Les universités du Québec recrutent parmi les étudiants du 93

Nos cousins de la belle province ne viennent-ils pas de donner à notre institution française majoritairement

lundi 23 février 2009

Nos cousins de la belle province ne viennent-ils pas de donner à notre institution française majoritairement conservatrice et frileuse une belle leçon de diversité, en choisissant de faire passer leur tournée promotionnelle de recrutement de nouveaux talents par les facultés de Paris XIII et de Paris VIII ?

Terre d’asile de prédilection de nombreux français, le Québec compte dix-huit universités publiques toutes animées par la même volonté : attirer un vivier diversifié de compétences internationales, gage du succès du développement et de la notoriété de leur enseignement supérieur.

Contribuant par leur présence à briser les stéréotypes négatifs qui collent à la peau de la Seine-Saint-Denis, les responsables universitaires québécois considèrent le caractère pluri-ethnique des facultés de ce territoire marginalisé comme un atout précieux, à valoriser et non à stigmatiser.

Autant dire une vraie révolution des mentalités, ou comment transformer un lourd handicap national source de discrimination en une richesse humaine et intellectuelle très prisée à l’extérieur…

En une matinée, cette « opération séduction » a attiré une centaine d’étudiants de Paris-XIII. D’abord incrédules, les étudiants ont été dans l’ensemble très agréablement surpris par la disponibilité et l’accessibilité des professeurs, une qualité relationnelle pour le moins inhabituelle en France. Une jeune fille fera d’ailleurs remarquer : « En France, c’est ça qui nous manque, la sociabilité."

A l’heure des constats, Normand Schaffer, du service de promotion d’information des études de l’université du Québec à Trois-Rivières, a été particulièrement frappé par le désarroi qui mine les étudiants français rencontrés : "On sent que leurs projets sont peu définis et qu’ils n’ont pas l’habitude d’être écoutés et orientés."

Concluante, cette première grande initiative tournée vers l’international sera le prélude à d’autres de ce type pour l’université de Paris XIII.

Publicité

commentaires