Vendredi 24 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

L’islam est-il une loi ou une foi ?

Partagez :
Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Les deux. La loi est ce qui permet de diriger les moeurs, et la religion est, avec ses obligations et ses interdictions, un ensemble de croyances et de moeurs.

En d’autres termes, déclarer que dans un souci de je-ne-sais-quoi, nous refusons d’appliquer des lois s’inspirant de moeurs ayant eu le "malheur" d’avoir une source religieuse relève d’une stupidité et d’une hypocrisie qui me dépasse.

Islam des Lumières, quand tu nous tiens...

X
0 points

A votre avis ?

X
0 points

Une analyse intéressante de Mustapha HMIMOU nous permettra de comprendre la force de la foi qui dépasse largement la force de la loi….
En effet, La force de la foi est de très loin plus puissante que celle de la loi. La foi est ce stimulus endogène sans nulle peur d’aucune police, qui assure chez le fidèle le respect spontané non seulement des prescriptions divines mais de la loi en vigueur partout où il doit se trouver. En revanche, la célèbre loi de la prohibition aux Etats-Unis par exemple, a lamentablement échoué exactement là où la foi en l’Islam a largement apporté ses fruits partout dans le monde musulman jusqu’à nos jours, et ce depuis voilà quatorze siècles.
Du fait de la foi, la charia ainsi que la loi doivent se trouver respectées par le fidèle selon une discipline individuelle rigoureuse et stricte. C’est ainsi qu’en matière de zakat, partout dans le monde et à défaut d’un organisme de collecte, chaque musulman pieux prévenant, calcule lui même son dû, et cherche les nécessiteux méritants pour le leur donner, sans police et sans même que personne ne le sache. Et c’est ainsi que la sécurité sociale, arrachée récemment en Occident après de grandes luttes des forces ouvrières, faisait, il y a près de quatorze siècles déjà, partie intégrante du code de l’Islam dit charia. De plus avec la force de la foi chez le fidèle, son application faisait l’objet d’une stricte discipline individuelle et volontaire. Du fait de la même force de la foi chez tout fidèle, le code de la route par exemple, doit se trouver bien respecté selon la même discipline individuelle et volontaire.
C’est ainsi que le respect de la charia est censé :
1) assurer d’abord au fidèle la paix avec le Seigneur. Elles sont ensuite, de nature à assurer l’équité, la dignité, et la paix pour toute personne dans la communauté quels que soient son âge, son sexe, son rang social, son appartenance ethnique, sa confession et ses convictions.
2) assurer la paix de chacun avec tous les éléments de l’environnement et tout l’écosystème, soit ce qu’on appelle aujourd’hui l’écologie.
3) assurer à la communauté la cohabitation pacifique et les relations de bienséance avec le reste des communautés dans le reste du monde.
Telle est la charia tant décriée de nos jours, un peu partout dans le monde. Certes vouloir en appliquer d’en haut la seule et infime partie qui revient aux pouvoirs publics est une aberration. C’est vouloir mettre la charrue devant les bœufs. Cette part de la charia ne convient qu’à une société en très large majorité musulmane, qui dans sa vie au quotidien et au niveau individuel s’applique tout le reste de la charia.

X
0 points

Il me semble qu’à l’origine, comme toute religion, ce n’était qu’une foi mais qui pour servir certains intérets est devenue loi tout comme la fait en son temps la religion chrétienne...
Quand reviendra-t-on aux enseignements de tolérance, d’amour du prochain ce que nous ont enseigné toutes les religions a moins que ce ne soit que pour mieux nous piéger et finir dans leurs filets et nous faire faire n’importe quoi en leur nom....
Quand au probleme actuel entre Palestiniens et Israeliens, ne serait-il pas sage que l’ONU organise un référendum auprés du peuple israelo-palestinien en leur demandant si ils ne préférerait pas vivre en un seul pays qu’ils pourrait nommer"TERRE SAINTE" déja seul le nom calmerait les esprits, si le peuple voulait se débarrasser des meneurs actuels tant religieux que politiques, se doter d’un nouveau parlement composé d’un tiers de députés juifs, un tiers de chrétiens, un tiers de mulsumans (ordre d’entrée dans l’histoire)et se doter d’une constitution où tout un chacun aurait sa place et où les compétences seraient plus importantes que les religions....
Un vrai programme à mettre en place

X
0 points

Si ’islam est foi, c’est une religion.
Si l’islam est loi, c’est un mouvement politique, et donc doit s’attendre a être traité comme tout autre mouvement politique.

