Les porcs anti-halal couinent du côté de Villeurbanne !

Derrière des groins plus vrais que nature, un groupuscule d’extrême-droite lyonnais, Rebeyne, composé de

mardi 9 mars 2010

Derrière des groins plus vrais que nature, un groupuscule d’extrême-droite lyonnais, Rebeyne, composé de 50 individus en mal de sensations fortes, a fait brutalement irruption dans le Quick de Villeurbanne dimanche dernier, tous ralliés au son d’un grotesque, mais strident, couinement anti-halal !

Jeu de rôles pour amateurs frustrés de guérillas urbaines, les 50 forcenés, affublés de masques porcins, se sont livrés à ce qui a des relents putrides d’expédition punitive, révélatrice d’un climat ambiant propice à des représailles collectives d’un autre âge, que l’on croyait naïvement révolu.

Stimulés dans leur méfait par une classe politique qui s’est acharnée, en l’espace de six mois, à désinhiber le racisme le plus primaire chez les citoyens ordinaires, les porcs surexcités de Villeurbanne avaient soigneusement préparé leur Happening, munis d’une caméra pour immortaliser leur haut fait d’armes sur le Net.

Plaçant leur noble combat contre l’islamisation fantasmée au-dessus des lois, transgressant les règles d’or de l’ordre public sûrs de leur bon droit nationaliste, leur démonstration de force s’est émaillée de dégradations et d’une distribution de tracts, dont on imagine aisément le libellé dégoulinant de slogans chocs…

Metteurs en scène d’une vidéo au titre digne du plus sordide vidéo gag « Rebeyne vs Quick Halal », ces pathétiques activistes qui se rêvent en croisés des temps modernes sont poursuivis par Quick France, et font l’objet d’une enquête policière.

Ou quand les porcs cesseront de couiner lamentablement, pour redescendre sur terre, boueuse cela va de soi !

Publicité

commentaires