L’orgueil

Le Prophète, prière et salut sur lui, a dit : « N’entrera pas au Paradis quiconque a un atome d’orgue

par

lundi 12 mars 2001

Le Prophète, prière et salut sur lui, a dit : « N’entrera pas au Paradis quiconque a un atome d’orgueil dans son cœur ». Donc il restera pour l’éternité en Enfer. D’autre part, quiconque possède un atome de foi, même s’il va en Enfer, ira ensuite au Paradis. Il en résulte qu’un orgueilleux ne peut avoir un atome de foi, et c’est ainsi qu’Ibliss a été maudit.

Une précision doit être faite. Si quelqu’un n’a pas la foi, il n’est pas nécessairement un mécréant. Allah dit : [Les bédouins ont dit « Nous avons la foi ». Dis : « Vous n’avez pas encore la foi. Dites plutôt : nous sommes simplement soumis (ou musulmans), car la foi n’a pas encore pénétré dans vos coeurs. Et si vous obéissez à Allah et à son messager il ne vous fera rien perdre de vos œuvres » (49/14). Donc le niveau de foi est plus haut que le niveau d’Islam. L’Islam est la soumission du corps et la foi siège dans le coeur. Elle implique des qualités spirituelles dont la première est la modestie et le respect vis à vis d’Allah, des hommes et des créatures.

&

&

&

On entend des fois des frères ou des soeurs dire : « il n’y a rien à faire pour l’orgueil ; d’ailleurs tout le monde en a... » N’en croyez pas un mot ! C’est Satan qui œuvre pour qu’ils conservent leur orgueil et leur fait croire que le hadith ne s’appliquera pas sur eux et qu’ils iront quand même au Paradis.

Dans le même hadith, le Prophète, prière et salut sur lui, explique l’orgueil en donnant du coup la solution : « L’orgueil est le refus de la vérité et le mépris des gens ». Ce sont les deux manifestations principales de l’orgueil ; nous les retrouvons dans le Coran :

&

[Et quand on lui dit : redoute Allah (crains Allah et sois pieux envers Allah), l’orgueil criminel s’empare de lui (il devient fier et se défend de son péché)] (2/206). L’orgueilleux prend le conseil comme une attaque et réagit en se défendant. Il faut au contraire recevoir le conseil comme une aide et savoir que la personne nous veut le bien et la réussite dans ce monde et l’au-delà. Cette réaction positive est le signe de la foi et de la modestie. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut agir selon tout ce qu’on nous dit. Allah dit : [Ceux qui prêtent l’oreille à la parole puis suivent ce qu’elle contient de meilleur] (39/18). Donc nous écoutons tous les conseils, qu’ils soient dits avec ou sans sagesse, qu’ils soient corrects ou incorrects, convenables ou non, puis nous suivons ce qui nous semble bon. Pour donner le conseil, il faut chercher la forme et les moyens les plus sages pour être efficace et conserver la bonne relation avec la personne. Mais quand nous recevons un conseil, il faut l’accepter quelle que soit sa forme.

&

&

&

C’est la parole de Satan : [Je suis meilleur que lui] (38/76). Mépriser quelqu’un n’est pas constater ses défauts ou ses péchés, mais c’est croire que nous serons meilleurs que lui le jour dernier.

&

&

&

&

Je signale toutefois l’existence d’une autre interprétation de ce hadith : il ne pourra entrer au Paradis qu’après s’être purifié de son orgueil en Enfer.

 

Raouf BENHALIMA

Publicité

Auteur : Raouf Ben Halima

Raouf Ben Halima est l'auteur de plusieurs livres et directeur des éditions 'Le figuier'

commentaires