"L’odyssée de la Complexité" de Réda Benkirane

A partir de l’ample thématique de la complexité, ce livre invite à un voyage à travers les sciences cont

par

mercredi 1 octobre 2003

"L’odyssée de la Complexité" de Réda Benkirane

A partir de l’ample thématique de la complexité, ce livre invite à un voyage à travers les sciences contemporaines. Ces dix-huit histoires de sciences, déclinées sous la forme d’entretiens menés avec des chercheurs scientifiques de divers horizons et disciplines, s’adressent à « l’honnête homme » soucieux d’acquérir quelques clés de compréhension des sciences et de leur place dans la cité. Elles permettent de saisir comment certaines idées, notamment à l’origine de la révolution informatique, influent sur nos modes de vie et de pensée, notre perception et notre interaction avec le monde.

Qu’y a-t-il de commun entre la complexité d’un réseau informatique et celle des insectes sociaux ? Quelles sont les possibilités et les limites de l’intelligence artificielle ? L’humanité est-elle en train de donner naissance à de nouvelles formes de vie artificielle ? Peut-on réinventer la vie, maîtriser les croisements génétiques ? Quelles promesses et dangers faut-il voir dans l’essor de la biologie en ce début de siècle ? L’incertitude, l’imprévisible, le hasard sont-ils des manifestations de notre ignorance ou bien plutôt une donnée fondamentale ? Dieu joue-t-il aux dés ? Serait-Il un horloger ou un ordinateur cosmique ? L’Univers est-il fini ou infini, mortel ou éternel ? Y aurait-il une "théorie du tout" ?

Voici quelques-unes des questions fascinantes que soulèvent ces histoires de sciences, dont l’ambition est de montrer les richesses que la notion de complexité a pu suggérer aux chercheurs depuis une vingtaine d’années. Un parcours vertigineux de ce que certains des esprits scientifiques les plus fins de notre temps peuvent découvrir et inventer.

Entretiens avec Edgar Morin, Ilya Prigogine, Neil Gershenfeld, Daniel Mange, Jean-Louis Deneubourg, Luc Steels, Christopher Langton, Francisco Varela, Brian Goodwin, Stuart Kauffman, Bernard Derrida, Yves Pomeau, Ivar Ekeland, Gregory Chaitin, John Barrow, Laurent Nottale, Andrei Linde, Michel Serres.

 

haut de page Sommaire du livre Commander le livre

Avant Propos de Réda Benkirane
Un voyage au pays des sciences / La complexité comme manière de voir / Vertiges, éclaircissements et promesses

Chapitre I. Complexus, ce qui est tissé ensemble
Entretien avec Edgar Morin, où c’est la complexité humaine qui est ici la première histoire de sciences. L’homme et la société y sont au centre des interrogations. Edgar Morin est sociologue, il a consacré une oeuvre en cinq tomes sur le thème de la complexité.

Chapitre II. La fin des certitudes
Entretien avec Ilya Prigogine, prix Nobel de chimie et philosophe, un des fondateurs des études de la complexité. Dans ce chapitre, il part de ses recherches en physique et chimie pour aborder la complexité sur un spectre plus large de phénomènes d’où la réflexion philosophique n’est jamais absente.

Chapitre III. La fusion des bits et des atomes
Entretien avec Neil Gershenfeld, physicien de l’information et directeur du MediaLab à MIT, qui explique les problèmes actuels, les limites et les promesses des technologies de l’information. Ce chapitre évoque les recherches qu’il mène - et qui lui ont, entre autres, permis d’inventer le premier ordinateur quantique - et son souci de coupler, à travers des
interfaces informatiques de plus en plus transparentes, le monde physique et le monde numérique, la matière et l’information, l’atome et le bit.

Chapitre IV. L’informatique bio-inspirée
Entretien avec Daniel Mange, ingénieur informaticien, professeur à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), qui nous introduit à la discipline émergente de la vie artificielle, à ses applications et implications possibles.

Chapitre V. Emergence, sélection et insectes sociaux
Entretien avec Jean-Louis Deneubourg, chimiste de l’université libre de Bruxelles et spécialiste des insectes sociaux. A partir de l’étude de l’intelligence collective des fourmis et des termites, Deneubourg explique les liens de ces phénomènes avec ceux de la complexité et évoque les applications du côté de la robotique et de l’intelligence artificielle.

Chapitre VI. L’intelligence artificielle, évolutive et ascendante
Entretien avec Luc Steels, linguiste et spécialiste de l’intelligence artificielle à l’université libre de Bruxelles, qui rappelle les diverses approches de l’IA tout en situant sa propre conception basée sur les principes de l’auto-organisation et de l’évolution interactive avec l’environnement.

