Samedi 23 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Le « communautarisme musulman » est-il une réalité ou une invention politico-médiatique ?

Partagez :
Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Le "communautarisme musulman" est une pure invention politico-médiatique. Un moyen de stigmatiser une communauté incluant tous ceux qui ne sont pas issus de la culture Judéo chrétienne.
Un prétexte pour désigner l’ennemi d’aujourd’hui et de demain en agitant le drapeau : "du choc des civilisations", pour que tous les "va t’en guerre" puissent justifier l’invasion ou la déclaration de guerre à un pays riche en mineraies, en pétrole ou qui oserait tenir tête à l’occident.

X
0 points

A Amazone,

Je crois qu’ici on parle de communautarisme musulman en France et donc il n’ y a aucun rapport avec une quelconque intervention "de va t’en guerre contre un pays riche en pétrole ou qui oserait tenir tête à l’occident".
Pour ce qui est du communautarisme musulman, bien-sûr que c’est une réalité, d’ailleurs je ne comprends pas qu’on puisse poser la question.

X
0 points

Oui il existe un communautarisme musulman. Mais l’erreur est de ne se focaliser que sur celui-ci en faisant abstraction des autres communautarismes. Le communautarisme est multiple et comme la poupée gignone il peut contenir d’autres communautarismes. Ainsi dans le communautarisme musulman on peut trouver un communautarisme algérien, marocain, tunisien... on peut également trouver un communautarisme qui dépasse le clivage des nationalités et qui a pour base un courant religieux, un communautarisme soufi, salafiste, chiite, sunnite... Il n’y a rien d’anormal quant à l’existence du communautarisme, il existe partout et dans toutes les sociétés seulement on ne voit que ce que l’on veut bien voir c’est à dire les communautarisme de l’autre, de celui qui est différent de moi.

X
0 points

A l’inconnu

Il n’est absolument pas précisé qu’il s’agit de communautarisme musulman en France dans l’intitulé de la question. je me trompe ?

D’autre part si vous ne voyez pas le lien entre politique interieure et politique extérieure c’est bien dommage !

X
0 points

A Amazon,

J’espère que tu n’as pas été froissé par mon précédent message.
Même s’Il n’est pas précisé qu’il s’agit du communautarisme musulman en France,il est sous-entendu. On ne parle pas du communautarisme musulman au Japon, en Iceland ou en Papousie, si tenté qu’il existe là-bas. On parle bien du phénomène en France, celui qui nous intéresse. De plus, entre la politique intérieure et extérieure bien-sûr qu’il y a un lien, mais tu fais une analyse contraire à la réalité . Je vois mal l’armée française aller bombarder un pays musulman à cause du communautarisme musulman en France, bien au contraire ce facteur sera pris en compte dans la décision de ne pas bombarder ce pays. La politique intérieur comme extérieur sont des domaines suffisamment complexes pour ne pas en rajouter par des supputations infondées.
Comme je disais précédemment, bien-sûr que le communautarisme musulman existe. Je voudrais dire : et alors ? Il n’ y a rien d’anormal que des gens partageant des mêmes convictions, une même appartenance ethnique, une même religion se retrouvent sur un certain nombre d’idées, de projets, etc. Le problème, c’est que le communautarisme musulman est très mal perçu en France, à l’inverse d’autres communautarismes, juif, gay, auvergnat, etc... Certains se font un plaisir à décrire le communautarisme musulman comme un danger pour la société française. Le climat islamaphobe actuel favorise cette peur. Le vrai danger, il me semble, serait que des musulmans se regroupent au sein d’un même groupe ethnique en rejet d’autres communautés, ou par un sentiment de rejet de sa propre identité, ce qui ne pourrait qu’entraîner une fracture entre les différentes communautés qui composent la société française. Celà est vrai pour tous les autres communautarismes.
Plutôt que de nier l’existence d’un communautarisme musulman n’ y voyant qu’un fantasme politico-médiatique, il est préférable de l’assumer en tant que liberté individuelle et comme acte normal de la vie sociale.

X
0 points

le communautarisme musulman est une realité instrumentalisée .Il révèle le racisme latent et la perception du danger que représenterait la communauté musulmane ou plus précisément son regroupement autour de valeurs ,pensent-ils,forcément négatives ou serait exclu les Français.En effet,on ne peut nier que cela part d’une intention louable,la nécessaire cohésion de la nation sauf que d’une intention qui se veut louable (même si je ne vois pas en quoi avoir une identité plurielle pose pb à la cohésion nationale,on peut être autant un lecteur assidu du Coran et apprécier les grands classiques sans pb,manichéisme qd tu nous tiens !) on en vient à une inégalité de fait entre communautarismes.Ainsi le communautarisme économique et social ne semblent pas déranger ces grandes âmes.Sans compter le communautarisme ethnique qui gangrène ce pays(il suffit d’aller faire un tour dans le monde de l’entreprise ou ce n’est pas Rama ou Rachida qu’on célèbre mais bien immaculée conception).On devrait donc arrêter de prendre les gens pour des idiots !

