Le CFCM condamne sans le nommer les propos de Liès Hebbadj

Le Conseil Français du Culte Musulman condamne fermement les propos mensongers sur la légalité en islam des

lundi 3 mai 2010

Le Conseil Français du Culte Musulman condamne fermement les propos mensongers sur la légalité en islam des « maîtresses » et qualifie ces allégations d’offensantes et d’insultantes pour la religion musulmane.

Pour le Conseil Français du Culte Musulman, ces déclarations sont irresponsables, honteusement provocatrices et préjudiciables à l’islam. Le Conseil Français du Culte Musulman rappelle que dans la religion musulmane la fidélité est une valeur capitale à l’instar d’autres religions comme le judaïsme et le christianisme.

Le Conseil Français du Culte Musulman rappelle que le contrat de mariage, conclu légalement, est le seul cadre autorisé par la religion musulmane. La polygamie étant prohibée en France, le Conseil Français du Culte Musulman rappelle que les imams comme tous les ministres de culte savent pertinemment que leur responsabilité pénale peut être engagée et exigent des mariés qui souhaiteraient célébrer un mariage religieux de produire un acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l’état civil, conformément aux dispositions de l’article 433-21 du code pénal.

Fait à Paris le 3 mai 2010

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

Publicité

commentaires