Lettre à l’attention de M. Claude Imbert

Ce courrier fait suite aux propos que vous avez tenus lors d’une interview accordée à la chaîne de télé

mardi 28 octobre 2003

Le Point
A l’attention de M. Claude Imbert
74, avenue du Maine
75014 PARIS

Lyon, le 29 Octobre 2003

 

 

Monsieur Imbert,

Ce courrier fait suite aux propos que vous avez tenus lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision LCI, le vendredi 24 octobre 2003, au cours de laquelle vous avez ouvertement revendiqué votre islamophobie. Or, nous ne pouvons rester passifs face à de telles déclarations qui ne sont pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire.

Permettez-nous d’exprimer notre plus grande indignation suite à ces propos. Nous avons, en effet, été profondément choqués par la violence de votre discours, qui ne dénote rien de plus qu’un racisme flagrant, discours d’autant plus choquant que prononcé par un soi-disant intellectuel, fondateur éditorialiste de l’un des magazines les plus diffusés en France. De toute évidence, vous ne mesurez pas la dangerosité et les conséquences de tels propos qui ne font qu’attiser la haine, radicaliser les esprits et exacerber les communautarismes. Dévoiler votre haine viscérale de l’islam et des musulmans au grand jour procède d’un climat général qui tend à banaliser le racisme anti-musulman dans notre pays et en tant qu’association défendant le droit des jeunes musulmans de France nous dénonçons fermement ce genre de comportement.

Par ailleurs, nous tenons à souligner, que votre connaissance de la religion musulmane doit être bien limitée, pour ne pas dire proche de l’ignorance, pour avancer de tels arguments dépourvus de tout fondement intellectuel, notamment au regard de l’apport considérable qu’a représenté la civilisation musulmane.

De ce fait, nous exigeons, Monsieur Imbert, des excuses publiques à toute la communauté musulmane de France.

Cordialement,

Mahmoud KALKOUL

Président des Jeunes Musulmans de France

Publicité

commentaires