L’Opération « Miles of Smiles » : un convoi humanitaire de 100 minibus vers Gaza, bloqué à Rafah

Ayant entamé son long et difficile périple vers Gaza le 16 octobre dernier, l’ opération d’ampleur inte

dimanche 25 octobre 2009

Ayant entamé son long et difficile périple vers Gaza le 16 octobre dernier, l’ opération d’ampleur internationale « Miles of Smiles » qui fédère plusieurs associations européennes, dont le Comité International pour la Levée du Siège de Gaza, Les partenaires pour la Paix et le Développement des Palestiniens et le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, s’est fixé le noble objectif d’acheminer une centaine de minibus contenant du matériel scolaire et médical, des médicaments, et des fauteuils roulants auprès des populations en grande souffrance de la bande de Gaza et des territoires occupés.

Soucieuses de privilégier l’enfance sacrifiée de Palestine, les associations souhaitent apporter une lumière d’espoir tout en subvenant aux besoins matériels urgents des plus jeunes, qui pâtissent d’une scolarité déplorable et chaotique dans des préfabriqués de fortune. Le financement de l’opération, qui s’élève à deux millions de dollars, a été pris en charge par un certain nombre de sponsors, dont le CBSP qui a affrêté 20 minibus.

Franchir les portes de Gaza se révèle être un parcours du combattant périlleux pour quiconque se réclame d’une entreprise humanitaire oeuvrant pour les hommes et les femmes gazaouis démunis et fragilisés.

Parvenu au passage frontalier de Rafah sans encombre, le convoi se heurte depuis maintenant plus de cinq jours à l’hermétisme implacable des autorités en place, soumis à une interminable attente du laisser- passer, véritable « ausweiss » pour passer une ligne de démarcation de la honte.

Se préparant à un sit-in qui pourrait s’éterniser plusieurs semaines, les différentes associations et participants de l’opération font preuve d’une détermination qui force le respect :

« Nous sommes prêts à attendre le temps qu’il faudra pour acheminer notre convoi humanitaire jusqu’à la destination initialement prévue : les populations de la bande de Gaza et des territoires occupés sont dans un besoin criant de produits de première nécessité. Plus qu’une aide humanitaire nous souhaitons apporter un peu d’espoir et de sourires sur le visage de ces populations en souffrance. Tous les participants sont très motivés et poursuivrons l’opération jusqu’à son terme », déclare Malik Sebihi, Président du CBSP.

Publicité

commentaires