LEÏLET EL-QADR - La nuit de la Révélation

Durant la Nuit du Destin, le Prophète Mohammed (QSSSL) eut la Révélation de la mission dont il allait être

vendredi 29 novembre 2002

LEÏLET EL-QADR - La nuit de la Révélation

La 27e nuit du mois de Ramadhan ou la Nuit du Destin, le Prophète Mohammed (QSSSL) eut la Révélation de la mission dont il allait être chargé par Dieu. Cette nuit est-il écrit dans le Saint Coran est la meilleure de toutes les nuits et donne lieu dans toute la communauté musulmane à travers le monde à un regain de ferveur et de piété et à de nombreuses réjouissances. Au, Maghreb, traditionnellement, Leïlat El Qadr est l’occasion de procéder à la circoncision des jeunes enfants dans l’atmosphère pieuse qui caractérise ce jour béni parmi les autres. Cette nuit-là également, les fidèles se rendent à la mosquée et veillent jusqu’à l’aube pour la récitation de versets du Coran et de passages du hadith. A cette occasion également, des concours de récitation du Coran sont organisés à travers de nombreux pays musulmans et les meilleurs récitants sont récompensés à l’occasion de cérémonies officielles. Leïlat El Qadr est aussi l’occasion pour le croyant de ressourcer sa foi et la source divine et de la concrétiser par des actions de charité et de solidarité et le respect de son prochain.

La Nuit du Destin

Correspondant généralement à la veille du 27e jour du mois de Ramadhan, la "Nuit du Destin" est la nuit sacrée où le Coran est parvenu par les cieux , pour être ensuite dicté au Prophète Mohamed (QSSSL) par l’intermédiaire de l’Ange Jibril (Gabriel). "Nous l’avons fait descendre (le Coran) dans la Nuit du Destin", affirme Dieu dans Son Livre saint.
Selon de nombreux imams spécialisés en sciences islamiques, le Coran est descendu du "Beït El Izza" dans les cieux d’où il fut dicté à l’Envoyé d’Allah (QSSSL) par la suite. "La Nuit du Destin vaut mieux que mille mois", précise Dieu avant d’ajouter : Au cours de cette nuit, les Anges et l’esprit (Jibril) descendent avec toutes sortes de décisions, avec l’autorisation de leur Seigneur".
Attendue habituellement dans les six derniers jours du mois de Ramadhan, conformément à un "hadith" authentique du Prophète (QSSSL), la Nuit du Destin est véritablement une nuit sacrée et bénie par Dieu : "elle, (la Nuit du Destin) est paix (ou salut) jusqu’à la montée de l’aurore".
Dans ce contexte, le Prophète Mohamed (QSSSL) a précisé dans un hadith reconnu ayant trait au jeûne de Ramadhan que les dix premiers jours du mois sont rahma, les dix qui suivent expiation des fautes et les dix derniers, délivrance de l’enfer.

La nuit de la Révélation

Il reste que les tenaces croyances populaires, d’autre part, attribuent des propriétés incommensurables, voire même miraculeuse, à cette Nuit du Destin alors que le Coran constitue le dernier miracle de Dieu, comme quoi "le ciel s’ouvrirait à certains élus d’Allah dont tous les vœux se verraient ainsi exaucés par exemple. Il y a lieu de reconnaître justement que beaucoup de gens perdent de vue facilement certains principes ou plutôt les préceptes divins et les recommandations de la Sunna relatifs au jeûne du mois de Ramadhan.
A cet égard Dieu n’a-t-Il pas dit que le jeûne de Ramadhan est observé par Lui le Très Haut et par conséquent, Il lui revient d’en récompenser les fidèles élus. Se pose alors la question de savoir comment atteindre cet objectif recherché par tous. Comme tout un chacun le sait, le mois de Ramadhan constitue toujours une occasion idéale pour le musulman afin de se rapprocher du mieux qu’il peut de son Créateur en accomplissant ses devoirs religieux comme il se doit, sans oublier bien entendu ses obligations vis-à-vis de ses proches, de sa communauté.
Ainsi , tout en redoublant de piété et de ferveur religieuse à travers notamment l’accomplissement des cinq prières et de celles de Taraouih, la lecture du Coran et autre acte de piété comme de passer la nuit ramadhanesque à prier et à invoquer le pardon et la clémence divines, le musulman se doit aussi de regarder autour de lui et de porter aide et soutien à tous ceux qui en ont besoin, qu’ils lui soient proches ou non.
Oui, la religion (musulmane) est une affaire d’actes concrets, de comportements positifs privilégiant les principes de fraternité, de solidarité et d’amour du prochain.
"La Nuit du Destin est meilleure que mille mois", rappelle Dieu. C’est vrai… Pour ceux et celles qui la méritent, bien entendu. Célébrons-là donc et formulons nos vœux.

Publicité

commentaires