Il a fallu près de quatre ans de patience et de maîtrise de l’art de la négociation à France Keyser pour approcher et gagner la confiance de ses photographiés, parvenant à les convaincre que son projet n’était pas la nième édition d’un reportage sensationnaliste sur les dessous de l’islam de France mais bien une représentation originale d’une islamité française apaisée que personne ne montre jamais. On parvient ainsi à un résultat étonnant qui n’a que peu de précédent dans la longue histoire des représentations de l’islam de France : des images extraordinaires de citoyens français et musulmans ordinaires !

De ce point de vue, l’ouvrage photos de France Keyser réussit l’exploit de faire de la vie quotidienne de musulmans de l’Hexagone un documentaire inédit dans un contexte fortement passionnel, où l’on tend à faire de l’islam l’exutoire de toutes nos angoisses et interrogations sur le devenir de l’identité française.

Photographies : France Keyser (photographe professionnelle)
Textes : Vincent Geisser (sociologue au CNRS) et Stéphanie Marteau (journaliste à l’hebdomadaire Marianne).

Cliquez ici pour vous procurer le livre

Publicité

Auteur : Vincent Geisser

Sociologue et politologue, dernier ouvrage paru : Renaissances arabes. 7 questions clés sur des révolutions en marche, Paris, éditions de L’Atelier, 2011 (co-auteur Michaël Béchir Ayari)

commentaires