X
0 points

mojema quand vous sortirez de votre naive et candide période d’adolescence pensez à nous faire signe.

X
0 points

rien n’est plus important que la foi en l’islam.

X
0 points

L’Islam est une religion basée sur la foi,un chemin pour guider les croyants qui alors constuisent la loi,selon les préceptes dictés par la foi.

X
0 points

Salam !
surprenante mais intéressante question !
Aujourd’hui nombreux sont ceux qui ne comprennent pas que l’islam interviennent dans tous les domaines de la vie quotidienne.Mais c’est pourtant tellement évident,quelle serait la force de grands principes s’ils ne faisaient pas l’objet d’une application concrète.Toute loi trouve son origine dans une foi ,morale, religieuse, politique.Chaque religion et l’islam ne fait pas exception a sa loi , celle qui découle des principes qu’elle énonce.La différence de l’islam par rapport aux autres religions est de l’assumer et de le crier haut et fort , on accepte l’islam tel qu’il est et on ne choisit pas de modifier ce qu’on considère comme la loi de Dieu.L’islam est donc une foi mais toute foi est loi.

X
0 points

on parle au nom de l’islam, on reproche les mauvais actes au nom de l’islam, on dérige tt un pays au nom de l’islam, mais pour réagir et défendre notre identité, c’est au nom des droits des hommes et de ce que nous dictent les non musulmans malheuresemnt, l’islam deverait etre une loi car par obligation c’est une foi, pour ceux qui ressentent vraiment l’importance d’être un musulman.

X
0 points

L’islam est une religion. Le premier pilier, l’attestation de foi, est un premier pas, celui ou tout être humain conscient se déclare croire en un dieu unique, Allah, et croire en la mission de messager de Dieu confiée au Prophète Mohammad (saw).

Et pendant les premières année de l’Islam, l’ensemble de la révélation concernait globalement les pratiques liés en la foi, la croyance, et la spiritualité.

Les règles de pratiques liés au licite, à l’illicite et a ce que l’on nomme aujourd’hui la charria, sont le fruit de versets qui ont été révélé globalement plus tard ou le fruit de la sunna (propos, fait et geste du prophète mohammed rapporté par ses compagnons.

L’islam est un tout. c’est un mode de vie ou on adhère a des pratiques spirituelles et à des lois civiques et civils qui sont le fruits même de la révélation.

X
0 points

L’islam est une foi et doit rester loin même très de la loi. L’islam ne peut pas être substitué à toutes les intélligences de l’humanité. La spiritualié doit restée personnelle. Strictement personnelle. Pourquoi couper la main à un voleur qui présente une pathologie du vol ? Pourquoi le marquer à vie alors qu’il a de bonnes raisons de voler et même dans le cas contraire, est ce que ce qu’il a volé vaut bien la main d’un être humain. Non bien sur. Et le pardon etc...

Il faut développer d’autres intélligences pour continuer à exister. Sinon les musulmans disparaitront à jamais.

Si les militants du hamas passaient plus de temps à étudier les technologies que dans les mosquées, ils auraient pu faire plus de mal à leur agresseur.

On ne peut pas tout faire autour de la religion. Sinon c’est le sous développement intelectuelle et industrielle.

Mes propos vont choquer plus d’un mais si on y pense profondèment on peut remettre beaucoup de choses en cause et avancer dans la vie.

X
0 points

Xplozif, je comprends ce que vous voulez dire, mais votre raisonnement contient une erreur sévère sur un point, ce qui le rend totalement invalide : Vous ne voyez que le côte "cliché" de l’association loi&foi.

La loi permet de proteger la foi, et en réalité, c’est bel et bien sa raison d’être. Je déclare au passage que je considère qu’une foi n’est pas forcément religieuse : Par exemple, certains accordent autant d’importance à l’Humanisme et aux Droits de l’Homme que d’autres à leur religion. La loi, grâce aux reglementations et à l’effet carotte et bâton, permet de proteger la foi de ce phénomène qui est à la fois une bénédiction et une calamité : le Changement.

