La radio américaine NPR congédie un commentateur pour des propos anti-musulmans

Le polémiste réactionnaire du samedi soir, dont la "nostalgie française", pleine d’acrimonie, bénéficie

vendredi 22 octobre 2010

Le polémiste réactionnaire du samedi soir, dont la "nostalgie française", pleine d’acrimonie, bénéficie de la clémence, non moins bien de chez nous, de France Télévisions, aurait été depuis longtemps éjecté de son strapontin de chroniqueur aux Etats-Unis, et ce sans préavis !

Commentateur de renom ou pas, la radio publique américaine NPR n’a pas tergiversé, et n’a écouté que sa déontologie pour limoger une de ses têtes d’affiche Juan Williams, qui officie également sur la très populaire Fox News, après des propos délétères sur les musulmans tenus en public à la télévision.

Alors qu’il intervenait dans l’émission "The O’Reilly Factor" animée par le conservateur Bill O’Reilly, Juan Williams a profité de cet espace d’expression très réceptif aux préjugés anti-musulmans, pour livrer une analyse ultranationaliste que ne renierait pas notre Cassandre au sourire sardonique, le triste sire Zemmour.

A ses yeux, il ne fait pas l’ombre d’un doute que les Etats-Unis font face "à un dilemme musulman", enfonçant habilement le clou dans l’évocation d’une peur permanente : "Je ne suis pas bigot. Vous connaissez mes livres sur les droits civiques dans ce pays. Mais lorsque je prends l’avion, je dois vous dire, si je vois des gens habillés en musulmans et qu’ils ont l’air de s’identifier surtout comme musulmans, je m’inquiète, je deviens nerveux" a-t-il lancé à la cantonade.

Contrairement à notre spécificité française qui, au nom de la liberté de tout dire, méprise les vertus de l’exemplarité en maintenant à leur maroquin ministériel, ou sur le petit écran, ceux par qui le racisme et l’islamophobie se banalisent en toute impunité, la direction de la radio NPR a justifié sa décision irrévocable en déclarant que ces remarques "étaient incompatibles avec notre éthique éditoriale et nos pratiques". A méditer...

Publicité

commentaires