Mercredi 10 December 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Le débat sur l’islam annonciateur du printemps électoraliste de la République laïque

Le débat sur l’islam annonciateur du printemps électoraliste de la République laïque
fr
http://oumma.com/

A chacun son renouveau printanier, plus ou moins glorieux, plus ou moins fédérateur, plus ou moins populiste ! Quand l’exceptionnelle précocité du printemps arabe force l’admiration, les bourgeons du printemps électoraliste français plongent dans la consternation…

Partagez :

A chacun son renouveau printanier, plus ou moins glorieux, plus ou moins fédérateur, plus ou moins populiste ! Quand l’exceptionnelle précocité du printemps arabe force l’admiration, les bourgeons du printemps électoraliste français plongent dans la consternation…

Un an après l’échec retentissant du débat sur l’identité nationale, premier subterfuge politicien du genre, qui agitait déjà le chiffon rouge de « l’islamisation rampante » de la société, au gré de réunions publiques dans les préfectures transformées en petits théâtres provinciaux de toutes les rancoeurs, les ardeurs droitières du président de tous les français et de sa garde rapprochée ne se sont manifestement pas refroidies.

Plus de douze mois après cette frénésie identitaire hautement délétère et stérile, où l’instrumentalisation des peurs était déjà à l’œuvre, on était fondé à penser que l’hyper-présidence, affaiblie sur de nombreux fronts, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, échouant à redresser le pays, mais aussi à redorer son blason, aurait tiré tous les enseignements d’une stratégie de la diversion préjudiciable à la cohésion sociale, qui, comble de l’ironie, s’est retournée contre son instigateur suprême, ne profitant qu’au pire des nationalismes et à sa nouvelle égérie, Marine Le Pen.

Que nenni !! Ne résistant pas aux sirènes de l’électoralisme, Nicolas Sarkozy et les têtes pensantes de l’UMP, aveuglés par leur conception utilitaire et opportuniste de la politique, rejouent un bien mauvais remake d’un camouflet cuisant, mais qui – Oh ! surprise – est accueilli cette fois-ci sous une volée de bois vert, à gauche comme à droite. Ou comment le débat de trop sur l’islam n’en finit plus de faire débat !

Même si le mot « islam » a subrepticement disparu du générique au profit d’un titre plus angélique, que l’on ne s’y trompe pas, il sera sur toutes les lèvres et tiendra le haut de l’affiche.

Alors que l’islam de France, si cher au "président de la République laïque" , qui n’est pas tant le monarque de l’Elysée que le premier des courtisans dès qu’il s’agit de séduire l’opinion, demande la stricte application de la loi de 1905, escomptant des actes significatifs de la part des élus du peuple et non la vindicte populaire, Nicolas Sarkozy s’arc-boute sur sa politique de la bouc-émissarisation, devenue sa marque de fabrique.

L’éternel candidat dans l’âme, qui vise néanmoins une réélection dans un fauteuil, a d’ores et déjà donné le ton de sa campagne présidentielle, au son d’une déclinaison infernale, mille fois rebattue : « laïcité en danger, islam, intégrisme », où la deuxième religion de France se voit encore une fois doter de l’extraordinaire pouvoir d’éclipser tous les sujets majeurs de société...

A l’heure où le printemps arabe exigerait de la France qu’elle fasse profil bas, qu’elle sache raison garder, et qu’elle privilégie l’unité nationale, le 5 avril verra-t-il siéger en concile un pseudo conseil des sages pour phosphorer sur un nouveau débat éminemment politicien, abordé par le petit bout de la lorgnette, celui qui réduit ostensiblement le champ de vision, avant de l’obscurcir totalement ?

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

les gens ne sont pas dupe, l’UMP essaye de rabattre les vois du FN en traitant ces sujets , mais en jouant a ce jeux ils crées du racisme anti musulman et occupe l’esprit des français de base qui eux ne sont ni raciste ni anti musulman mais qui veulent seulement un boulot digne avec un salaire digne, ils crées des problèmes a défaut de créé des emplois.

X
0 points

A quand une interdiction de porter un prénom arabe ?
lol.

X
0 points

Mais ou est donc passé la "mosquée de Paris" pendant que des dégénérés islamophobes notoires du gouvernement actuel veulent carrément instaurés "une interdiction du voile lors des sorties scolaires" sans parler des faux problèmes à but électoral, sur quelques burqa, sur quelques minarets, le faux débat sur l’Islam, etc,etc..qu’est-ce que ces dirigeants laquais de la mosquée de Paris qui ne sont là juste pour nous donner les horaires de prières ou nous donner la liste des abattoirs pendant l’Aïd El Kebir..

