Les fresques murales de Téhéran, des allégories aux couleurs de la paix

Tranchant avec la gigantesque peinture murale réalisée par Mehdi Qadyanloo, au titre évocateur « Down wit

mercredi 8 avril 2009

Tranchant avec la gigantesque peinture murale réalisée par Mehdi Qadyanloo, au titre évocateur « Down with the USA » ( « Mort à l’Amérique »), qui habille tout un pan de mur au cœur névralgique de Téhéran, le programme d’embellissement de la ville lancé par les autorités municipales prévoit un vaste chantier de nouveaux murs peints symbolisant la splendeur de la culture iranienne, dans un message porteur de paix et d’espoir.

"L’idée est de rendre la capitale, polluée et encombrée, plus vivable avec des peintures ayant des thèmes plus universels", confirme Mohammad Reza Sharif Kazemi, l’homme chargé à la mairie de Téhéran de la réhabilitation de la ville.

Une initiative qui inspire l’artiste iranien de renom, M. Qadyanloo, lequel souhaiterait substituer à son œuvre d’art datée, véritable réquisitoire contre l’impérialisme américain, représentant un drapeau américain dont les étoiles sont transformées en crânes et les lignes rouges se terminent en bombes, une fresque lumineuse et attractive insufflant des valeurs universelles, dans la fidélité à la richesse des traditions iraniennes.

Une utopie créative qui pourrait demain devenir réalité. D’une utopie à une autre, il n’y a qu’un pas : l’apaisement des tensions américano-iraniennes pourrait-il passer par les futures allégories murales de Téhéran ?

Publicité

commentaires