Les lectures approximatives de Sarkozy

Je ne voulais pas réagir à chaud devant les propos accusateurs de Mr Sarkosy envers Tariq Ramadan, concerna

par

mercredi 17 décembre 2003

Les lectures approximatives de Sarkozy

Je ne voulais pas réagir à chaud devant les propos accusateurs de Mr Sarkosy envers Tariq Ramadan, concernant la préface d’un livre « Musulmane tout simplement » -en l’occurrence le mien- pour la simple raison que toute analyse sereine de ce fameux débat aurait repérée dans les « sentences » dictées par Mr Sarkosy à savoir- le délit de fraternité et celui de la préface d’un livre - l’argumentaire d’une piètre manœuvre politicienne….

Je tiens cependant aujourd’hui, avec du recul, à faire une mise au point sur ce sujet puisque accusée à tort par Mr Sarkosy d’avoir exprimé dans mon ouvrage des propos incitant à la violence envers les femmes, prises de position qui seraient donc cautionnées par celui qui a préfacé ce même livre à savoir Mr Ramadan….

Il n’a jamais été question dans le livre d’accepter ou d’avaliser une quelconque violence envers les femmes….Bien au contraire, mon propos était on ne peut plus clair. Après avoir « repris » les interprétations classiques de la majorité des commentateurs du Coran, j’ai tenu à préciser que « A la lumière des versets coraniques et de la tradition prophétique il est clair que l’islam n’a jamais préconisé la violence contre les femmes » Or Mr Sarkosy, dans un exercice intellectuel malhonnête a complètement dénaturé mon propos en plaçant l’analyse hors de son contexte…Il en a ainsi tiré des conclusions réductrices totalement à l’opposé de ce que je défends scrupuleusement….

Je renvoie à ce sujet le lecteur aux pages 50-51 de « Musulmane tout simplement » pour re-situer le débat dans son véritable contexte.

Il était donc évident que le principal objectif de Mr Sarkosy était avant tout de déstabiliser son interlocuteur qui ne pouvait en aucun cas se rappeler précisément du contenu d’un texte qu’il n’a pas écrit lui-même …..

Or, tout le propos du livre qui se veut axé sur l’émancipation des femmes musulmanes et leur droit à une modernité entendue selon leurs propres convictions et leurs valeurs spirituelles a été passé sous silence... Un véritable acte de discrimination intellectuelle. On bute toujours sur le même problème de fond : le rejet inconditionnel des idéaux portés par des femmes musulmanes qui revendiquent un autre type d’émancipation que celle qui passerait obligatoirement par le dénigrement de leurs principes spirituels…On refuse de les voir, de les entendre car elles sont forcement aliénées et manipulées..

Tout dans le comportement de Mr Sarkosy va dans ce sens ; celui d’ignorer toute une revendication féminine légitime mais trop islamique et de faire dans l’amalgame intellectuel dans le seul but de contrecarrer son interlocuteur inculpé d’avoir écrit la préface d’un livre que finalement Mr Sarkosy n’a sûrement pas lu….

Publicité

Auteur : Asma Lamrabet

Médecin hématologiste à l’hôpital d’enfants de Rabat au Maroc, Asma Lamrabet est une intellectuelle musulmane engagée dans la réflexion sur la problématique de la femme en islam. Auteure notamment de "Musulmane tout simplement" aux éditions Tawhid.

commentaires