X
0 points

A jouer avec le feu on fini par ce brûler et c’est ce qui semble arriver à l’UMP.

Le sondage positionnant le FN en 1ere place est une réponse flagrante, à cette mauvaise comédie que joue notre gouvernement.

En surfant sur la vague discriminatoire du débat identaire et du débat sur l’islam (rebaptisé pour l’occasion débat sur la laicité), notre gouvernement envoie une partie de la population Française tout droit dans les bras du FN, qui n’a plus qu’à les recevoir, sans faire aucun effort et sans avoir aucune politique qui tienne debout : au niveau économique, politique et internationale.

Ce n’est pas en rejettant les bâteaux de clandestins dans les eaux internationales que la France sera plus compétitive face à la Chine.

Ce n’est pas en stigmatisant les musulmans de France, que la France créera plus d’emplois et ce n’est pas en divisant les Français que notre pays redorera son blason diplomatique en Tunisie, en Egypte, au Méxique ou encore au moyen orient...et par ricochet récupérer quelques contrats juteux, comme le propose le FN qui pousse le gouvernement sur cette voie.

A l’heure où la France, en perte de vitesse totale, devrait s’inscrire dans la symphonie internationale d’un monde qui bouge et s’ouvre aux autres, il n’en est rien au contraire notre France trés conservatrice, se referme, stigmatise et se radicalise.

Cela n’est bon pour personne, pour aucun Français qu’il soit musulman, chrétien, juif ou athé.

De cet autarcie à la Française il ne sortira rien de bon, pire nous passerions du siècle des lumières au siècle des ténébres, dans lequel nous sommes entrain d’amorcer notre entrée.

X
0 points

@le bon :
malheureusement si ; la plupart des français sont dupes...

X
0 points

La mosquée de Paris a disparu dans les oubliettes de l’indifférence, où elle a retrouvé le CFCM qui l’y attendait depuis longtemps.

Tous les services ayant été rendus, les arabes de service à qui on ne demande plus rien se taisent.

La seule chose qui soit rassurante, c’est la "volée de bois vert", justifiée, dont parle l’article. Continuons...

X
0 points

Ce débat sur l’islam sert à faire progresser le FN.

Nicolas Sarkozy espère faire monter le FN pour que celui ci soit au deuxième tour face à lui.

Les Français voteront pour le vote utile à savoir Nicolas Sarkozy au lieu du Front national comme cela s’est passé il y a quelques années avec Lepen pere et Jacques Chirac.

C’est le jeu du quitte ou double pour Nicolas Sarkozy ou alors la politique de la terre brulée.

Ce n’est donc pas pour rien qu’est lancé ce débat discriminatoire qui stigmatise les musulmans de France.
Sauf que ce jeu du quitte ou double représente une vraie menace pour notre pays.

La question est de savoir pourquoi au lieu d’améliorer le quotidien de nos concitoyens avec une politique plus juste, notre Président préfére jouer au pyromane ?

PS : Ce débat ne sert qu’à la réélection de notre Président, il n’a aucun autre but !!

X
0 points

"Annie a dit :
@le bon : malheureusement si ; la plupart des français sont dupes..."

Les français sont dupes et voteraient pour Marine Le Pen aux Présidentielles ?.

Peut-on croire qu’une majorité de français serait prête à élire la fille le Pen à la Présidence de la République ?. Arrêtons-nous un petit instant sur ce personnage : à part être la fille de Le Pen, qu’est-elle ? qu’a-t-elle comme qualités ou capacités pour oser prétendre diriger la France et les Français ?. Quel parcours ?, Quelle expérience ?. Quels combats ?. Quelles preuves et quelles épreuves ?. Et puis qu’a-t-elle fait pour la France ?.

On sait que les successions dynastiques sont à la mode. Dans le monde du spectacle. Mais pas dans la vraie vie.

X
0 points

... du moins je l’espère (tout à coup j’ai eu un doute ...).

X
0 points

En rapport au questionnement du post de indigène

On peut déjà se faire une idée, vu la gestion déplorable des municipalités gagnées par le FN : Toulon, Vitrolles, Marignane, Orange… Dans chaque cas, népotisme, subventions retirées ou octroyées à la tête du client etc. montrent quels seraient les dégâts si le FN arrivait aux "affaires".