Ensuite, l’application de la loi n’est pas, contrairement à ce que nos "amis" bien-pensants affirment sans cesse, "couper la main à un voleur" ou la loi du talion. Il s’agit d’un ensemble bien plus complexe. Et je répeterais un bon million de fois que si le voleur vole pour de "bonnes raisons", la sanction ne s’applique pas.
Ce n’est pas ce qu’il a volé qui vaut une main humaine, c’est ignominie de son acte. Le vol est l’une des choses les plus dégoutantes qu’un humain puisse faire, bien que dans la société dans laquelle nous vivons, on est sans cesse exposé au soi-disant proverbe "pas vu, pas pris".

Enfin, il semble que vous ayez une idée dégradante de ce qu’est la spiritualité. Il ne s’agit pas de rester immobile sur son siège à gesticuler tout en hurlant "Dieu est grand" pendant des jours. Les actes sont plus importants que les mots. Etre réellement croyant, c’est aussi partir à la recherche de la science, veiller au bien-être de son prochain, travailler pour un monde meilleur.
Croire que la pratique de la religion nous menera au sous-développement n’est ni plus ni moins qu’un cliché que les athées veulent nous faire avaler.
Ont-ils oublié que les grands progres en mathématiques venaient du monde musulman ? Qui eux-mêmes se sont inspirés des grecs (bien que de nos jours, certains "génies" nous interdisent tout ce qui vient d’un non-musulman) ? A moins qu’il s’agissait d’athées camouflés ? Les grands philosophes n’aimaient pas l’Eglise, c’est un fait, mais étaient-ils athées pour autant (Freud n’est pas un philosophe).
La réponse est NON. La pratique et l’application de la religion n’ont jamais été un obstacle. Ce que Dieu nous a fait descendre est notre idéal. Ou est le mal à clamer son idéal au monde et à le faire appliquer ? Pourquoi certains comme les communistes pourraient faire valoir un modele de société totalement différent et pas nous, parce que le notre viendrait d’une religion ?
Un grand auteur a déclaré un jour que les premiere chose que les athées ont fait apres leur "libération", est de se créer une religion. Je suis d’accord. De nos jours, la pensée scientifique est, étonnament, toujours couverte de clichés (ne citons que l’idée qu’un animal non humain agira toujours conformément à une entité nommé Nature (déité ?)). Soyons fiers de ce que nous sommes, et adoptons une façon de vivre qui se conforme à nos idéaux.

X
0 points

On trouve sur le meme site une réponse simple, claire, nette et précise.
Voici le lien : http://oumma.com/spip.php ?page=oummatv-article&id_article=2809

X
0 points

L’islam est une foi et une éthique, et non une loi.

Aziz

X
0 points

Il serait bon de se souvenir du BUT de la loi. La réponse à cette question viendra toute seule.

X
0 points

l islam est la foi, c est à base de cette foi et sous la morale de cette foi que les lois doivent être faites.et je pense que vous allez pas me censurer ou travestir mes propos,je n’intervient pas souvent mais je crois que le droit à l expression est bafoué.On critiqué les medias de complicité et de non objectivité et non neutralité mais si même des sites comme le votre censure et filtre les intervention alors la liberté sous la morale islamic est bafouée.salamouAllah.

X
0 points

Le judaisme est-il une loi ou une foi ?
Le christanisme est-il une loi ou une foi ?
L islam est-il une loi ou une foi ?

Il faudrait plutot poser la question est ce que les religions monotéiste sont-ils des loi ou foi ?

Et l’on s’appécevra que les lois sont nées avec une "base de religion ou de croyance".

A.Tolérance

X
0 points

Par quel chemin mystérieux sommes-nous aujourd’hui arriver à séparer entre foi et loi, entre foi et pensée, entre foi et science, entre foi et politique,... ?

Comment peut-on séparer foi et raison ?
Sur quoi poser cette raison ?

Comment vivre sans foi en moi ?
Comment vivre en société sans foi en l’autre ?

Comment faire de l’Arithmétique si je n’ai pas foi en la réalité des nombres entiers (0, 1, 2, ....) comme donnée première ?
Comment faire de la Science sans foi en une Réalité indépendante de l’homme, dotée d’objets et de lois.

