Le MRAP exige une fois de plus l’interdiction de la "Ligue de Défense Juive"

Le MRAP exprime son indignation face aux exactions répétées de la Ligue de Défense juive (LDJ), groupe d

mardi 7 juillet 2009

Le MRAP exprime son indignation face aux exactions répétées de la Ligue de Défense juive (LDJ), groupe d’extrême droite, laissé libre d’agir en France alors qu’il est interdit en Israël et aux Etats-Unis.

La LDJ s’est distinguée en 2009 par, notamment, l’attaque le 8 janvier de lycéens devant le lycée Janson de Sailly, puis plus récemment contre des militants du Centre International de Culture Populaire, poursuivis et rossés, contre la mairie de Vitry, qui s’apprêtait à faire citoyen d’honneur Marwan Barghouti et, enfin, contre la librairie RESISTANCES, le vendredi 3 juillet 2009.

Le MRAP réitère donc au gouvernement français sa demande pressante du 8 avril 2002 de dissoudre la dite "Ligue de Défense Juive", à la suite de « quatre agressions du siège national du MRAP, de ceux de la Fondation Danielle Mitterrand, de la CIMADE et du CICP, de violences à Orly contre des militants pacifistes et de menaces de mort contre le président de l’Union des Juifs Français pour la Paix ».

Publicité

commentaires