L’ultra islamophobe , Geert Wilders, renvoyé à la « case départ »

Venu à Londres pour assister à la diffusion de son film à charge contre l’islam, le très controversé «

vendredi 13 février 2009

Venu à Londres pour assister à la diffusion de son film à charge contre l’islam, le très controversé « Fitna », devant la chambre des Lords, l’ultra islamophobe député néerlandais, Geert Wilders, qui s’est fait le chantre en Europe de la radicalisation de la posture anti-islam, s’est vu freiner dans son élan par les autorités britanniques qui lui ont purement et simplement interdit l’entrée au Royaume-Uni.

Quel affront pour ce prosélyte hystérique de la diabolisation des européens de confession musulmane, dont la surenchère acharnée dans la provocation anti-islam a manifestement atteint là ses limites frontalières !

Une intervention politique dont on ne peut que saluer la mesure face à la menace réelle pour l’ordre public que représente ce semeur de trouble fanatique.

Le délirium extrémiste ne vient pas forcément de ceux qui en sont habituellement taxés !

Publicité

commentaires