Le Pen assigné en justice tous azimuts !

Face à la débâcle de son parti, le patriarche du FN, dont l’heure de la retraite n’a toujours pas sonn

mardi 9 mars 2010

Face à la débâcle de son parti, le patriarche du FN, dont l’heure de la retraite n’a toujours pas sonné, a repris du service à la faveur des régionales, s’illustrant dans un dernier baroud d’honneur, dont il y a bien peu de gloire à tirer !

Comme au bon vieux temps, l’octogénaire, expert aguerri de l’agitation publique, loin de se résoudre à passer le flambeau, a tiré les ficelles d’une opération de propagande qu’il affectionne tant, hautement inflammable et fielleuse à souhait.

Dans sa ligne de mire, les musulmans, et pour atteindre sa cible, une nouvelle botte secrète, piteuse copie de l’islamophobie version suisse : des affiches épouvantails, insupportable pousse-au-crime raciste !

Une provocation des plus répréhensibles pour un tour de piste de trop, qui le conduit tout droit vers la case justice, par trois plaignants distincts, en espérant le voir goûter aux délices de la case condamnation...

Premier à donner l’assaut, la Licra (Ligue contre le racisme et l’antisémitisme) s’est insurgée contre cette campagne infâme en réclamant son interdiction, contraignant Jean-Marie Le Pen à comparaître vendredi dernier devant le tribunal de grande instance de Marseille. Mais, peine perdue, la Licra a été déboutée lundi.

C’est aujourd’hui au tour de l’association SOS Racisme, associée au journaliste et écrivain algérien Mohamed Sifaoui, de porter plainte contre le leader du FN dans une action pénale, pour laquelle il devra retourner dans l’enceinte d’un prétoire le 6 mai prochain, celle du tribunal correctionnel de Paris.

Enfin, l’association antiraciste MRAP a, de son côté, saisi en référé le tribunal de Nanterre, qui rendra son arbitrage vendredi, pour proscrire une fois pour toutes ces sales affiches d’une bien sale campagne Frontiste, tablant sur d’illusoires strapontins locaux.

Tant de haine délirante, pour la chronique d’une déroute annoncée !

Publicité

commentaires