La mosquée d’Amiens cible d’un incendie criminel

Ce dimanche 13 mai 2007, très tôt, entre 1h00 et 2h00 du matin, le centre culturel et cultuel de l’AMP (A

lundi 14 mai 2007

Communiqué

Ce dimanche 13 mai 2007, très tôt, entre 1h00 et 2h00 du matin, le centre culturel et cultuel de l’AMP (Association des Musulmans de Picardie) sis 19 avenue de l’Europe à Amiens a été la cible d’un incendie criminel selon les premières expertises de la police et des sapeurs pompiers.

Cet acte de lâcheté ne peut être que l’œuvre de personnes n’ayant aucun respect des symboles de la foi et du respect des valeurs universelles des hommes et des peuples.

Les fidèles fréquentant la salle de prière du centre, les responsables, les élèves, leurs familles et les membres de l’association voient dans cette agression un acte islamophobe sans équivoque et appelle la communauté musulmane à la vigilance mais aussi à la sérénité.

Nous faisons confiance aux autorités judiciaires et policières dans leur quête d’arrêter les coupables de cet acte ignoble. Nous les remercions pour la rapidité de leur action et leur ferme volonté de ne pas laisser cet acte sans suite. Nous remercions également tous ceux qui nous ont exprimés leur colère et leur solidarité.

D’autres formes d’expression sont envisagées pour éviter que cela ne se banalise. Chacun doit dès à présent prendre ses responsabilités vis-à-vis de ce qui peut menacer la paix sociale et déstabiliser les communautés de foi dans notre ville et notre pays.

Le Bureau de l’AMP

PS : "Monsieur Michell SAPIN, Préfet de région, m’a téléphoné vers 21h30’ pour m’exprimer sa solidarité et sa tristesse devant ce qui vient de se passer au siège de notre association. Il m’a demandé de transmettre, en son nom propre et au nom de l’Etat, sa sympathie et son soutien aux membres de l’association. Il s’est dit prêt à nous apporter le soutien dont on a besoin si nous le lui demandons (assurances, travaux, autres...). Il m’a exprimé sa détermination à aller jusqu’au bout de l’enquête et de punir les coupables. Il a salué la sérénité et le sens de responsabilité avec lequel notre association à gérer cette affaire. Il a salué la dignité de ses membres et exprimé ses sentiments de solidarité et de compassion les plus sincères avec la communauté musulmane en général et les membres de l’AMP en particulier. Dont acte."

Laïd SELMI Président de L’AMP

Publicité

commentaires