L’UMP annule un débat sur l’immigration et l’islamisme dans ses murs

On prend les mêmes, et on recommence ! On pensait qu’ils étaient abondamment repus de leur apéromania tr

jeudi 30 septembre 2010

On prend les mêmes, et on recommence ! On pensait qu’ils étaient abondamment repus de leur apéromania tricolore, purc porc et pinard à volonté, la dernière en date n’ayant pas fait recette, mais c’était aller trop vite en besogne.

Les revoilà donc, les farouches agitateurs de Riposte Laïque et de Résistance Républicaine qui, alliés en la circonstance à la Droite Libre représentée par Rachid Kaci, ont délaissé la rudesse du pavé parisien pour le confort feutré du siège de l’UMP dans le cadre d’un débat à l’intitulé très prometteur : "Immigration, islamisme, la France menacée ?". Qui dit mieux ?!

Ils s’y voyaient déjà les boutefeu des apéros franchouillards, tout en haut de l’affiche Umpiste, dans l’antre du souverain de l’Elysée, tenir la dragée haute à la droite décomplexée qui s’aventure, elle aussi, sur le terrain miné du populisme.

Mais pas de chance pour ces bonimenteurs cocardiers, l’UMP ne veut pas, ou ne veut plus d’eux ! En dépit d’un très bon timing – l’ouverture du débat parlementaire sur le projet de loi contesté sur l’immigration – les responsables du parti présidentiel ont en effet assuré « qu’aucun événement de cette nature n’était organisé jeudi soir dans leurs locaux », refusant manifestement d’héberger des intrus qui auraient quelque peu forcé leurs portes.

Serait-ce là un nouvel écran de fumée de l’UMP qui battrait en retraite in extremis ? A en croire certains bruits de couloirs, d’aucuns affirment que des élus Umpistes étaient annoncés à une tribune qui n’aurait pas fait dans la dentelle, soyons-en sûrs...

Publicité

commentaires