Sur quoi dois-je poser mes briques pour construire ? La foi permet de poser les premières briques de tout sytème de croyance.

Tout système de croyance a besoin d’un apport extérieur au système lui-même, de briques, pour être bati.
Ainsi la foi agit partout.

L’Athéisme lui-même (ou le Matérialisme) ne peut se passer de la foi pour poser ses prémisses et accepter comme vrais ses postulats premiers et ensuite batir son discours.

L’Islam propose un sytème de vive, "a way of life". Et comme tout système il a ses règles et ses principes, donc ses lois.

L’Islam est foi et, dans un deuxième temps, loi pour vivre en soi-même et en société.

X
0 points

A Sofyan,

"Et je répeterais un bon million de fois que si le voleur vole pour de "bonnes raisons", la sanction ne s’applique pas."

Donc si j’ai bien compris vous êtes pour l’amputation si le voleur vole pour de mauvaises raisons ?

Personnellement je pense que l’islam est une foi et non une loi . La charia ne veut dire pas dire loi mais chemin qui mène vers Dieu, on peut voir à la limite la Charia comme une loi personnelle, quand je m’interdis par exemple de boire de l’alcool je respecte la Charia .

La charia n’est pas une loi civile, parler de l’application la Charia par un pouvoir public est un non sens.

X
0 points

Salam,
Pourquoi doit-on dissocier les deux .Pourquoi certains s’obstiennent à croire à une incompatibilité évidente de la foi et la loi. Comme s’ils sont des préceptes figés, rigides et insolubles. L’être humain a besoin de lois autant qu’un enfant qui a besoin de limites pour se construire .La loi musulmane comme s’il n’y avait qu’une dans le monde musulman est une loi faite par des humains pour des humains .
Pour certains côtés comme le code de la famille elle fait appel aux textes .Et selon le courant de pensée "al madhab" on gère différents problèmes .Pour faire court, je dirai que la foi et l’application de la demande aussi beaucoup d’intelligence.

X
0 points

L’islam est une réligion qui régit les modes de vie des musulmans, aussi bien sur le point "juridique" que "morale". l’un étant intiment lié à l’autre. Dieu a chargé notre prophéte Mohamed SAW de transmettre le message divin pour donner une marche à suivre à "ces serviteurs", en l’occurence les êtres humains.
Rappelons que chaque être humain, chaque peuple a besoin d’être guider donc de lois, de régles, et de droits pour exister. Sans cela, ce serait l’amonarchie "totale". Le coran est le livre laissé par notre créateur pour nous guidé sur chacun de ces points. Donc bien évidement l’islam est une foi mais également une loi qui nous permet de ne subir pas l’injustice et de ne pas la faire subir.

X
0 points

@Mehdi : Pour être tout à fait franc, je ne suis pas un expert en ces choses (aussi impopulaire que soit cette expression en ce moment), mais dans le même temps, je suis incapable de répondre m’accordant à tel ou tel sachant que les positions sur ce sujet sont très divergentes.

En conclusion, à la question "faut-il couper la main au voleur ?", je reste sans opinion. Il faudra demander à quelqu’un d’autre. J’ai juste voulu souligner une incorrection, que l’on soit pour ou contre quelque chose, il ne faut jamais tolérer une erreur, si petite soit-elle.

Cordialement.

X
0 points

c’est la LOI, la FOI c’est croire à la LOI

X
0 points

Salem a3laykoum,

L’islam est la religion, donc c’est la loi qui régie la vie des croyants de leur naissance et au délà même de leur mort. L’islam n’est pas une foi car on a foi en ALLAH swt.

X
0 points

A Sofyan,

"En conclusion, à la question "faut-il couper la main au voleur ?", je reste sans opinion"

Je trouve cela sidérant que l’on puisse rester sans opinion devant un acte barbare qui est de couper la main au voleur .

Alors certains me diront que si je considère le fait de couper la main au voleur comme barbare cela voudrait dire que je considère que le coran est barbare, loin de moi cette idée.

Je crois en l’origine divine du Coran mais je crois aussi que le Coran a fait preuve de pragmatisme, en d’autre termes, le fait de couper la main était la moins mauvaise solution à l’époque suite au contexte de l’époque.

