Mardi 22 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Le voile de la discorde entre la FIFA et le football féminin iranien

Le voile de la discorde entre la FIFA et le football féminin iranien
fr
http://oumma.com/

Partagez :

Elles sont inconsolables, devant leur étendard en berne, à l’annonce de la nouvelle qui les renvoie directement aux vestiaires sans avoir foulé la pelouse de tous les espoirs : les joueuses de football iraniennes ont été interdites de match qualificatif face à la Jordanie, voyant ainsi leur rêve olympique se briser sur le récif de leur apparence extérieure.

L’objet du délit : le voile que ces étoiles montantes du ballon rond sont tenues de revêtir, et qui a pourtant subi quelques retouches pour devenir simple foulard, afin de complaire au règlement de la FIFA. Mais la vision d’une équipe couverte de la tête aux pieds n’a certainement pas dû plaider en leur faveur.

Le délégué officiel bahreïni de la FIFA s’est fait le héraut d’une sanction qui est tombée comme un couperet, alors que la délégation officielle d’Iran, par la voix de sa responsable Farida Shojaei, pensait avoir fait les ajustements vestimentaires nécessaires pour concourir au même titre que les autres : "Nous avons fait les corrections demandées et nous avons disputé une rencontre ensuite. Nous avons joué le tour suivant et personne ne nous en a empêchés, personne n’a trouvé à y redire", a-t-elle déclaré, récusant la portée "religieuse, politique, voire même dangereuse de la tenue pour les joueuses. "Cela a été prouvé et Sepp Blatter, le président de la Fifa, l’a accepté et nous a permis de participer aux Jeux Olympiques." a-t-elle insisté.

La Fédération iranienne a fait appel auprès de la FIFA de cette décision, néanmoins le voile de la discorde semble grandement hypothéquer l’avenir olympique des jeunes sportives iraniennes, qui risquent fort de se voir privées de la chance d’appliquer la célèbre formule : « L’essentiel c’est de participer ».

Publicité Oumma.com