Jean-Luc Mélenchon se fait l’apôtre de la liberté de culte

Le pied au plancher, Jean-Luc Mélenchon a fait sa rentrée politique sur RMC tout en verve et en énergie com

vendredi 21 janvier 2011

Le pied au plancher, Jean-Luc Mélenchon a fait sa rentrée politique sur RMC tout en verve et en énergie combative, jubilant à l’idée de prendre de vitesse la classe politique française au petit jeu de l’annonce des candidatures à l’élection suprême.

Dans une tonalité qui ne s’embarrasse pas de fioritures, adepte d’un franc parler détonnant, voire tétanisant pour certains journalistes ou aspirants journalistes (une stagiaire de l’hebdomadaire Témoignage Chrétien en a subi les foudres paranoïaques récemment), le leader du Parti de Gauche, décrié pour son populisme par des opposants qui sont tous des fieffés démagogues, a fait coup double : il a endossé la casaque officielle de candidat à la présidence de la République, tout en acceptant avec enthousiasme une confrontation avec Marine Le Pen sur RMC, le 14 février prochain, dans une joute oratoire où le langage fleuri le disputera au verbe haut…

Récusant l’idée fallacieuse selon laquelle l’héritière du FN se fait l’avocate de la laïcité en tirant à boulets rouges sur l’islam, Jean-Luc Mélenchon se fait, quant à lui, l’apôtre inattendu de la liberté de culte et de conscience dans une France aux mains des laïcards.

Passage à partir de 22.18


Publicité

commentaires

Copyrights © 2015 Tous droits réservés par Oumma Media. | 1998-2015 Oumma