Mercredi 26 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

La recherche de l’enrichissement personnel est-elle compatible avec la foi en Dieu ?

Partagez :
Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Hayat
-138 points

L'"enrichissement personnel" au sens d'arriver à être plein aux as ou bien au sens de développer nos potentialités intellectuelles, spirituelles, physiques, notre sensibilité?

X
Leilâ
-5 points

En voilà une question superflue Hayat, digne d'un "ravi de la crèche". :)

Dès lors que la "richesse" concerne la seule sphère personnelle, individuelle,...c'est bien évidemment de bennes pleines de fric qu'il s'agit...

Va falloir être vachement laconique dans nos raisonnements, 420 caractères par commentaire...Donc, aller illico à l'essentiel.

Mon salam Hayat.

X
Hayat
-138 points

Le salam en retour Leïlâ. Chouette votre avatar, c'est un peu comme ça que je vous imagine d'ailleurs, mystérieuse, pugnace et un peu "sulky", :)

Alors comme ça il s'agit de prendre des bains de pétro-dollars. Si l'on s'en réfère au modèle transmis par notre prophète (saws), il semblerait que cette course là soit plutôt un handicap pour la quête de Dieu qui, elle, impliquerait plutôt de se délester au maximum.

X
Leilâ
-5 points

Vous souvenez-vous de ce verset 30 de la sourate II que vous évoquiez lors d'un précédent débat? Permettez-moi de le prendre ici, une fois encore, à témoin afin d'oser (avec l'aplomb qui est mien et désormais connu sur ce site) ceci : la question de la semaine, en tout cas sa formulation, divulgue une théorie qui a la vie dure et, pour le coup, égoïste! Cette théorie repose sur l'idée, si peu discutée, ce me semble, par nos théologiens, que l'Homme est fondamentalement immoral. Existe-t-il plus grande "injustice"?

"Sulky"...? Même pas mal! :)

Sinon, je connaissais les ombres chinoises, les ombres de Platon qui dansent sur la paroi de la Caverne...mais les ombres "sémaphores", jamais entendu parler. Je tâcherai de les observer, si d'aventure je prenais le large, car elles m'ont l'air plutôt sympas...elles! ;-)

X
Hayat
-138 points

Salam,
Z'avez vu? On a eu des caractères en rab'. A l'heure du sms, ces p'tits mots deviennent chers, on dirait.Punaise! je viens de me rendre compte que même un espace compte pour un caractère. Bradbury et ses "livres humains" était un visionnaire!
L'Homme fondamentalement immoral? Non, tout serait alors foutu d'avance. Pas besoin de s'acharner à faire des efforts dans ces cas là. Par contre, que notre nature soit inscrite dans la dualité, je le pense. Que nous ayons à nous éduquer, incessamment,en nous appuyant sur le bien extrait du mal,pour nous extirper de ce qui nous aliène, oui je le crois. Et l'enrichissement personnel au sens matériel contient me semble -t-il tous les dangers d'une dépendance qui nous obstrue la vue et nous empêche d'être soumis à l'Essentiel. Nous avions au sujet d'Internet et de la virtualité, sensiblement la même discussion avec Doryphore, la semaine dernière.

L'ombre sémaphore...c'est tout un concept! Mais,peux pas expliquer, plus assez de caract..

X
Doryphore
-642 points

Salam,

Dr Jekill ou mister Hyde ? Est-ce que la réponse que l'on peut donner ne dépend pas d'abord de qui est aux commandes en nous-mêmes.

Je crois que l'Homme n'est pas que "fondamentalement immoral", il est aussi fondamentalement épris de tout ce qui peut l'élever, tout aussi naturellement. Nous avons le pouvoir inouï d'inventer nos besoins, de fabriquer nos désirs, toutes les inventions de la plus belle à la plus destructrice ont pour origine une simple idée qu'un homme aura simplement fait partager.

Ça se saurait si les pauvres étaient gentils et les riches méchants, peut-être que le sens de l'existence est plutôt de savoir comment remonter jusqu'à Dieu à partir de ce "cadeau" ou de cette "épreuve" (ces deux mots ayant ici la même signification).

On ne peut réduire la question de l'enrichissement à une question culpabilisante, seule la thésaurisation est décriée en Islam et les moyens de purifier ces biens sont clairement indiqués dans le Coran et la Sunna. Déjà fini !?
Salam

X
karim
-300 points

Salam Leilâ

...que l'Homme est fondamentalement immoral.

Y croire, c'est lui donné "force", et les siècles en témoignent, à chacun sa :

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Nef_des_fous_%28Bosch%29

Y à pas à dire, de la haute ruse !!!

X
Doryphore
-642 points

Hayat et Leilâ,

Bien que très impersonnel, mon précédent message (écourté...) faisait directement écho à vos interventions. Pardon d'avoir donné l'impression de vous snober :)

Et puisqu'il va falloir apprendre à faire court, le seul état de pauvreté qui vaille la peine d'être recherché est celui de l'indigence vis-à-vis de Dieu, le Riche. En dehors de cela, "tout est permis".

Salam

X
Hayat
-138 points

Bonsoir Doryphore,

Merci d'avoir, avec ta dernière phrase, recentré le fil de mes pensées qui à l'image du paysage environnant, sont plutôt brumeuses.