X
0 points

Farid : Je ne suis aucunement froissée par votre précédent message, je soulignais seulement que la question ne le précisait pas. Cependant, je l’avais trés bien saisi et j’ai d’ailleurs répondu en tenant compte de cette donne.
Par contre vous dites :"Je vois mal l’armée française aller bombarder un pays musulman à cause du communautarisme musulman en France". Ai je dis cela ? Je crois que vous n’avez pas saisi mon intervention.

"bien au contraire (dites vous)ce facteur sera pris en compte dans la décision de ne pas bombarder ce pays ( ?) " vous parlez d’un pays musulman je suppose ? MAis à moins que je me trompe l’Afghanistan est jusqu’à preuve du contraire un pays musulman non ? Et l’armée Française poster là bas n’y fait pas de l’humanitaire je crois non ?
Alors je crois que votre théorie tombe à l’eau.

Par contre je serai interessée de savoir comment et en quoi voyez vous qu’il y a un communautarisme musulman en France ? Car si c’était le cas nous en aurions récoltés aussi quelques fruits, à l’image du communautarisme Auvergnat ou juif pour reprendre vos exemples non ?

X
0 points

Je pense pas qu il y a un communatarisme musulmans, car la musulmanie n existe pas ceci est un fantasme pour stigmatiser l islam car il y a beaucoup d ethnies est chacun ces coutumes

X
0 points

Amazone,

Vous me dites : " Par contre vous dites :"Je vois mal l’armée française aller bombarder un pays musulman à cause du communautarisme musulman en France". Ai je dis cela ? Je crois que vous n’avez pas saisi mon intervention."

Justement si vous l’avez dit dans votre premier message, la preuve : "Un prétexte pour désigner l’ennemi d’aujourd’hui et de demain en agitant le drapeau : "du choc des civilisations", pour que tous les "va t’en guerre" puissent justifier l’invasion ou la déclaration de guerre à un pays riche en mineraies, en pétrole ou qui oserait tenir tête à l’occident. " C’est pourtant très clair.

Vous me dites que ma théorie tombe à l’eau parce que l’armée Française est présente en Afghanistan pays musulman. Certes, mais elle n’est pas là-bas à cause du communautarisme musulman, contrairement à ce que vous disiez dans votre première intervention. C’est ce que j’ai expliqué dans mon dernier message.

Enfin vous me dites : "Par contre je serai interessée de savoir comment et en quoi voyez vous qu’il y a un communautarisme musulman en France ? Car si c’était le cas nous en aurions récoltés aussi quelques fruits, à l’image du communautarisme Auvergnat ou juif pour reprendre vos exemples non ?"

Je peux vous donner des adresses pour en avoir la preuve de visu. IL existe des quartiers en France, ultra communautarisés, par exemple le quartier de Wazemmes à Lille, L’Epeule à Roubaix, Trappes, Amiens, Barbès, etc. Dans ces quartiers vous avez l’impression d’être en terre d’Islam. De plus, la parution de magazine comme le Courrier de l’Atlas, le succès des sites comme Oumma prouve bien qu’il existe un communautarime musulman. Encore une fois, il ne faut pas voir le terme communautarisme comme un concept négatif. C’est une réalité sociale. A nous de savoir en jouer comme d’autres savent si bien le faire. Vous me dites par ailleurs que si ce communautarisme existe pourquoi ne récoltons nous pas " quelques fruits" à l’instar d’autres communautés ? Le problème est que ce communautarisme est d’une part, pauvre économiquement, et d’autre part très peu politisé dans le sens où il est incapable de s’organiser et de faire émerger des leaders susceptibles de porter la parole de la communauté face aux décideurs de ce pays et de défendre ses intérêts. Malheureusement notre communauté ressemble d’avantage à une armée mexicaine qu’à une véritable oumma. Chacun veut être calife à la place du calife. Il suffit de voir sur ce forum, dès que vous avez le malheur de dire quelque chose qui va à l’encontre de la Vox Populi, c’est l’hallali. J’en sais quelque chose.

X
0 points

Le « communautarisme musulman » est-il une réalité ou une invention politico-médiatique ?

Cette question m’inspire deux reflections :

• En France, le communautarisme est synonyme de repli Identitaire. Ce repli est directement proportionel au degre d’intolerance religieuse de la societe francaise envers les Musulmans et de l’alienation socio-culturelle de ceux-ci . Il sagit d’un engrenage car le repli identitaire a son tour nourrit l’intolerance et la mefiance de la majorite Judeo-Chretienne.
Depuis 9/11 la marge de manoeuvre des Musulmans en France s’est singulierement retrecie : Ils semblerait qu’ils aient le choix entre l’assimilation ou le repli communautaire

• Residant a Londres depuis presque 20 ans, je ne partage pas cette connotation pejorative et excluante du communautarisme. L’ideal serait que les Musulmans puissent cultiver leur difference sans repli identitaire. Ceci est possible en redefinissant la notion de communautarisme. Il ne sagirait pas d’un communautarisme “reactionaire” mais d’un outil permettant a la fois d’ameliorer la qualite de vie des Musulmans mais aussi d’ameliorer leurs rapports avec d’autres groupes humains. Les Musulmans comme tout groupe humain fonctionnant selon certaines normes sont par essence communautaristes car ils forment une communaute. L’action individuelle ou concertee des Musulmans est indispensable pour assurer la perennite de leur communaute spirituelle. En effet on ne peut se contenter de la gestion etatique des nationaux Musulmans car l’action de l’Etat vise a la creation d’un Islam qui lui convienne et le controle de celui-ci. L’action communautariste est donc indispensable a l’epanouissement des Musulmans, en particulier en France dont le type de laicite a pour fonction de restreindre les libertes religieuses. Des organisations telles que l’ UOIF pourraient relever ce defi.

