La Mecque se met à l’heure d’une horloge surclassant Big Ben

Six fois plus grande que la cultissime horloge édifiée sur les rives de la Tamise, la Mecque s’apprête à

mercredi 14 avril 2010

Six fois plus grande que la cultissime horloge édifiée sur les rives de la Tamise, la Mecque s’apprête à détrôner la légendaire Big Ben, en érigeant sur un hôtel haut de 817 mètres une horloge dédiée aux musulmans.

Ce majestueux carillon du temps, de construction allemande, qui rayonnera à 17 km à la ronde en marquant l’heure musulmane à partir de l’Islamic Mean Time (IMT), sortira de terre en juillet prochain, aux abords de la Grande Mosquée de la Mecque.

Imposante, la fabuleuse horloge, hors normes, se dressera sur le Makkah Clock Royal Tower, un édifice rivalisant de gigantisme avec la cité de verre de Dubaï, la Burj Khalifa, laquelle le distance seulement d’une courte tête avec ses 828 mètres de haut.

Déployant sa prodigieuse démesure sur 45 m de long et 43 m de large, ce joyau architectural, sans nul autre pareil au monde, qui sera opérationnel lors du prochain Ramadan annoncé vers le 10 août, surplombera à terme un complexe hôtelier de sept tours, dont le maître d’œuvre est lui-même un géant dans son secteur, le groupe immobilier saoudien Bin Laden Group, en liaison avec le groupe hôtelier Fairmont représentant le gouvernement saoudien.

Prendre toujours plus de hauteur, vers les cimes de la voûte céleste, n’est pas un simple vœu pieux pour les grands bâtisseurs de la Mecque.

Autour de l’icône monumentale qui cadencera la vie quotidienne des quelque 1,5 milliards de musulmans disséminés aux quatre coins du globe, un complexe hôtelier d’une valeur de 3 milliards de dollars, baptisé Abraj al-Bait Towers, fleurira prochainement, avec ses 3.000 chambres et suites, la plupart offrant une vue imprenable sur la Grande mosquée de La Mecque, et dont les revenus seront versés sur un fond consacré au développement et à l’entretien des Lieux saints de l’islam.

Publicité

commentaires