Dimanche 21 December 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Marseille : un adjoint UMP rend son tablier dénonçant un "parti fascisant"

Marseille : un adjoint UMP rend son tablier dénonçant un "parti fascisant"
fr
http://oumma.com/

Partagez :

Même si la loi clanesque ordonne de suivre aveuglément le chef de meute, quels que soient ses errements extrémistes, la radicalisation de la politique intérieure sous la férule de Sarkozy fait grincer des dents, ici et à l’étranger, dans les rangs de l’Union européenne comme de l’UMP.

Maurad Goual, adjoint UMP de la mairie de Marseille, est le premier élu du parti du Prince à rendre son tablier, en se désolidarisant haut et fort d’une «  fascisation » en marche. "Je renonce à servir la République d’un despote et les idées d’un parti fascisant", telle est l’entrée en matière d’une missive qui ne tourne pas autour du pot, adressée, vendredi, au chef de l’Etat et à Jean-Claude Gaudin, maire de la cité phocéenne. "Vous avez fait de la France un laboratoire populiste", a ajouté l’élu qui en avait gros sur le cœur, clamant "l’islam et les musulmans de France ne sont pas tels que vous les décrivez".

En bon politique qui se respecte, le maire de Marseille, manifestement sans réaction, si ce n’est celle de la langue de bois officielle, en a perdu sa légendaire faconde pagnolesque face à une démission au franc-parler retentissant.

Adjoint délégué aux Espaces verts et à l’assainissement, M. Goual avait déjà donné de la voix en janvier dernier, interpellant publiquement Jean-Claude Gaudin après un âpre dérapage verbal que même l’accent chantant du sud n’avait pas réussi à adoucir. C’était lors du match de football Algérie-Egypte quand, se laissant emporter par un verbiage populiste, le premier magistrat de la cité lança à la cantonnade : « les musulmans qui déferlent sur la Canebière », ce à quoi Maurad Goual avait répliqué outré : "Vous m’avez blessé, blessé ma famille et les 200.000 musulmans marseillais".

Le 30 août dernier, M. Goual a déposé plainte contre Roland Chassain, maire UMP des Saintes-Maries-de-la-Mer pour incitation à la haine raciale, lui reprochant des raccourcis intolérables rendant "les gitans et les arabes responsables de l’insécurité des Français".

Au moment où Maurad Goual claque la porte de l’UMP en faisant sursauter les caciques du parti endormis sur leurs lauriers de première formation nationale, un sondage réalisé par l’IFOP pour Sud-Ouest Dimanche fait ressortir que les français ont mal à l’image de leur pays, dont nombre de partisans de droite : 71% des personnes interrogées affirment que l’image de la France s’est altérée au cours des dernières semaines, contre 27% qui la trouvent inchangée, et un insignifiant 2% qui estiment qu’elle s’est améliorée.

A force de se prendre pour le phare du monde, alors que la magie n’opère plus depuis longtemps, Nicolas Sarkozy, qui a l’art de débusquer des boucs émissaires à chaque coin de rue, est, lui, le calamiteux artisan de la lente, mais sûre, dégradation de l’image de la France, dans et hors nos frontières.

Publicité Oumma.com