Le politologue, Vincent Geisser, sommé de comparaître en conseil de discipline

L’impensable s’est donc produit, franchissant un pas de plus vers un inquiétant climat inquisitoire, cher

mardi 9 juin 2009

Le chercheur à l’éloquence brillante, grand pourfendeur de tous les préjugés anti-musulmans et du diktat de l’insidieuse pensée unique, passera le 29 juin prochain devant la Commission administrative paritaire du CNRS pour des raisons disciplinaires.

C’est au motif officiel de « propos publics aux conséquences dommageables pour le CNRS », et notamment « pour le fonctionnaire, Joseph Illand », que Vincent Geisser est aujourd’hui sous le coup d’une citation à comparaître face à ses pairs du conseil de discipline

L’impensable s’est donc produit, franchissant un pas de plus vers un inquiétant climat inquisitoire, cherchant à museler la réflexion critique et à circonscrire l’influence salutaire d’un intellectuel tel que Vincent Geisser, tout entier tourné vers une implication positive dans la sphère publique, au seul service de la démocratie.

Tenterait-on aujourd’hui de bâillonner la parole du politologue épris d’impartialité et de justice, dont le seul tort est de s’intéresser de trop près à l’islam et aux musulmans, auteur de nombreux ouvrages qui ont le mérite de mettre en lumière l’hypocrisie de la bien-pensance d’une certaine élite ?

A la tête d’un un programme scientifique euro-maghrébin sur les migrations étudiantes et intellectuelles dans le bassin méditerranéen, dont les résultats ont été publiés en 2000 à CNRS Editions, Vincent Geisser poursuit depuis 2004 ses recherches sur les migrations intellectuelles entre l’Europe et le Maghreb, portant sur les chercheurs maghrébins ou d’origine maghrébine travaillant pour les institutions publiques françaises (université, CNRS et INSERM…).

Toute l’équipe d’Oumma.com tient à exprimer sa solidarité à Vincent Geisser, en terminant par cette citation de Confucius riche d’enseignement :« Apprendre sans réfléchir est vain. Réfléchir sans apprendre est dangereux »

Vous pouvez par ailleurs signer la pétition de soutien à Vincent Geisser :

http://petition.liberteintellectuelle.net

Publicité

commentaires