X
0 points

Je pense qu’ ici nous sommes dans la confusion totale.on parle de communautarisme sans s’aperçoir que l’on glisse lentement mais sûrement dans le piège de nos détracteurs.Il faut distinguer l’esprit de communauté et le communautarisme.Si le communautarisme est un repli sur soi meme et un refus de s’intégrer(ce qui existe parfois mais ne saurait représenter les musulmans dans leur grande majorité qui ne demande qu’à etre partie intégrante de la société),en revanche il est tout à compatible de preserver ses spécificités culturelles et religieuses,en se battant pour le droits de ces dernières, tout en étant un citoyen à part entière libre et engagé,impliqué dans la société jouissant des meme droits et assumant les memes responsabilités que n’importe quel membre d’une autre communauté(oui il existe bien d’autres communautés).Par contre le pire des communautarisme c’est celui qu’on subit sans qu’on l’ait choisit,celui de l’exclusion, du bannissement social(on nous reproche de n’etre qu’entre nous,mais qui nous a parqués dans nos banlieues par catégories ?)sans parler du marché du travail etc...donc esprit de communauté et citoyenneté sont parfaitement compatible.En fait le piège consiste à dire:asssimilation ou communautarisme,faite votre choix.

X
0 points

je voudrais avancer dans le débat.Je me souviens lors d’un débat sur l’identité française,un homme politique de droite a reconnu que l’assimilation républicaine n’était plus possible mais il affirmait également que le multiculturalisme n’est pas possible car"ce n’est pas notre modèle",qu’il fallait donc trouver un juste milieu.J’avais trouvé personnellement cette phrase intéressante(je précise que je ne suis pas de droite ) car je ne pense pas que le multiculturalisme à l’américaine soit une bonne chose pour les musulmans de ce pays.Sous couvert de respecter les us et coutumes de tout le monde, il valorise un modèle dominant(les whasp aux Etats unis) et exclue les dominés(noirs,latino...)du système et, même s’il ne les exclue pas ,ils sont toujours perçus comme différents(ex:les arabo américains ou encore l’omniprésence dans les débats aux Etats Unis sur la couleur de Barack Obama).
Il faudrait donc créer les conditions d’un système ou un citoyen pourrait être considéré réellement comme un frnçais à part entière même si celui-ci se trouve avoir une caractéristique de quelque nature quelle soit(reliieuse,physique...) différente de la majorité.Je pense que la France devrait relever ce défi que devront probablement affronter de plus en plus de sociétés dans l’avenir grace à la mondialisation.

X
0 points

Voici le resume d’un projet communautaire en Grande-Bretagne :

La creation d’un centre culturel islamique, il y a 9 ans, avec l’appui de la municipalite ou j’habite, contribue aux besoins de l’ensemble de la population, non seulement des Musulmans. La directrice du centre, une britannique d’origine pakistanaise, est responsable de ce succes.

L’ethique musulmane est mise en pratique en offrant un certain nombre d’activites telles que du soutient scolaire, des cours de Yoga aux femmes, du soutient psychologique, etc…Au depart la clientele etait exclusivement Musulmane etant donne le cadre islamique, puis aucours du temps s’est diversifiee en attirant toutes les sections de notre municipalite. Certains intervenants pratiquent d’autres religions que l’Islam ou sont agnostiques. Ce projet communautariste Musulman a pour vocation de servir non seulement la population Musulmane mais aussi les autres composantes de notre ville en valorisant l’aspect universaliste de l’ Islam. C’est devenu un lieu d’echange gere selon des principes islamiques.

Je ne sais pas si ce type d’experience est transposable dans l’Hexagone. En France, l’idee du “multiculturalisme partage” s’arrete au couscous-mergez, les patisseries orientales et a la dance du ventre. Le communautarisme y est interprete comme etant la soumission de l’intérêt général aux revendications particulières.

X
0 points

Farid vous dites :"Je peux vous donner des adresses pour en avoir la preuve de visu. IL existe des quartiers en France, ultra communautarisés, par exemple le quartier de Wazemmes à Lille, L’Epeule à Roubaix, Trappes, Amiens, Barbès, etc" Je crois que vous confondez communautarisme et ghétoisation. En effet, si on prend l’exemple de Barbés vous vous rendrez compte que les gens qui y vivent n’ont pas forcement choisi l’endroit. Ils s’y sont installés car à l’époque c’était un des quartiers les plus abordables à Paris. De plus quand les immigrés de confession musulmane en particulier cherchaient un logement à Paris on leur proposait trés rarement le XV ou le XVI arrondissement, on voyait un nom à consonnance arabo musulmane et on le dirigeait directement vers ce quartier...Que se soit développé des commerces ethniques rien d’étonnant puisque ces commerces visaient une certaine population. Si vous allez dans les quartiers huppés de Paris vous trouverez plus de magasins hautes coutures que des enseignes discounts. Les commerces se développent en fonction de la clientèle et le non le contraire. C’est la raison pour laquelle j’adhère complétement à l’opinion d’Assia qui parle de communautarisme forcé, vers lequel on veut nous entrainer, tout en dénonçant le fait que nous entretenons un communautarisme que nous rejetons pour la plupart.