De plus Marine Le Pen est incapable de donner des éléments "concrets" de son programme économique et social, histoire de se faire une idée de ce que serait le futur des Français et pour cause ; il n’y a rien de travaillé(amateurisme) car le FN n’est qu’une PME qui ne marche qu’à la haine de l’immigration, sans vue d’ensemble et globale d’une politique cohérente de la nation à proposer.

X
0 points

Le 9 décembre 1905 la loi de séparation des Eglises et de l’Etat est promulguée.

L’article 2 stipule que la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

Soit mais comment expliquer alors que l’état ait pu financé à hauteur de 8 millions d’euros la synagogue de Puteaux ?

Monsieur Sarkozy dont je doute qu’il put s’indigner à l’époque,il n’était qu’à l’"Intérieur",le pauvre.

Ouf ! maintenant qu’il est Président,il a repris les affaires en main et plus rien ne filtre.

Il faut dire que Mme le Maire de Puteaux,Joëlle Ceccaldi-Raynaud est une militante Ump proche de M.Sarkozy.

Sympa la laïcité a géométrie variable !

X
0 points

J’entendais aux infos de midi,une dame dire qu’elle souffrait du complexe des fautes d’orthographe dans ses écrits.

J’en fais bcp quand j’écris également mais ça ne me gène pas.Pour moi c’est le fond qui importe et le comment arriver à l’exprimer.Sans doute qu’avec la forme,c’est meilleur et Dieu sait que j’essaye.

Je crois que c’est l’idée qu’il faut faire passer avant les formes mais force est de reconnaitre qu’un texte se vit mieux dès lors qu’il se lit mieux.

sacré p’tin de zut j’ai oublié l’accent sur

la laïcté à géométrie variable !!!

X
0 points

@ indigène

-vous dites ceci :

"Peut-on croire qu’une majorité de français serait prête à élire la fille le Pen à la Présidence de la République ?. Arrêtons-nous un petit instant sur ce personnage : à part être la fille de Le Pen, qu’est-elle ? qu’a-t-elle comme qualités ou capacités pour oser prétendre diriger la France et les Français ?. Quel parcours ?, Quelle expérience ?. Quels combats ?. Quelles preuves et quelles épreuves ?. Et puis qu’a-t-elle fait pour la France ?."

-Ne vous tracassez pas trop cher indigène, toutes les réponses à vos questions à propos des démago comme Mme Marine lE PEN et consort sont résumés par un philosophe américain (Noam Chomsky ?) par la citation suivante :

"Le patriotisme en temps de paix,est la dernière volonté des scélérats !"

-Bien à vous Indigène.

X
0 points

Elle est pas belle la LAICITE UMPS : Pour les Loubavitchs et les cathos , des sous ! pour les Musulmans:Haro !
A Paris, deux millions d’euros ont été versés à 14 crèches "confessionnelles juives", dont certaines, d’obédience orthodoxe !

Islamophobie : la preuve par les crèches Loubavitch ; Europalestine

Ainsi font, font, font, les petites marionnettes... Ils nous prennent vraiment pour des c... !

"A Paris, deux millions d’euros ont été versés à 14 crèches confessionnelles juives, dont certaines, d’obédience orthodoxe.

A l’époque, peu de remous, sauf en interne au Conseil de Paris.

Vu que tout le monde à le droit de savoir, voici les votes :

Le PS, l’UMP et le NC ont voté pour ces subventions. Les élus PCF/PG ont voté contre et les Verts se sont abstenus.

Peu importe pour la majorité parisienne, que ces crèches ferment le vendredi après-midi, où qu’elle ne soient pas ouvertes à toutes les familles.

Sur ce coup-là, il y a une union sacrée dans une conception toute particulière de la laïcité, à la parisienne....

Certaines crèches mettent en évidence des signes ostentatoires au dessus des berceaux. Tant d’abnégation pour l’équilibre des enfants est touchant.

D’autres crèches, malgré les subventions, refusent d’attribuer un quota aux mairies d’arrondissement....

Je suis personnellement opposé à ce que l’argent public finance quelque culte que ce soit. Néanmoins, lorsqu’on prend connaissance de dérives telles que celle de Paris, on se dit que finalement le problème, pour le gouvernement, la droite et l’extrême droite, n’est pas le financement des cultes par l’argent du contribuable, mais bien le financement de la religion musulmane et d’elle seule.

