Non à la criminalisation de la solidarité !

NON A LA CRIMINALISATION DE LA SOLIDARITE ! OUI A LA CAMPGANE BDS ! Cinq militants de la cause palestini

mercredi 1 septembre 2010

NON A LA CRIMINALISATION DE LA SOLIDARITE ! OUI A LA CAMPGANE BDS !

Cinq militants de la cause palestinienne, membres du Collectif « Boycott 68 », sont appelés à comparaître devant le tribunal correctionnel de Mulhouse le 13 septembre prochain. Il leur est reproché d’avoir appelé au boycott des produits israéliens dans un magasin Carrefour le 29 septembre 2009.

Cette comparution relève du procès politique. Il est en fait destiné à étouffer la liberté d’expression de tous ceux qui s’opposent à la politique criminelle et d’apartheid menée par l’Etat d’Israël. Ces défenseurs des droits de l’homme sont appelés à comparaitre sous le prétexte fallacieux de « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » alors que leur action s’inscrit dans le cadre d’une lutte non-violente et citoyenne.

Plus largement, la justice française tente par ce procès d’intimider les citoyens et militants solidaires de la cause palestinienne et de casser ainsi la dynamique du boycott à l’égard d’Israël qui prend de plus en plus d’ampleur. C’est donc toute la campagne BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions) qui est aujourd’hui visée par ce procès ainsi que par celui de MMe Sakina Arnaud, dont l’appel aura lieu prochainement à Bordeaux. Nous condamnons cette situation qui voit la justice française se faire instrumentaliser par des plaignants dont l’unique objectif est de dédouaner Israël de ses crimes et de servir ainsi les intérêts d’un Etat étranger. Nous tenons à exprimer notre vive inquiétude face à ces actions qui visent à pénaliser l’action légitime du boycott qui demeure, face au silence complice des gouvernements occidentaux, la seule arme efficace pour contrer l’impunité des autorités israélienne et leur violation répétée du droit international.

Le Collectif des Musulmans de France (CMF) tient à exprimer sa solidarité avec les cinq militants de Mulhouse ainsi qu’avec Sakina Arnaud. Il appelle tous les citoyens épris de justice et toutes les organisations progressistes à rejoindre la campagne BDS pour faire triompher le droit et imposer une paix juste au Proche-Orient.

LE COLLECTIF DES MUSULMANS DE FRANCE.

Publicité

commentaires