X
0 points

Le communautarisme musulman est une réalité. Ce site en est la preuve la plus évidente. Le terme « Oumma » signifie communauté, n’est ce pas ? Ce débat est donc stérile mais appelle une autre question rarement évoquée, celle de la constitution d’un groupe non pas autour de sa nationalité ou de son ethnicité mais autour de sa religion. Lorsque l’on parle des chinois, des indiens ou des africains on ne parle pas de taôistes, d’hindouistes ou d’animistes. Alors pourquoi parle-t-on de communauté musulmane plutôt que de communauté algérienne ou marocaine ?

X
0 points

il n’ y a ni « communautarisme musulman » ni « communauté de foi » cher à Tariq Ramadan malheureusement d’ailleurs, il n’y a ni fraternité ni oumma, chacun pour soi et Dieu pour tous. Comme le dit si bien amazone, il y a ghétoisation,tout le reste n’est que fantasme médiatique et illusion...chacun lutte au quotidien pour vive voir survivre , alors comment voulez vous, être engagé, faire de la politique, défendre qui ou quoi que e soit. Peut être viendra une génération qui "luttera " contre les injustices, en tout cas c’est pas la notre...
nous avons notre part de responsabilité d’être taxé de « communautarisme musulman », il faut savoir que "politico-médiatique" travail pour cela aussi , à force de renvoyer toute une partie de la population à ces origines, de surfer sur l’émotionnel et les faits divers, il nous fait croire que c’est du "communautarisme".

X
0 points

Amazone,

Dans le cas des quartiers Wazemmes à Lille ou Epeule à Roubaix, il ne s’agit absolument pas de ghettos, ou alors de ghettoïsation voulue. Par exemple le quartier de Wazemmes et un quartier à la mode et même bobo. Les maghrébins ont commencé à se concentrer dans ces quartiers non pour y vivre mais pour y faire du commerce. Par exemple dans la rue de l’Epeule à Roubaix ou la rue des Postes à Lille, 90% des commerces sont tenus par les marocains. C’est du véritable communautarisme nationalo-ethnique, il n’ y a pas d’autres mots. Je ne confonds pas avec de la ghettoïsation auquel cas j’aurais fais référence à d’autres quartiers qui sont en effet plus en rapport avec des ghettos. C’est incroyable comme il est difficile de faire admettre qu’il existe un communautarisme musulman en France.

Vous me dites : "De plus quand les immigrés de confession musulmane en particulier cherchaient un logement à Paris on leur proposait trés rarement le XV ou le XVI arrondissement, on voyait un nom à consonnance arabo musulmane et on le dirigeait directement vers ce quartier".

Mais entre Barbès (18è) et le XVI, il y a beaucoup d’autres arrondissement, 9è,13è, 14è, 17è,19è, 20è, il ne faut pas caricaturer en passant d’un extrême à l’autre. De plus on envoie pas les gens d’un quartier à l’autre en fonction de leur patronyme, mais chacun se dirige soi-même en fonction de ses moyens financiers. Entre nous le 18è n’a pas toujours était un quartier dévalué.

X
0 points

A Farid, sans vouloir vous offusquer,je ne pense pas que vous connaissiez vraiment la réalité des musulmans en France.Lorsque nous parlons de ghettoisation forcée, il ne s’agit pas ici de mythes ou de fantasmes mais de réel,de vécu.Dans beaucoup de cas(trop d’ailleurs)les gens sont effectivement orientés vers des quartiers selon leur patronyme.D’ailleurs dans certaines villes(la mienne en l’occurence),la plupart du temps lorsqu’une personne d’origine maghrébine fait une demande de logement on lui propose un appartement situé dans un quartier à condensé bien précis,si elle refuse 2eme proposition dans un autre quartier de meme type,ainsi de suite jusqu’à la 3eme proposition toujours dans le meme type de quartier.Si refus de la personne il y a, alors l’office de logement ne lui fera plus d’offre du tout,pendant une très longue période(parfois plusieurs années.)Losque les gens subissent de telles pressions ils n’ont plus q’une solution:se plier au système et se soumettre.Pourtant la question n’etant pas d’ordre financière, les prix d’ appartements de differents quartiers étant à peu près les memes ;Donc ici les gens ne choisissent pas toujours selon leurs ressources comme vous le pensez, mais sont bien orientés(ou plutot forcés) selon leurs origines et patronymes(generalement les gens ne demandent pas d’appartement luxueux, juste quelque chose de décent dans un environnement sain.)