Pour rappel, le fait de voler à l’époque avait des conséquences beaucoup plus dramatiques que maintenant et de plus le chatiment du voleur était la peine de mort ce qui se terminait par des vendettas qui avait pour conséquence la mort de plusieurs personnes.

L’Islam n’est pas une loi civile mais une éthique, le Coran laisse à chaque pays musulman la libertée de légiférer sur ses lois civiles, à partir du moment où ses lois sont conforme à la Charia qui est une éthique et non une loi, pour la simple raison qu’il n’existe aucune loi civile valable à toute époque et tout temps comme le prétendent les islamistes . Je vous renvoie au livre de Ajami "Que dit vraiment le Coran"

Salam

X
0 points

L’islam, c’est la foi et une loi.

La foi que Dieu existe et est un, les anges existent, les prophètes sont véridiques, et le jour du jugement est la vérité. Ce sont des articles non négociables de la foi.

Mais c’est aussi une loi. Et qui dit une loi, ne dit pas une réglémentation péremptoire. Une loi est, d’après le Coran, modifiable et abrogeable, notamment quand elle est en opposition avec la nécessité de la vie.

On entend trop souvent cette histoire de "la main coupée du voleur" chez les internotes. Mais on n’entend jamais parler de la métaphore du Coran.

Le Coran dit qu’Il contient deux classes de versets : une classe de versets clairs et limpides qu’Il nomme la " mère du Livre", et l’autre classe de versets constituée de versets "métaphoriques".

Que signifie un verset métaphorique ? Cela veut dire qu’il ne faut pas le prendre au premier degré. Un exemple typique : c’est ce verset qui parle de la main coupée du voleur.

Comment peut-on couper la main du voleur alors que c’est la misère qui l’a poussé à voler ? La société est injuste et c’est elle qui le pousse au vol. Autrement dit : comment peut-on amputer à vie un voleur alors que sa responsabilité dans le vol n’est pas totale ?
La réponse c’est que ce verset ne fait pas partie de la mère du Livre, il est à répertorier dans la classe des versets métaphoriques. Il s’ensuit qu’il ne faut absolument pas le prendre au pied de la lettre.

Le plus agaçant dans cette histoire, c’est qu’on fait sans cesse référence à l’Arabie Saoudite où, dit-on, le voleur court le risque de l’amputation. Mais ce pays ne représente que lui-même, il ne représente nullement tout le monde musulman. Ce pays est rattachée à une école spécifique qui n’est pas la nôtre. L’amputation du voleur n’exite pas pour autant que l’on sache dans les pays d’Afrique du Nord, et pourtant ils sont constitutionnellement musulmans, pour ne citer qu’eux.

L’islam n’est pas un, il est multiple. Seuls les esprits myopes disent qu’il est un. Il a donné naissance à des milliers d’écoles. Et une école qui a été adoptée par un pays X, elle n’est pas adoptée forcémnent par le pays Y.

Couper la main du voleur ne saurait être une loi. Une école spécifique ne saurait être une référence.

X
0 points

Salam,
Pour ce qui est du voleur et de soit disant "l’amputation" de sa main.
Encore une fois DIEU c’est être très clair quand il le faut dans le coran.Aussi il n’ a pas employer l’amputation mais couper la main et il y a une grande différence.Si je vous dit au téléphone que je me suis coupé le cou en me rasant ce matin, allez-vous croire que ma tête roule sur le sol ????
Aussi il est intéressant de voir si DIEU emploie cette expression dans le coran dans un autre endroit car si vous recherchez la vérité alors c’est là qu’elle ce trouve .A en 12:31 la sourate de joseph il est raconté dans ce verset que les femmes invitées par la femme du gouverneur furent tellement émerveillées qu’elles se coupèrent les mains .
A votre avis ce sont elles retrouvées toutes manchots ????
Gloire a DIEU qui nous éclaire il s’agit bien d’une coupure et non de l’amputation de leurs mains ainsi que de la main du voleur.Marque que l’ on faisait au voleur car DIEU attache une réelle importance a la pression sociale ; le voleur se retrouvant marqué par un signe distinctif et le malaise qui s’ensuit pour lui faire comprendre que son action était néfaste a la société et conçidéré pêché devant DIEU ainsi que l’inviter a revenir dans le droit chemin .
Enfin je terminerais par une méditation sur le contenu global du coran , en effet trouvez-vous logique que DIEU invite les hommes au pardon pour des affaires comme le meurtre et parallèlement donnerait une punition si sèvére pour un larcin,DIEU n’est il pas le plus juste ?
Que la paix soit sur vous .

