La polygamie, un phénomène de société au Tadjikistan

Ajoutés aux pertes humaines consécutives à la guerre civile qui a dévasté le pays entre 1992 et 1997, c

mardi 17 février 2009

Ajoutés aux pertes humaines consécutives à la guerre civile qui a dévasté le pays entre 1992 et 1997, c’est près d’un million d’hommes qui ont quitté leur terre natale sous le poids d’un chômage et d’une misère endémiques, contraints de s’expatrier en Russie pour travailler.

Conséquence directe de cette véritable carence humaine dans un territoire qui recense sept millions d’habitants, la polygamie connaît une recrudescence sans précédent, constituant un phénomène de société qui s’est très rapidement étendu.

Si la loi l’interdit, la réalité du terrain l’a naturellement imposée en la faisant entrer de plain-pied dans les mœurs.

Commerçants, hommes d’affaires…, seuls les nantis ont pu s’offrir le luxe de rester chez eux. A leurs yeux, entretenir plusieurs épouses est non seulement un signe extérieur de richesse, mais également une action bienveillante en subvenant aux besoins de femmes seules et démunies.

Publicité

commentaires