"En dehors de cela, "tout est permis"" Oui, effectivement , aucun des états qu'il nous est donné de vivre (richesse, pauvreté, santé, maladie, conflit, paix..) n'est, en soi, synonyme de bien ou de mal. Ce qui donne tout son sens à ce qu'on vit est bien ce but que l'on se fixe, ce "câble" auquel on s'accroche et autour duquel s'articule le sens de notre vécu, nous reliant à la Source et la Raison Ultime de toute chose. L'enjeu est donc bien de ne pas perdre de vue l'Essence de notre quête, ne pas être aveuglé par cet "écran" produit par la réalité immédiate et de cultiver le détachement ou, comme le dit si bien ton grimoire : "ne pas se laisser encombrer par les choses(1er degré), les désirs (2e degré) et les pensées (3e degré)qui attachent l'Homme au monde des sens, à celui de l'âme et empèchent son regard d'atteindre le Seigneur."

X
Hayat
-138 points

Et voilà, je viens de me rendre compte que ma pâte à pain que j'avais mis à lever au coin du feu a carrément débordé. ça, c'est bien concret.. Je te souhaite donc une excellente soirée et t'envoie une galette à travers le vortex (je suis gentille, craignant les taches spiraloïdes, je n'envoie pas l'huile d'olive qui va pourtant obligatoirement avec..)

Salam

X
Hayat
-138 points

Oh et puis après tout, puisque "tout est permis", puisque c'est une belle nuit d'hiver toute empreinte de tranquillité et de profondeur...je ne résiste pas à l'envie de partager ce petit bijou..la vraie Richesse s'entrevoyant sûrement dans le partage.

X
Doryphore
-642 points

Salam Hayat

Heureuse tribu dont la maman se donne la peine de faire le pain et en passant, "big respect" à tous les boulangers :)

Bien d'accord avec toi à propos de ce "câble" qui nous relie à la Source de toute chose; c'est le second cadeau, après la vie, que de Se faire connaitre à nous, et que nous L'acceptions.

Pour ce qui est de "cultiver le détachement", certes nos livres sont pleins d'enseignements élevés écrits par des êtres d'exception mais je ne crois pas qu'ils soient un mode d'emploi pour obtenir les choses (qui rapprochent) mais plutôt d'inépuisables sources de rappels qui mènent à la juste orientation du cœur sur laquelle descendent les Grâces incha'Allah. Nous n'obtenons rien, tout nous est donné ; on découvre toujours a postériori qu'on a "avancé" sur tel ou tel point.

Toujours dans le sujet, tel un sot, ce soir il y a une belle lune dans le ciel et je n'ai d'yeux que pour une hypothétique galette :D

Excellent dimanche à toi.

X
Doryphore
-642 points

Il eût été mesquin de nous en priver. N'ayant rien d'aussi beau sous le coude, il faudra te contenter du bonheur apporté par ces instants "chargés" où nos cœurs et les lieux dans lesquels nous nous trouvons changent de dimension, le dhikr est un médicament. Merci.

X
Hayat
-138 points

Je m'en contente avec une immense gratitude...

:)

X
Pierre Meur
14 points

La recherche de l’enrichissement personnel est-elle compatible avec la foi en Dieu ?

Ce qu'il est important de comprendre, c'est que l'enrichissement, quel qu'il soit, est inévitable. Ce qui pose problème, c'est l'inégalité de cet enrichissement. Le "fort" ne doit-il sa force qu'à lui-même ?

La question de la solidarité se pose dès la naissance. L'enfant est faible par nature, et c'est d'abord par la solidarité de ses parents à son égard qu'il peut s'inscrire dans la société. La réciprocité est une valeur qui s'inscrit dans la nature humaine, mais hélas l'égoïsme et bien d'autres défauts aussi.

La réciprocité est une valeur neutre et c'est dans ce qu'elle implique qu'apparait le bien et le mal. Le Coran explique la nécessité du "juste milieu" en toute chose. Celui qui possède, doit aussi se déposséder, afin que celui qui le suit puisse aspirer à combler de justes besoins.

1000 caractères me semble un peu juste pour exprimer une pensée profonde.

X
Pierre Meur
14 points

Suite ...

Celui qui aspire à combler des besoins doit comprendre l'aspiration de l'autre à combler ces mêmes besoins, sinon il nie à lui-même ce droit.

La richesse est sans objet puisque si elle était un droit elle suppose qu'elle serait acquise pour toujours. Or nous savons que nous naissons "nu" de toute richesse et que nous mourrons "nu" des richesses acquises.

La question de la transmission de la richesse (toute richesse confondue) va donc de pair avec celui de la transmission de la vie. Plus nous sommes choqué par la pauvreté de l'autre, plus nous sommes choqué de notre propre richesse. Nous devons donc partager notre richesse avec le plus grand nombre afin que la société soit le miroir de nous-même et de nos aspirations.

La zakât est un des piliers de l'Islam. Demandez-vous pourquoi ?

X
hakku
7 points

Ce que seyedna Othman (radhia Allahu anhu) a accompli pour l'Islam, par le biais de sa fortune, lui a valu non seulement le Paradis mais aussi qu'il était exempt de rendre des comptes sur son comportement futur.C'est le vrai commerce!le véritable!
Ce n'est l'enrichissement qui est mis à l'indexe,mais le comment et le pourquoi!(nos œuvres doivent être d'Allah,par Allah,pour Allah).

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

(suite)

Pourquoi le dénuement alors que Mouhammad (paix et bénédiction de Dieu sur lui) pouvait tout avoir ?
Probablement pour éviter que les biens éphémères ne puissent le détouner de l'adoration de Son Seigneur.
Soulaymane n'a-t-il pas laisser passer l'heure de la prière tout consacré qu'il était au plaisir d'être avec ses magnifiques chevaux ? N'a-t-il pas coupé les jarrets de ces mêmes chevaux en guise de repentir pour avoir été diverti et oublieux ?

Mouhammad et Soulaymane, deux pieux modèles à suivre...

Wa salâm