X
0 points

Farid : Vous dites tout et son contraire. Un quartier de Lille investis par des commerces marocains, et vous parlez de communautarisme voulu, il n’en est rien car si ce quartier concentre des commerces marocains cela vient du fait que les loyers de ces quartiers étaient abordables pour cette frange de la population. C’est d’ailleurs ce que vous même soulignez en conclusion de votre intervention. Pensez vous que ce soit un choix d’habiter dans certains quartiers sinistres de Paris ou de la banlieue Parisienne ? Pensez vous que c’est parce que cette population aime le béton ? Pensez vous que cette population ne rêve pas d’habiter un joli appartement avec vu sur le tour Eiffel ou sur la Seine ? Pensez vous que cette population ne rêve pas de voir ses enfants grandir dans des quartiers comme le V le IX ou encore le XV ?
De plus si on suit votre résonnement cela voudrait dire aussi qu’il y a toujours eut communautarime musulman car en 1962 à l’indépendance de l’Algérie, par exemple des centres-ghéttos étaient ouverts et habité exclusivement par les Algériennes (majoritairement des Harkis). Et allons plus loin encore il y avait et il y a toujours des secteurs d’emploi investis presque exclusivement par les maghrébins et les Turcs comme les ouvriers chez Renault, chez Michelin ou Dunlop est ce pour autant du communautarisme ?

X
0 points

A Assia, merci pour votre délicatesse. Moi aussi sans vouloir vous offenser, je dois vous dire que non seulement je connais très bien la situation des musulmans de France mais que votre démonstration se heurte malheureusement à la vérité des faits. Comment beaucoup, vous ne voyez que la surface sans analyser le fond de la situation. Concernant, le logement. Vous nous dites que lorsque les maghrébins demandent un logement on les orientent directement vers les quartiers les plus condensés, je comprends les quartiers où il y a la plus forte densité de personnes immigrées. Vous ne savez pas pourquoi ? Je vais vous l’expliquer.
Il manque en France 1 million de logements, 200 000 rien qu’en île de France. C’est une réalité. Et donc, le turn over est très faible. Dans les meilleurs quartiers il est inexistant.Personne ne veut quitter un logement dans un quartier privilégié, et ça se comprends. Alors forcément quand quelqu’un vient demander un logement, qu’il soit immigré ou pas, par la force des choses, il est dirigé vers les quartiers où il y a encore des logements vacants.La raison de cette vacance est le fait que des gens comme vous le dites refusent d’y habiter. Voilà la raison Il ne faut toujours réagir avec ses tripes, il faut parfois le faire avec ça tête. A titre d’exemple, J’ai un ami d’origine marocaine qui est directeur du service logement dans une ville de 40 000 habitants dans le 93. Il me dit que dans sa ville, il y a une liste de 3000 demandes en souffrance ( français de souche, maghrébins, africains, etc...) qui s’éternise, et que sa municipalité avec toute la bonne volonté du monde n’arrive pas à satisfaire. Il me dit que certains maghrébins lui reproche de ne pas leur donner de logement parce qu’ils sont arabes et d’un autre côté certains français de souche , lui disent : " de toute façon , il n’ y en cas que pour les arabes". La pénurie de logement touche tout le monde. Il ne vous aura pas échapper que la plupart des SDF sont "gaulois" et que parmi tous les travailleurs sans logements qui dormaient sous les tentes quai St Martin, il n’ y a avait pour ainsi aucun maghrébin. Enfin, pour revenir à mon dernier post, quand je disais que les gens se dirigeaient en fonction de leurs moyens financiers, je parlais du parc privé et non pas du parc locatif social. Je pensais ne pas avoir à le préciser, tant cela est évident.

X
0 points

A mon avis ce type de debat est sterile a partir du moment ou les intervenant(e)s ne definissent pas le concept de communautarisme, car celui-ci n’aura pas la meme signification en fonction de la sphere sociale ou pays dans lequel l’intervenant(e) evolue. Il me semble que la confusion reigne sans que l’on puissent avancer efficacement sur ce sujet pourtant interessant. C’est dommage !

X
0 points

En france le soit disant communautarisme musulman existe dans les mosquées, ce qui est normal puisque c’est un lieu de culte où les musulmans pratiquent leur religion, mais pas en dehors à savoir que dans les quartiers populaires il y a un véritable mélange des cultures. Tout le monde parle avec tout le monde donc je pense que ce "communautarisme" a été inventé et surtout voulu par les politiques car ce sont eux les responsables. Depuis quelques années je constate que le racisme s’est déguisé pour être remplacé par l’islamophobie et tout le monde y trouve son compte aussi bien la droite que la gauche. Je pense que c’est une honte pour la france car on ne peut plus dire aujourd’hui que la france est un pays tolérant avec toutes les discriminations que vivent les musulmans. Je terminerai par dire que le vrai communautarisme se trouve dans le 16ème et à l’assemblée nationale car il faut arrêter de se moquer du monde on peut pas dire qu’il faut cesser le communautarisme quand on refuse de mettre en place des logements sociaux dans le 16ème.

X
0 points

Farid : Vous exposez des contres vérités que nous ne pouvons tout de même pas laisser passer :
" Il ne vous aura pas échapper que la plupart des SDF sont "gaulois" et que parmi tous les travailleurs sans logements qui dormaient sous les tentes quai St Martin, il n’ y a avait pour ainsi aucun maghrébin" Faux et archi faux, vous voyez trés peu de Maghrébins SDF, car le mode de solidarité de cette population et complétement différent de celui des "gaulois" c’est tout et cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas. Les travailleurs pauvres sont ces gens qui touchent une misère et qui vivent à Paris avec des loyers exorbitants. Les Maghrébins représentent le % le plus élevés dans cette catégorie, contrairement à ce que vous croyez, sauf que par pudeur ils n’en parlent pas ! Assia a entièrement raison et encore plus quand elle dit que vous ne connaissez pas la réalité de la situation des musulmans de France.