X
0 points

Le mot amputation que j’ai employé, je n’ai pas dit que c’est le Coran qui le dit. D’ailleurs je ne l’ai pas mis entre guillemets. Ce mot est mon prope vocabulaire et il n’engage que moi.

Vous soutenez que la main coupée est en fait une main marquée par "un signe distinctif" et non pas une main réellement coupée. Ce qui prouve que vous êtes d’accord avec moi quand je dis que le verset en question est une métaphore à ne pas prendre au pied de la lettre.

Wa Salam.

X
0 points

Assumons ou rejetons......... :

L’islam est une loi, une foi, un mode de vie, une façon de voir, une façon de penser et une façon d’être. Mais si par contre nous concevons que c’est réellement une loi, il faut alors l’assumer. C’est la prendre entièrement ou la laisser entièrement et sans détour. C’est justement ça la foi et les principes que veux faire passer l’islam.

L’islam est aussi une loi puisque le verset coranique dit bien que « wa Man lame yahkam bima anzala allah, faoulaika houm al kafiroune....... », j’aimerai bien traduire ce verset, oh combien !!!)

L’islam ne donne pas le choix à son adepte de prendre certaines choses et d‘en rejeter d’autres.

Le verset coranique est bien claire : (Atouminouna bi bâdi el kitab wa takfourouna bi bäd.............

Croyez-vous donc à une certaine partie du Livre et restez-vous incrédules à l’égard d’une autre ? Quelle sera la rétribution de celui d’entre vous qui agit....

Si nous assumons pleinement cette loi, nous tombons obligatoirement dans le fanatisme, flirtant avec toutes les formes de terrorisme.

X
0 points

l islam est une religion basée sur cinq pillers dont la foi étant la principale ,un croyant sans foi est comme une boujie allumée qu n’éclaire pas.La foi du Muslim est basée sur la loi du Coran.

X
0 points

salam 3alykoum
C’est justement ce qui diffère l’islam d’une loi, c’est précisément la foi en ces règles, mais aussi notre libre arbitre vue que pour une fois on est libre d’y adhérer ou pas à celle-ci alors que pour les autres lois l’obligation de les respecter est au préalable convenue "par d’autres"

X
0 points

je pense que l’islam est une foi qui non seuleument se vi librement mais aussi qui a besoin de l’accord de l’homme qui veut la pratiquer.alorsque la loi est une partie de l’ islam qui s’impose a tous musulmans.

X
0 points

salamou halaykoum
bismiallah
la croyance islamique implique obligatoirement la foie (c le premier pas dans la vrai religions), par l’attestation
sincère qu’il ni a qu’un dieu et que mohamed(que la paix de dieu soit sur lui) est sont prophète.
cette foie est traduite(preuve) par des acte d’adoration.("Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent"(Sourate :AD-DARIYAT (QUI ÉPARPILLENT) 51/V56).
le coran est un livre sacré COMPLET et lourd de sens !!!
il est un livre religieux historique,scientifique, philosophique, poétique, sociaux-culturel, et juridique,.
quiconque ce dit croyant (qui a la foie en dieu unique et ses messager) a le devoirs et l’obligation de suivre la parole divine, et la sunna cela implique la pratique de la loi islamique (charia)et la jurisprudence islamique fatwa qui font partie du culte religieux et des croyance du juste milieux .

X
0 points

Dieu n’est que bonté et si vous pensez que Dieu a pu dire qu’il voulait qu’on l’adore c’est que ce n’est pas Dieu qui l’a dit, c’est le démon.
Si vous pensez qu’il n’y a qu’un seul Dieu et que vous lui attribuez d’avoir dit qu’il faut tuer ceux qui ne sont pas musulmans alors ce n’est pas Dieu, c’est le démon.