Lettre ouverte à madame la Ministre de l’Intérieur Michèle ALLIOT-MARIE à propos du limogeage du sous-préfet de Saintes

Je suis personnellement très scandalisée et choquée par cette décision, car il se trouve que je suis fran

dimanche 23 mars 2008

Madame la ministre,

Je viens d’apprendre votre décision concernant le sous-préfet de Saintes Monsieur GUIGUE, Bruno pour avoir dit la vérité dans un article sur l’État d’Israël.

Je suis personnellement très scandalisée et choquée par cette décision, car il se trouve que je suis française d’origine libanaise, j’étais journaliste au Liban durant l’invasion israélienne en 1982, où j’ai vu et vécu beaucoup d’atrocités commises par l’armée de l’État d’Israël, ajoutant à cela que j’ai perdu un proche en décembre 2006, ingénieur dans l’armée libanaise tué en désamorçant une des nombreuses bombes à sous munitions laissées par cette même armée en juillet - août au sud de la ville libanaise Tyr.

Face à cela, je ne peux que saluer l’honnêteté de Monsieur GUIGUE et vous prie de revenir sur votre décision de limogeage à son encontre, tout en lui attribuant la Légion d’honneur pour avoir dénoncé les atrocités commises par un État non respectueuse des Droits de l’Homme, que ce soit au Liban, en Palestine ou envers même les citoyens qui possèdent la nationalité israélienne.

En attendant de votre part, le courage de revenir sur une décision injuste vis-à-vis de monsieur le sous-préfet Bruno GUIGUE, veuillez agréer, madame la Ministre, mes sentiments respectueux.

Laure LAHAYE

Chargée de collections en arabe à la Bibliothèque nationale de France

Paris le 23 mars 2008

Publicité

commentaires