L’ONU appelle à empêcher le dénigrement des religions

Une commission de l’ONU a adopté lundi une résolution appelant les Etats à empêcher, y compris par la lo

mardi 25 novembre 2008

Une commission de l’ONU a adopté lundi une résolution appelant les Etats à empêcher, y compris par la loi, le dénigrement des religions, et affirmant que l’islam est souvent et faussement associé aux violations des droits de l’Homme et au terrorisme.

Cette résolution non contraignante, coparrainée par les pays islamiques avec l’appui du Belarus et du Venezuela, a été adoptée par 85 voix contre 50, avec 42 abstentions, par la commission des droits de l’Homme de l’Assemblée générale de l’ONU.

C’est un léger recul par rapport à une résolution similaire adoptée l’année dernière par 108 voix contre 51, avec 25 abstentions. Les pays occidentaux, qui voient dans ce texte une tentative de limiter la liberté d’expression, ont tous voté contre. Les pays musulmans, ainsi que la Chine, Cuba et la Russie, ont voté pour.

La résolution "note avec une vive inquiétude que la campagne globale de dénigrement des religions et l’incitation à la haine religieuse en général, notamment la discrimination ethnique et religieuse à l’égard des minorités musulmanes, se sont intensifiées depuis les événements tragiques du 11 septembre 2001".

L’Assemblée se déclare "profondément préoccupée par le fait que l’islam est souvent et faussement associé aux violations des droits de l’Homme et au terrorisme."

Publicité

commentaires