Islamophobie : Nora Berra se contente seulement de claquer la porte

La secrétaire d’Etat aux Aînés, Nora Berra, a qualifié « d’insupportables » les propos tenus par

mercredi 23 décembre 2009

La secrétaire d’Etat aux Aînés, Nora Berra, a qualifié « d’insupportables » les propos tenus par l’ancien ministre de la Justice Pascal Clément, qui a affirmé au cours de la réunion hebdomadaire du groupe UMP à l’Assemblée nationale que : « Le jour où, il y aura autant de minarets que de cathédrales en France, ça ne sera plus la France ».

En guise de protestation devant cet énième délire islamophobe d’un membre de la majorité, l’invisible secrétaire d’Etat aux Aînés s’est seulement contentée de quitter cette réunion. Un geste insignifiant, qui ne l’empêchera pas d’exercer ses fonctions de sous-ministre, auxquelles elle tient tant. Ayant parfaitement conscience du caractère miraculeux de sa présence au sein du gouvernement, qui relève avant tout d’une conception de la diversité fondée sur des « beurettes de casting », Nora Berra a orchestré un mini-coup d’éclat en privé en claquant la porte d’une réunion de députés UMP, alors que publiquement, elle fut totalement silencieuse lors des affaires Hortefeux, Morano et autres politiciens partisans d’une définition franchouillarde de l’identité nationale.

« Un ministre, ça ferme sa gueule, si ça veut l’ouvrir, ça démissionne » avait déclaré Jean-Pierre Chevènement. Totalement impuissante, s’accrochant essentiellement à son petit poste, et sans aucun poids politique, Nora Berra à défaut d’ouvrir son clapet, se contente de clapper les portillons.

*A voir ci-dessous une video comique de Nora Berra

Publicité

commentaires