La Hollande appliquera-t-elle le programme islamophobe de Wilders ?

La rhétorique anti-islam est rentable sur le plan électoral, comme le prouvent les législatives anticipées

jeudi 30 septembre 2010

La rhétorique anti-islam est rentable sur le plan électoral, comme le prouvent les législatives anticipées néerlandaises qui ont eu lieu le 9 juin, et marquées par l’émergence politique du parti populiste et raciste (le PVV) de Geert Wilders qui a obtenu 24 députés.

Sans véritable majorité, les libéraux du VVD qui totalisent 31 députés ont conclu mardi un accord avec l’ulra -islamophobe Geert Wilders qui sans participer au gouvernement soutiendra la coalition gouvernementale de droite qui comprend également les chrétiens-démocrates du CDA. Le contenu de cet accord qui n’ a pas encore été dévoilé, a suscité l’allégresse de Geert Wilders : "C’est un beau jour pour les Pays-Bas", se félicite . « il va enfin se passer quelque chose aux Pays-Bas".

Publicité

commentaires