Le scénario élyséen du Juste pour « sauver le ministre Hortefeux »

Quand, sous une volée de bois verts, le racisme à peine voilé du ministre de l’Intérieur confine à l’

mardi 15 septembre 2009

Quand, sous une volée de bois verts, le racisme à peine voilé du ministre de l’Intérieur confine à l’erreur professionnelle rédhibitoire, le recteur de la Grande mosquée de Paris Dalil Boubakeur et le président du CFCM Mohammed Moussaoui volent, quant à eux, à la rescousse du ministre des cultes, affectant une indulgence à contre-courant mais répondant à un timing parfait !

Ne retenant que « les paroles de respect et d’aménité » de Brice Hortefeux à l’égard de la communauté musulmane de France, Dalil Boubaker s’est drapé dans une ingénuité qui laisserait pantois si elle n’était cousue de fil blanc, témoignant son « soutien personnel » à l’Auvergnat qui a tant fait pour les musulmans de la région, pourtant si nombreux…

Après un programme sur mesure conçu par une cellule de crise dédiée de l’Elysée, le ministre dans la tourmente a conclu sa tournée des Iftars en participant à la grande soirée de rupture de jeûne organisée par le CFCM, lundi 14 septembre.

Réunissant au pavillon Dauphine près de 200 convives, Brice Hortefeux a fait figure d’invité d’honneur contrit, esquissant ses premiers regrets : « Je suis ému de penser que, du fait d’un certain tohu-bohu médiatique, et d’une interprétation totalement inexacte, des personnes ont pu être blessées dans leur être et leurs convictions », a-t-il déclaré.

De son côté, Mohammed Moussaoui, qui a alerté sur « la montée de l’islamophobie en France », avant de dénoncer le débat sur la burqa, s’est lancé dans une plaidoirie très convenue ce matin au micro d’Europe 1 en faveur de Brice Hortefeux, le Juste injustement méconnu…

Si le ministre de l’Intérieur pense avoir fait amende honorable après s’être acquitté de ce chemin de croix imposé, le MRAP a, pour sa part, décidé « de le faire citer devant le tribunal correctionnel au motif de diffamation à caractère raciste. »

Publicité

commentaires