Le Coran pour la paix : ce que l’on peut faire

J’ai décidé que le 11 septembre prochain, pour chaque Coran que l’église (mentionnée plus haut) brûle

par

vendredi 10 septembre 2010

Je suis un homme de foi. J’ai été pasteur pendant vingt-cinq ans au sein de l’église méthodiste unie. C’est de ce profond engagement aux principes de ma foi que je sens la nécessité de faire quelque chose – n’importe quoi – face au crime haineux qu’une église chrétienne, Dove World Outreach Center, s’apprête à commettre à Gainsville, en Floride, le 11 septembre 2010.

Bien que les autorités de Gainsville n’aient pas accordé l’autorisation pour l’événement, affirmant que l’organisation d’autodafés sur la place publique ne sont pas autorisés dans la ville, le pasteur Terry Jones a promis de brûler des exemplaires du Coran sur le parking de son église lors du neuvième anniversaire des attentats du 11 septembre.

Que puis-je faire pour m’opposer à tant de haine et d’ignorance ?

Je pense que toute action engendre une réaction égale et contraire et que les actions de haine, l’intolérance et l’ignorance créent un modèle cyclique en constante progression de plus de haine, d’intolérance et d’ignorance. J’ai donc cherché une autre voie, une réponse qui soit plus proche de l’amour et de la grâce qu’incarne le fondateur de ma religion, Jésus Christ, le Prince de la paix.

Quel acte symbolique puis-je choisir qui puisse contribuer à pulvériser la haine représentée par la destruction par le feu du Coran et à promouvoir la paix et la compréhension à travers les traditions religieuses ?

J’ai décidé que le 11 septembre prochain, pour chaque Coran que l’église (mentionnée plus haut) brûlera au nom de Dieu, je distribuerai un Coran dans une église se trouvant sur le territoire américain pour qu’il y soit ajouté à la bibliothèque de ladite église. Car il semble, à cette époque importante de l’histoire, que je ne puisse lutter contre cette haine qu’à travers des actes d’amour et de paix .

La désinformation concernant l’islam et la cueillette de cerises des versets coraniques hors contexte est devenu une tendance / mode/ gênante aux Etats-Unis. Internet est utilisé pour propager, sur une large échelle, des mensonges, des demi-vérités et des aberrations qui sont insultants/injurieux/, des messages de propagande antimusulmans et anti islam remplis de haine. Il faut y répondre / les neutraliser par des messages de vérité qui conduiront à la paix et à la justice. L’islamophobie peut mieux être traitée grâce à une plus grande connaissance et à une plus grande compréhension du Coran.

Que peut-on faire ? Je vous encourage à acheter un exemplaire du Coran et à en faire don à votre église ou lieu de culte. Si nous ne pouvons pas accroître la tolérance à l’intérieur des Etats-Unis et dans notre monde, je crains qu’un avenir très violent ne nous guette.

Le 11 septembre 2010, en réaction à la destruction par le feu du Saint Coran, je choisirai – en tant que pasteur – de semer l’amour et la tolérance en distribuant des exemplaires du Coran aux églises locales où les ouvrages ne risquent pas d’être seulement un geste symbolique de paix et de tolérance religieuse mais où ils pourront être lus pour mieux comprendre que, tout comme la chrétienté, l’islam est une religion complexe, subtile et dynamique qui puise ses origines dans la clémence, la justice et la paix.

Alors que ferez-vous ?

En partenariat avec le CGNews

Publicité

Le pasteur Wayne Lavender, titulaire d'un doctorat, est un pasteur de l'église méthodiste unie et le directeur exécutif de l'organisation Passing the Peace qui a pour mission de créer un monde de paix et de justice

commentaires