X
0 points

A Farid je ne doute point qu’il faille réagir avec la tete,mais sans l’esprit et les yeux qui vont avec,je craint hélas qu’elle ne soit plus utile que les tripes.Vous dites qu il faut analyser le fond du problème et non la surface ;or vous, vous tenter d’analyser le fond tandis que nous autres, vivons ce fond au quotidien.Analyser une situation à distance ou à travers certains chiffres d’un certain ami( des chiffres qui n’ont d’ailleurs rien à voir avec le cas que j’ai évoqué) me parait bien superficiel et peu objectif.Pour avoir une approche plus réaliste,encore faut avoir eu l’expérience de ce vécu ne serait-ce qu’ une certaine période.

X
0 points

A Amazone,

Si il y a bien une personne sur ce forum qui parle pour ne rien dire c’est bien vous. Je peux comprendre que le fait de vous exprimer sur tout les sujets vous démange encore faut-il que vous ayez quelque chose à dire.

Vous me dites :
"Les Maghrébins représentent le % le plus élevés dans cette catégorie, contrairement à ce que vous croyez, sauf que par pudeur ils n’en parlent pas !"

Vous avez des chiffres ? C’est le quoi le pourcentage ? Où l’avez vous obtenu ? J’attends avec impatience votre réponse chiffré et la source.

Ensuite :
"Faux et archi faux, vous voyez trés peu de Maghrébins SDF, car le mode de solidarité de cette population et complétement différent de celui des "gaulois" c’est tout et cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas"

En clair ça veut dire quoi ? Des explications s’il vous plait.

De plus avez vous été au Canal Saint Martin ? Non. Et bien moi chère Amazone j’ y suis allé et je peux dire que je n’ y ai vu aucun maghrébin parmi ceux qui dormaient sous les tentes et pas non plus parmi ceux qui venaient soutenir ces pauvres hères.

En attendant la réponse à mes questions, je vous adresse une citation que vous ferez bien de méditer :

"Si ce que tu as à dire n’est pas plus éloquent que le silence alors tais-toi !"

X
0 points

Chère Assia,

Relisez bien le message que je vous ai envoyé vous trouverez la justification au problème que vous exposiez. Justement les chiffres ( le manque de logement en France) et la raison principale de la relégation sociale.
Concernant l’approche réaliste et l’expérience vécu, si vous saviez...

X
0 points

je pense que vous manquer de recule est ce que tout les cafetier aveyronais et auvergnas c est de la ghettoisation et les macons portugais les juifs dans le sentier les turc les kebabs, les coiffeur homos ,les corses dans la police les dom tom dans les administration et les chinois l electronique bon ces culturel au debut a paris les epicier etait tenus par des francais de souche et puis l immigration venant du magrheb et arriver et cela coincider avec ces epicier qui fermer de plus en plus ne s adaptant pas au changement les supermarche etc ces epicerie ne trouver pas de preneur et les immigres venant du magrheb ont trouver des occasion a moindre cout de reprendre des commerces periclitant il ce sont adapter ont ouvert plus tard que les hyper et supermarcher il n y a pas eu de complot islamoepicier cela ces fait par bouche a oreille chacun rapportant sont experience a l autre et lui donnent l idee par la meme occasion bien sur un marocain parlant avec marocain etc etc etc si il y aurais eu une immigration suedoise ca aurais etait pareil je suis juif mes parents viennent d algerie c est a peut pres ce qui c est passer pour notre communaute au sentier avec la confection getthoisation et un phenomene naturel les gens ce regroupe par affinite ou par probleme d argent maintenant que les annees ont passe tu commence a voir une representation dans des quartier de paris cheres de l immigration faible ces vrais mais ces un commencement la reussite social en et la cause je connait pas mal de gens qui ont reussis et qui sont black ou beur ou autre regarde les chinois ne ce sont pas poser de question il avance tant mieux pour eux donc mon message et le suivant arreter de vous poser des question ont nous aime ont nous aime pas ; gettohisation etc etc ; il faut avancer comme le font les chinois ces un bonne exemple il ai vrais que les chose sont plus dur cela veut dire qu il faut qu a l ecole il faut etre le meilleur dans sont metier il faut etre le meilleur regarde le jazz ce sont les black americain qui l ont inventer toute les musique que tu ecoute dans le monde actuellement viennent des la culture afroamericaine il sont tout simplement les meilleurs voila le sens a prendre la vie n est pas un restaurant ces un buffet il faut ce lever et ce servir bonne chance a tous david

X
0 points

petit message pour amazon

Quand j’étais gosse, haut comme trois pommes,
J’parlais bien fort pour être un homme
J’disais, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS

C’était l’début, c’était l’printemps
Mais quand j’ai eu mes 18 ans
J’ai dit, JE SAIS, ça y est, cette fois JE SAIS

Et aujourd’hui, les jours où je m’retourne
J’regarde la terre où j’ai quand même fait les 100 pas
Et je n’sais toujours pas comment elle tourne !