Chapitre VII. Bio-logiques ou tout ce qui pourrait être
Entretien avec Christopher Langton, physicien américain, considéré comme le « père de la vie artificielle », qui trace l’histoire de cette nouvelle discipline, explique ses objectifs et formule ses propres interrogations sur la relation Créateur-Créature in silico.

Chapitre VIII. Autopoïèse et émergence
Entretien avec Francesco Varela, biologiste chilien décédé en 2001, ancien directeur de recherche au CNRS, dont les travaux théoriques ont inspiré plusieurs générations de chercheurs en intelligence artificielle.

Chapitre IX. Vers une science des qualités
Entretien avec Brian Goodwin, biologiste canadien enseignant au Schumacher College (Grande-Bretagne), spécialiste de la complexité des systèmes biologiques. Dans ce chapitre, il expose le bien-fondé des sciences de la complexité pour appréhender certains problèmes ardus. Goodwin recourt aux outils d’analyse de la complexité pour démonter les prémices du « gène égoïste » et pour dresser une critique radicale de l’idéologie montante du « tout génétique ».

Chapitre X. Spirales de l’auto-organisation
Entretien avec Stuart Kauffman, biochimiste américain cofondateur du Santa Fe Institute, qui a consacré toute sa carrière à découvrir des systèmes complexes et à promouvoir leur étude au travers de techniques mathématiques et informatiques qu’il applique désormais au monde de l’économie et des affaires.

Chapitre XI. Transition de phase

Entretien avec Bernard Derrida, physicien à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, qui nous introduit à la mécanique statistique et à ses principaux concepts et phénomènes, où le passage du quantitatif au qualitatif, la progression de l’échelle microscopique à l’échelle macroscopique ne sont pas sans connaître des analogies avec les phénomènes complexes que l’on retrouve dans toute une classe de problèmes en physique et biologie.

Chapitre XII. Histoires de chaos
Entretien avec Yves Pomeau, physicien à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, un des tout premiers découvreurs de la théorie du chaos en physique. Le chapitre aborde la question de la communication scientifique, le problème de la dénomination des théories, avant de s’attarder sur l’histoire de la théorie du chaos et de sa dynamique très particulière.

Chapitre XIII. Hasard, chaos et mathématiques
Entretien avec Ivar Ekeland, mathématicien à l’université Paris Dauphine, qui a consacré de nombreux livres aux questions du hasard et du chaos en mathématiques. Où il est notamment expliqué de façon claire et imagée ce qu’est précisément le chaos déterministe.

Chapitre XIV. Complexité, logique et hasard
Entretien avec Gregory Chaitin, mathématicien américain, sur la place du hasard dans l’arithmétique, le socle le plus sûr des mathématiques. Le chapitre aborde également les limites des mathématiques telles qu’elles furent énoncées tout d’abord par les logiciens Kurt Gödel et Alan Turing puis par Chaitin lui-même dans le cadre de ses recherches sur la complexité algorithmique de l’information.

Chapitre XV. La science des limites et les limites de la science
Entretien avec John Barrow, astrophysicien de l’université de Cambridge et écrivain scientifique, qui évoque les problèmes typiques de la complexité en physique et mathématiques.

Chapitre XVI. La relativité d’échelle
Entretien avec Laurent Nottale, astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, qui renouvelle la réflexion sur la théorie de la relativité par son utilisation originale des mathématiques fractales pour déployer les changements d’échelle dans l’espace-temps. Le chapitre évoque longuement, toujours selon l’approche de la relativité d’échelle, le problème de la rupture entre réalités quantique et classique.

Chapitre XVII. L’univers en inflation
Entretien avec Andrei Linde, astrophysicien russe, enseignant à l’université de Stanford, auteur d’une toute nouvelle cosmologie qui propose un scénario d’univers infini et auto-reproducteur. Dans ce chapitre, il explique les problèmes que pose la théorie du Big Bang et les solutions que propose son modèle d’univers dit inflationniste.

Chapitre XVIII. Des sciences qui nous rapprochent de la singularité
Entretien avec Michel Serres qui esquisse la particularité des nouvelles sciences et leur transformation de l’humanité. Michel Serres est philosophe des sciences, membre de l’Académie française, auteur d’une trentaine d’ouvrages sur les relations entre les sciences exactes et les sciences humaines.

 

Cliquez ici pour vous procurer ce livre sur Amazon

Publicité

Auteur : la rédaction

[email protected]

commentaires