Islamophobie, quand tu nous tiens...."

par Madjid MESSAOUDENE

http://blogs.mediapart.fr/blog/madjidfalastine/040311/pour-lump-le-probleme-cest-lislam-et-les-musulmans-la-preuve-par-le

CAPJPO-EuroPalestine

X
0 points

J’ai entendu dire que M. Copé, dans le cadre du prochain débat sur la laïcité, aurait proposé d’interdire les prêches en arabe dans les mosquées, donc d’imposer la langue française pour tout discours tenu à l’intérieur de ces édifices religieux.

Rassurez-moi : il s’agit bien d’une rumeur ? Merci par avance de vos lumières à ce sujet.

X
0 points

Les prêches en français ?. Quoi de plus normal ?. Mais on ne doit pas l’imposer (d’ailleurs, il semble que la plupart des imams prêchent en français tout en appuyant leurs dires par des citations en arabe).

Seul le Coran qui doit être obligatoirement lu et récité en arabe.

X
0 points

Il faudrait retirer le titre, je cite : de pays "des droits de l’homme" à la France.
La France ne respectant plus depuis longtemps l’article 18 :

"Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites."

La France est plutôt le pays des "doigts dans les yeux"

X
0 points

Il faudrait organiser une réponse à l’égyptienne : manifestation de 1 million de personnes pour dire NON au débat de trop

X
0 points

La liberté de religion désigne le droit subjectif fondamental des personnes de choisir et de pratiquer une religion donnée et l’évaluation du respect de ce droit. Par extension, elle fait référence aux textes de droit, déclarations, pactes, conventions, lois, textes constitutionnels divers qui permettent d’affirmer, défendre, étendre ou limiter ce droit. La liberté de religion est un aspect de la liberté de conscience. La Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948 stipule dans son article 18 que « toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seul ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. ». Cette déclaration n’émet aucune restriction.

La liberté de croyance est recconu en droit français et se confond avec la liberté de culte :

Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen du 26 août 1789, intégrée au préambule de la Constitution du 4 octobre 1958

« Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi » (art. 10).

Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, repris par le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958 :

« (...) Le peuple français (...) réaffirme solennellement les droits et les libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. Il proclame, en outre, comme particulièrement nécessaires à notre temps les principes politiques, économiques et sociaux ci-après : La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. (...)

Nul ne peut-être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances. (...) La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’État. »

Constitution du 4 octobre 1958 :

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. » (art. 2).

Dans l’article 1 de la Constitution française de 1958, il est stipulé que « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

X
0 points

nous français musulman on se fait stigmatiser sans réagir,c’est la preuve que l’on ne pèse pas du tout a tout les niveaux.Nous sommes environ 5 millions en France avec un potentiel important d’électeur au vue des prochaine éléction présidentiel,mais au lieu d’ètre une force,voila que le monde politico médiatique nous accuse de tout les maux de la terre sans qu’aucun de nous réagisse.Mais vous me direz c’est normal car personne ne nous représente,le CFCM a été crée par Sarkozy et il est manipulable à merci.Si nous sommes dans cette situation ,il faut s’en prendre qu’a nous mème

X
0 points

Grâce à un article publié aujourd’hui par Oumma, me voilà rassurée : la proposition de M. Copé n’était pas une rumeur mais bel et bien une réalité !

Il y a quelque temps, j’ai lu dans ELLE un entretien entre Mme Badinter et Mme Bougrab au sujet de l’affaire de la crèche Babyloup, dans lequel Mme Badinter affirmait tranquillement que l’on ne devrait pas permettre aux jeunes élèves de parler leur lange maternelle, si celle-ci n’est pas le français. Sous prétexte de lutter contre l’échec scolaire... Cela n’avait choqué personne, surtout pas Mme Bougrab ! Alors que cela ressemble beaucoup à du fascisme ! Etre bilingue n’a jamais empêché personne de poursuivre de brillantes études, bien au contraire !

Et maintenant, sous prétexte de laïcité, on voudrait interdire l’usage de l’arabe dans les mosquées ! Serait-on déjà entré en dictature ? C’est extrêmement grave, on porte atteinte à un droit fondamental de l’être humain.

L’ouverture sur une autre culture est une richesse supplémentaire, et nous n’y renoncerons pour rien au monde, et certainement pas sous l’injonction de personnes aveuglées par l’ignorance et la haine !