Non à la guerre contre l’Irak ! Justice pour la Palestine !

Se moquant ouvertement de toutes les résolutions de l’ONU, Ariel Sharon et son gouvernement tentent d’ach

vendredi 11 octobre 2002

Non à la guerre contre l’Irak ! Justice pour la Palestine !

GRANDE MANIFESTATION A PARIS, SAMEDI 12 OCTOBRE, 15 H (PLACE DE LA REPUBLIQUE)

Non à la guerre contre l’Irak ! Justice pour la Palestine !
Pour une paix juste au Proche-Orient
La guerre coloniale israélienne connaît une nouvelle escalade.
Se moquant ouvertement de toutes les résolutions de l’ONU, Ariel Sharon et son gouvernement tentent d’achever la destruction de la représentation nationale du peuple palestinien par l’encerclement, l’assassinat ou l’arrestation des dirigeants palestiniens.
Il s’agit d’anéantir toute perspective de paix entre Palestiniens et Israéliens, et de "finir le travail commencé en 1948", comme l’a cyniquement énoncé Sharon.
En faisant croire que les Palestiniens sont responsables de l’engrenage de violence", qu’ils ont refusé "l’offre généreuse de Barak" à Camp David, alors qu’ils ont accepté de se contenter des 22% de la Palestine, en présentant comme des terroristes des hommes comme Marwan Barghouti qui ont œuvré pour la paix, tout en détruisant les infrastructures palestiniennes et en développant sans cesse les colonies installées en Cisjordanie et à Gaza, le gouvernement Sharon-Peres montre sa duplicité, y compris à l’égard du peuple israélien qu’il maintient consciemment dans l’insécurité permanente.

Les Palestiniens sont encerclés, affamés, diffamés, abandonnés des gouvernements occidentaux et arabes.

Non à la guerre contre l’Irak réclamée par Sharon et Pérès

Le minimum que nous devons, dans l’immédiat, exiger du gouvernement, c’est qu’il oppose son droit de véto à toute résolution belliqueuse, et qu’il exige l’application des résolutions de l’ONU concernant la Palestine.
Ce n’est pas un hasard si Sharon et Pérès sont les plus chauds supporters de la guerre, qu’ils en réclament à Bush le déclenchement "le plus tôt possible". Pour Sharon, et il ne s’en cache pas,la situation crée par une extension du conflit serait une opportunité pour réaliser le plus monstrueux de ses projet : déporter hors de Cisjordanie et de Gaza, voire d’Israël des centaines de milliers de Palestiniens, dans le cadre d’une vaste opération de nettoyage ethnique..

Depuis deux ans, nous avons été des dizaines de milliers à manifester en solidarité avec les Palestiniens et à réclamer :
* le retrait immédiat des troupes israéliennes des territoires occupés,
* l’envoi d’une force internationale de protection du peuple palestinien,
* les droits nationaux du peuple palestinien et l’application des résolutions des Nations Unies,
* une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, dans des Etats aux frontières sûres et reconnues.

Grâce à cette mobilisation, le Parlement européen a voté, le 10 avril dernier,
la suspension de l’accord d’association entre l’Europe et Israël
qui est conditionnée au respect des droits de l’Homme par Israël. Cette résolution n¹est toujours pas mise en œuvre par nos gouvernements.
Il nous revient donc d’en imposer l’application en particulier, nous exigeons que la France applique cette suspension.

Soyons nombreux à manifester

SAMEDI 12 OCTOBRE à PARIS à 15 heures
Place de la REPUBLIQUE à Paris (métro République)

Premiers signataires (le 3 octobre à 16 heures) : Coordination des comités Palestine d’Ile de France, CAPJPO (Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche-Orient), AFPS (Association France Palestine Solidarité), CCIPPP (Campagne Civile Internationale Pour la Protection du Peuple Palestinien), MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples), PCF (Parti Communiste Français) Paris, ASDHOM, Abna Philstine, Palestine mon amour, Femmes en Noir de Paris, Droits Devant ! AJPF (Association pour la promotion des villes françaises Jumelées avec les camps palestiniens), APF (Association des Palestiniens de France), AFPEC (Association Franco-Palestinienne d’Echanges Culturels), ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France), Convergence des démocrates marocains à l’étranger, Forum marocain Vérité et Justice, AMF (Association des Marocains de France, MEP (Mouvement Européen pour la Paix), FTCR, UITT, Socialisme par en bas, SOS Sexisme, Comité des Femmes Arabes en France, DAL (Droit au Logement), UJFP (Union Juive Française pour la Paix), Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), Etudiants Palestiniens (GUPS), Association des Tunisiens en France (ATF), Comité International contre la Guerre (CICG), les VERTS

Publicité

commentaires