Le gouvernement OBAMA opte pour un renfort militaire et civil en Afghanistan

Face à une Europe qui ne répond pas avec la diligence escomptée à l’envoi de troupes supplémentaires en

mardi 10 février 2009

Face à une Europe qui ne répond pas avec la diligence escomptée à l’envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan, notamment ses deux piliers, la France et l’Allemagne, contraints à modérer leurs ardeurs par des polémiques de politique intérieure, les USA envisagent de pallier cette désaffection par un doublement de leur présence militaire dans cette zone décrite, il y a sept ans, comme un test capital pour l’OTAN.

Décrivant l’ampleur de leur tâche plus rude qu’en Irak, les USA, sont disposés à envoyer 30 000 forces militaires supplémentaires, accompagnées de renforts civils destinés à la formation de la police Afghane et d’équipes pour la reconstruction.

Selon la formule employée par le général Petraeus : « Il n’y a pas de solution purement militaire, mais l’action militaire est absolument nécessaire ».

Un adage qui fleure bon la poursuite d’une politique impérialiste…

Publicité

commentaires