Le Monsieur diversité du gouvernement, Yazid Sabeg, en faveur d’un dispositif de mesure de la diversité

Nommé en décembre dernier Commissaire à la Diversité et à l’Égalité des chances par Nicolas Sarkozy,

vendredi 6 mars 2009

Nommé en décembre dernier Commissaire à la Diversité et à l’Égalité des chances par Nicolas Sarkozy, l’homme d’affaires prospère d’origine algérienne a reçu l’insigne honneur de diriger une mission visant à promouvoir la diversité.

Auteur d’un manifeste pour l’égalité réelle, auquel ont souscrit nombre de politiques de tous bords, dans lequel il souligne la nécessité de mettre en œuvre un Grenelle de la diversité, Yazid Sabeg vient d’annoncer publiquement l’un des dispositifs majeurs qu’il souhaite proposer au président le 20 mars prochain : la mise en place d’outils de mesure de la diversité.

Si son projet reçoit le feu vert présidentiel, on peut déjà aisément imaginer les polémiques en perspective qui ne manqueront pas d’attiser les clivages politiques, divisant les parlementaires en deux camps distincts : les réfractaires au nom de l’imprescriptible égalité devant la loi, et les partisans de cette voie encore inexplorée, comme le meilleur moyen de déjouer les discriminations.

Face à cette question très sensible, s’il en est, qui agite dans l’inconscient collectif l’épouvantail de fichiers et d’une classification ethnique, M.Sabeg renvoie à son idée de Grenelle de la diversité, en créant un comité de réflexion pluraliste chargé d’en arrêter les grands principes d’application.

Rendez-vous pris au printemps…

Publicité

commentaires