La clownerie pathétique de Frédéric Lefebvre sur la burqa

Sacré Frédéric Lefebvre, qui compare sans sourciller, dans un grand écart de bas étage, le port du voile

jeudi 28 janvier 2010

Sacré Frédéric Lefebvre, qui compare sans sourciller, dans un grand écart de bas étage, le port du voile intégral au port du masque de Mickey, poussant la profondeur de son analogie populiste jusqu’à évoquer une délinquance en tenue de burqa-camouflage !

Inénarrable porte-parole de l’UMP qui, en une seule clownerie pathétique, renvoie aux vestiaires toute l’intelligentsia cartésienne qui, six mois durant, a empoigné la burqa au nom de la dignité de la femme et des valeurs Républicaines !

Bas les masques, Frédéric Lefebvre, nous vous avons reconnu ! En fait, vous êtes le bouffon de service, toujours en première ligne pour vulgariser la parole du chef de l’Etat, qui semble en l’état cruellement évidée de substance !

Et si c’était cela la réalité du pouvoir : sous tous les masques, l’idéologie du néant.

Publicité

commentaires