La firme française Veolia punie pour sa collaboration avec le colonialisme israélien

La multinationale d’origine française Veolia vient de subir un sérieux revers, en perdant le contrat pour

vendredi 23 janvier 2009

La multinationale d’origine française Veolia vient de subir un sérieux revers, en perdant le contrat pour la gestion du métro de Stockholm, la capitale suédoise.

Dans un communiqué, l’association chrétienne suédoise Diakonia se félicite de cette déconvenue, qui représentait pour Veolia un marché de plus de 3,5 milliards d’euros sur huit ans.

En matière de transports publics, le contrat concédé par la communauté urbaine propriétaire du métro de Stockholm était le plus important marché enregistré à ce jour en Europe. C’est une entreprise basée à Hong-Kong qui a soufflé la mise à Veolia.

Il se trouve, explique Diakonia, que la participation de Veolia (aux côtés de l’industriel français Alstom) au développement du « tramway de l’apartheid », à savoir une ligne de tramway construite par Israël dans les territoires palestiniens occupés, pour desservir les seules colonies juives aux alentours de Jérusalem, n’est pas passée inaperçue en Suède.

Les protestations contre la honteuse entreprise de Veolia ont pu s’exprimer publiquement. Jusqu’à la veille de l’attribution du marché, la communauté urbaine de Stockholm a ainsi reçu des milliers de messages d’usagers indignés à la perspective que leur autorité municipale continue de faire du business avec une entreprise pêchant dans les eaux troubles de l’apartheid israélien.

Merci à Omar Barghouti, qui a contribué à répandre sur le net cette nouvelle réconfortante.

Il nous faut maintenant transformer l’essai réalisé par les Suédois, en dénonçant partout, en France notamment, la sale besogne dans laquelle trempent les dirigeants de Veolia et leurs compères d’Alstom.

Non au tramway raciste ! Boycott d’Israël et de tous ceux qui soutiennent sa politique criminelle !

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité

commentaires