Vers 25 ans, j’savais tout : l’amour, les roses, la vie, les sous
Tiens oui l’amour ! J’en avais fait tout le tour !

Et heureusement, comme les copains, j’avais pas mangé tout mon pain :
Au milieu de ma vie, j’ai encore appris.
C’que j’ai appris, ça tient en trois, quatre mots :

"Le jour où quelqu’un vous aime, il fait très beau,
j’peux pas mieux dire, il fait très beau !

C’est encore ce qui m’étonne dans la vie,
Moi qui suis à l’automne de ma vie
On oublie tant de soirs de tristesse
Mais jamais un matin de tendresse !

Toute ma jeunesse, j’ai voulu dire JE SAIS
Seulement, plus je cherchais, et puis moins j’ savais

Il y a 60 coups qui ont sonné à l’horloge
Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et j’m’interroge ?

Maintenant JE SAIS, JE SAIS QU’ON NE SAIT JAMAIS !

La vie, l’amour, l’argent, les amis et les roses
On ne sait jamais le bruit ni la couleur des choses
C’est tout c’que j’sais ! Mais ça, j’le SAIS... !
a mediter

X
0 points

Le communautarisme est une "invention américaine que l’on a transposé chez nous dans le but de "désolidariser " les Francais d’origine des Francais d’adoptions qui ont "beau être Francais" de part leur naturalisation par la loi du sol ! Et pour créer un "problème islamiste" là ou avant il n’y en avait pas car nous avons eu des "amis" de toutes les "origines" aller à l’école et nos enfants aussi mais depuis le problème Iraelo-Palestiniens d’abord et ensuite de la guerre en Irak ! NOs dirigeants "bêtes et méchants et calculateurs " ne voulant pas reconnaitre nos voisins de paliers comme "des notres" on veux encore nous "instituer une façon de voir les choses "contre eux : un bouc émissaire facile et un repoussoir car " c’est aussi une façon de mettre en concurrence les gens entre eux ! Je sais que le taux de chomage est voisin de 40 % dans les banlieues, même si beaucoup d’entre ces jeunes ont des diplomes on les "ostracise volontairement " et on les mets à l’index " voyez ces gens là ils ne veulent pas travailler, mais vivre que d’allocs et justifier la "politique de discrimination positive " aussi emprunté au "modèle américain ou là-bas se sont les "noirs et hispaniques " qui servent de "boucs émissaires" et depuis le 5 mai 2007 c’est pire car nous "participons à la lutte contre le Terrorisme en Afghanistan et irak aussi donc d’après ces gens intelligents : nous défendons la Patrie en allant à 5000 kms de chez nous, défendre la Liberté (la notre !) a coups de bombes a ABMS qui découpent leurs gosses par milliers et les femmes et les "fameux talibans" qui sont "chez eux " quand même et qu’on appelle "terroristes" car ils défendent leurs terres ..............................

X
0 points

Lorsque qu’on dit que le communautarisme serait une invention politique je pense qu’il serait plus pertinent d’avancer l’idée sinon l’évidence que le communautarisme tient plus de la création que de l’invention. Au sens où on ne sait jamais trop à quoi pourrait servir une invention là même où on toujours une idée de derrière la tête quant aux aboutissants d’une création.
Cela étant préciser, et pour ne pas revenir au sujet, si communautarisme musulman il y a, ce dont je doute fort, il conviendrait de souligner que ce fait sociologique a été crée de toute pièce non pas par les musulmans eux mêmes, comme on aime à le souligner mais bien par des chrétiens.(Je parle de chrétiens ici et non pas de politiques dans un strict esprit de cohérence) dans la mesure où doit être comparés ce qui peut être comparé.
Je disais donc que sur un plan sociologique, il serait difficile d’affirmer en toute l’objectivité l’idée d’un communautarisme musulman. Aucune structure officielle, aucun mouvement de masse commun, aucune idéologie distincte, aucun lobbying existant voir aucun support médiatique ne permettent de nous avancer sur une telle piste au demeurant plus que saugrenue. Et c’est d’ailleurs, l’une des faiblesses majeures de la composante de confession musulman, s’il fallait le souligner.
En revanche, fantasmé dans le seul et unique souci de son instrumentalisation, il ne fait aucun doute que le communautarisme musulman existe dans l’esprit d’un pan entier de la classe politique, de droite tout comme de gauche.
En fait, à l’instar du toréador agitant sa muleta, ce communautarisme fantasmé avec laquelle la bien-pensance auto-risée exacerbe les vieux démons ne sert d’autres desseins que celui de diviser pour mieu régner d’une part et justifier le massacre de populations innocentes d’autre part : La barbarie en Irak constituant l’un des exemples le plus édifiant.
Il existe une toute autre thèse permettant d’expliquer ce que l’on pourrait qualifier de véritable déferlante haineuse à l’erncontre du musulman.. Mais pour des raisons que tout le monde comprendra, je préfère garder cela pour moi en attedant une véritable ouverture démocratique. A méditer sans modération.

