L’Iran en faveur d’un dialogue avec les USA, mais sur un même pied d’égalité et de respect

Dans son discours prononcé devant des milliers d’Iraniens et retransmis par la télévision d’Etat, à l

mardi 10 février 2009

Dans son discours prononcé devant des milliers d’Iraniens et retransmis par la télévision d’Etat, à l’occasion du 30ème anniversaire de la révolution islamique, M. Ahmadinejad s’est prononcé en faveur d’un dialogue avec les Etats-Unis sur des bases élémentaires d’égalité et de respect mutuels.

Cela étant, le président iranien a tenu à répondre à la déclaration de Barack Obama qui sonne comme une injonction : "il est temps maintenant pour l’Iran d’envoyer des signaux prouvant qu’il veut agir différemment", par une mise en garde qui ne souffre aucune ambiguïté : " Si certains cherchent à répéter l’expérience de George W. Bush même avec des méthodes nouvelles, ils doivent savoir que leur destin sera encore pire que celui de Bush".

Alors que M. Ahmadinejad se félicite du savoir-faire de pointe de son pays dans les domaines scientifiques et technologiques, le propulsant au rang de « grande puissance », le programme nucléaire iranien reste fortement suspecté par les puissances occidentales de recouvrir des ambitions militaires inavouées.

Barack Obama s’est engagé pendant la campagne présidentielle à mener une politique diamétralement différente de son prédécesseur à l’égard de l’Iran. Faut-il y voir une classique déclaration d’intention ou une nouvelle gageure de son mandat ?

Publicité

commentaires