Les invocations de la grand-mère d’Obama pour que son petit-fils se convertisse

Il est de notoriété publique que Barack Obama chérit sa grand-mère kényane, Sarah Obama, troisième épou

vendredi 26 novembre 2010

Il est de notoriété publique que Barack Obama chérit sa grand-mère kényane, Sarah Obama, troisième épouse de son grand-père, qu’il considère affectueusement comme sa grand-mère paternelle, alors qu’aucun lien biologique ne les unit.

Une aïeule très pieuse, et qui au crépuscule de sa vie, 88 ans, a toujours bon pied bon œil pour accomplir son devoir de croyante à la Mecque, où toutes ses pensées se sont tournées vers son illustre petit-fils. Sarah Obama a confié au quotidien Al-Watan avoir invoqué Dieu pour guider le président de la première puissance mondiale vers sa Lumière : "J’ai prié pour que mon petit-fils Barack se convertisse à l’islam" a-t-elle déclaré pleine de dévotion, à son retour de pèlerinage effectué avec son fils, Saeed Hussein Obama, l’oncle du président américain, et quatre de ses petits-fils.

Invitée d’honneur du gouvernement saoudien, toute la famille a vivement remercié le roi Abdallah pour "son hospitalité", toujours selon Al-Watan.

Si les tendres prières de Sarah Obama devraient suffire à dissiper tous les soupçons qui pèsent sur son petit-fils, quant à son islamité cachée sous le masque du bon chrétien, elles peuvent toutefois donner du grain à moudre à ses tenaces détracteurs en alimentant la légende d’une inclination spirituelle contrariée au nom de la raison d’Etat…

Publicité

commentaires