Les Musulmans "Tarés génétiques" !

Tout le monde s’est trompé ! Le conflit au Proche-Orient n’a pas de causes politiques. Billevesées que

vendredi 27 février 2004

Tout le monde s’est trompé ! Le conflit au Proche-Orient n’a pas de causes politiques. Billevesées que tout cela ! Foin des explications rationnelles ! Politologues et historiens n’ont qu’à bien se tenir !

Le sieur Zeev Boïm, ci-devant vice-ministre de la Défense d’un État proche oriental dirigé par un paterne général, a le fin mot de l’énigme. Il vient de s’interroger publiquement sur l’existence de "quelque tare génétique" (sic) chez les musulmans en général, et les Palestiniens en particulier ! (1)

À l’évidence, ses propos ne sont pas très aimables pour les Palestiniens et les musulmans, dont certains ont la citoyenneté israélienne, mais la génétique n’a cure d’amabilité. A sa décharge, le vice-ministre pourra également invoquer une "fatwa" d’Ovadia Yossef, Grand Rabbin d’Israël, chef spirituel du parti de gouvernement "ultra-orthodoxe" Shas, affirmant il y a trois ans que les Arabes -pas seulement les Palestiniens- étaient "pires que des serpents, des vipères" (sic).

Conclusion :

Le "pire" serait que cette "tare génétique" fût transmissible ! Des Palestiniens aux Arabes, des Arabes aux musulmans, des musulmans etc... Une pandémie à l’échelle du globe ! Dieu merci, nous n’en sommes pas là ! Encore que... Le récent diagnostic porté publiquement par Patrick Gaubert, président de la Licra, sur l’état mental de ceux qui ne sont pas de son avis, lors du dîner de gala de son association à Paris, n’a rien de rassurant : "être contre le voile n’est pas comme l’affirment un certain nombre d’abrutis être islamophobe" (sic) ! (2)

Fermez le ban !

 

Notes :

(1) Source Haaretz.com Tue., February 24, 2004.
(2) A.P. Samedi 24 janvier 2004.

Publicité

commentaires