Les mosquées, le pire cauchemar des ultras de la laïcité !

L’édification de mosquées sur le sol national est aux forcenés anti-musulmans ce que la floraison des éo

dimanche 3 mai 2009

L’édification de mosquées sur le sol national est aux forcenés anti-musulmans ce que la floraison des éoliennes est à ses détracteurs : une vision cauchemardesque cautionnée par les élus locaux, qui pollue le paysage hexagonal en faisant planer la menace d’un péril vert forcément expansionniste et mortifère !

Dans une diatribe enflammée parue le 17 avril sur le site « Riposte laïque » (et reprise le 1er mai par le site de l’Union des Patrons et Professionnels Juifs de France), Maurice Vidal, jetant sciemment de l’huile sur le feu, y dépeint la France comme une citadelle laïque assiégée par « une course aux mosquées, les maires se bousculant pour être les chevaliers servants de l’islam ».

Fidèles à leur stratégie de la peur, ces dogmatiques de la loi de 1905, dont ils dévoient les fondements à dessein, sont passés maître dans l’art de déchaîner les passions les plus viles, en dénaturant la réalité de l’islam de France à grands coups de clichés dévastateurs.

Amalgamant dans un procédé des plus abjects la religion et une finalité redoutablement politique, la nouvelle visibilité accordée à la deuxième religion du pays, qui n’est qu’un juste retour des choses en permettant aux fidèles de se recueillir dans la plus élémentaire dignité, n’est, à leurs yeux, que la première étape de la sombre machination souterraine aspirant à « l’éradication culturelle française », rien de moins ! Des caves à la surface, l’invasion islamique est en marche… !

Quel consternant spectacle que la laïcité aveugle qui se retranche dans une paranoïa obsessionnelle, à mille lieux du respect de la liberté de conscience et de la paix sociale prônés par une loi salutaire, devenue aujourd’hui l’arme du chaos aux mains d’agitateurs dangereusement laïcards !

Publicité

commentaires