X
0 points

Bien évidemment le "communautarisme" est un concept qui a été crée pour mettre à l’écart les "minorités dont on ne voulait pas ou plus (si jamais le débat devait s’étendre)".Même un ministre ,que la nature a comblé de son plus beau cadeau, essuie avec un mépris presque vulgaire,les discours du néo-colonialisme aussi tant qu’il soit appliqué,vous avez qu’à voir !
Où tout ça conduit-il ?
Où tout ça mènera t-il ?
Alors que le mode occidental subit l’un de ses pires revers de son existence,il serait peut-être temps à nos oligarques de "repenser"les bases de la société de demain.
Et si le "communautarisme" c’est le salut, pourquoi pas alors une marseillaise sur des airs de"raï" ?

X
0 points

Bien sûr, comme les musulmans ont été agressés sur le sujet, ils se défendent mais il n’empêche une chose simple et évidente, le communautarisme est propre à toute communauté.

Et il n’y a rien de choquant au communautarisme, l’objectif politique était de casser les fondamentaux de la communauté musulmane qui de fait n’existe plus vraiment en tant que telle. Il faut lier l’accusation de communautarisme à celle de "ils veulent islamiser la France". Cette dernière bien qu’une aberration incompréhensible par le musulman lambda traduit le ressentit de "l’establishement" qui voit dans le développement naturel des rapports de force une menace en tant que telle. La défait de Jospin pour ses oeuvres en Palestine, est une réalité qui n’est pas clairement évoqué mais qui est significative. De même, que l’hypothèse d’une non intervention en Irak par crainte du ressenti de la communauté maghrébine en France a fait réfléchir certains tenant d’une France judéo-chrétienne, et la solution c’est bien évidemment la division et la dissolution de la communauté musulmane. Aujourd’hui les attaques sur l’Islam ne provoque peu ou pas de réactions de mêmes que le soutien ouvert à Israël ou l’intervention armée dans le monde musulman.

De plus, ce sont bien les valeurs républicaines en particulier qui régissent et qui gouvernent la communauté musulmane. Pour la plupart des maghrébins que le politique appelle "musulmans" (et d’ailleurs tout maghrébin se dit musulman) ce qui régit leur vie au jour le jour, la manière dont ils vivent, ce qu’ils font, ce à quoi ils aspirent , ce à quoi ils font référence n’ont que peu à voir avec l’Islam. Beaucoup finalement aspire à être plus beau ou plus fort que le maître suivant les propres critères de ce dernier.

Il existe toutefois une conscience musulmane mais, aujourd’hui, elle est surtout fondé sur un ressentiment contestataire bien plus que sur les valeurs musulmane.

X
0 points

Il est temps de créer un parti politique ,un parti qui nous soutienne et qui fasse entendre notre voix.
La C.R.ou communauté de la république par exemple .
N’oublions pas que l’union fait la force et qu’elle est la clé de notre émancipation politique.
Accessible à tout les sexes,tout les ages,de toutes confessions religieuse ou laïcs,la communauté est ouverte à tous.
La communauté de la république : C.R.

X
0 points

je ne me sens pas français bien que j’ai la nationalité et mes origines maghrébines ne font surface que lorsqu’on me fait comprendre que je ne suis pas des leur alors il me reste l’islam et ma communauté , oumma en arabe, et je suis fier d’y faire parti n’en déplaise à certain.Pourquoi est-ce qu’on ne ferais pas du communautarisme où est le mal de se sentir plus proche de son frère que de son co-citoyen avec qui on ne partagerais aucune idéologie. alors vive le communautarisme

X
0 points

Bonjour,
Avec ce nouveau communautraisme que personne ne peut nier, je vois une société qui se sépare en deux un peu plus chaque jour. Je crois que la plus part des "musulmans" n’ont pas compris le sens du mot "laïc" qui est celui de la République, réclamer des repas hallal à la cantine, ce n’est pas laïc, réclamer des horaires de piscines ce n’est pas laïc, etc...
En France il faut vivre sa "Foi" d’une façon privée chez soi, et ne pas l’importer dans la rue et les lieux publics.
Tout ça fait que vous créez un communautarisme musulman.

X
0 points

SAOUDI dans votre message vous employez le "terme" islamophobie (inventé par khomeyni le saviez-vous ?).
Mais pourquoi les non-musulmans auraient l’obligation d’aimer "l’islam" vous ne pensez pas que nous sommes libres ou pas ?
Et il faudrait vous faire à l’idée que des millions, voire des milliards de gens n’aiment pas l’islam.
Je suis chrétienne, je sais que des gens n’aiment pas les "chétiens" je ne les traite pas de "chrétienophobe"...

X
0 points

Votre message du 23 octobre 2008 Epicure est parfaitement juste, et logique d’ailleurs aucune réponse...
Et la preuve du communautarisme est l’existence même de ce forum...

X
0 points

@Gislaine

l’islamophobie se traduit toujours a la fin par des actes de violences gratuites soient par la paroles ou le dénigrement soit par des destruction de locaux de priere,soit par des agressions physique

Ne pas aimez la religion est un fait

ne pas aimez des musulmans est un fait

mais stigmatiser ou faire de la provocation gratuite STOP