Info ou intox : Dieudonné, Soral, Blanrue, Meyssan : une conversion collective à l’islam ?

Ils ont la conversion à l’islam jubilatoire. Qui donc ? La bande de trublions notoires de la République,

mercredi 16 février 2011

Ils ont la conversion à l’islam jubilatoire. Qui donc ? La bande de trublions notoires de la République, les Dieudonné, Soral, Blanrue, Meyssan, qui ont réservé à la communauté nationale une de ces surprises ou provocations de derrière les fagots, dont ils ont le secret : un tir groupé confessionnel tourné vers la seule direction qui vaille, la Mecque.

Le club des antisionistes a décidé de donner un grand coup de pied dans la fourmilière islamophobe du parisianisme, du genre qui fouette le sang ! Sur le point d’officialiser une démarche collégiale qui va susciter haine, passion et suspicions, le groupe des empêcheurs de prêter allégeance au CRIF en rond, tels qu’ils se définissent, affirme que cette conversion est « mûrie » et « sincère », chacune des personnalités concernées ayant choisi l’islam en son âme et conscience, après avoir dévoré une version francophone du Coran, et proclamé publiquement devant caméra et en Iran, le sésame :"Il n’y a de Dieu qu’Allah et Mahommet est son Prophète".

Info ou intox ? Les prochains jours devraient nous le dire. Nul n’ignore en effet que ces personnalités extrêmement controversées se plaisent à déployer une stratégie de séduction envers une communauté musulmane montrée du doigt.

Au moment où le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, ne trouve rien de mieux à faire que de réactiver le débat sur l’islam - un cheval de bataille éculé, mais qui fait office de roue de secours pour une droite en panne d’idées et de solutions – la « conversion collective » de ces personnages à part ne manquerait pas de piquant… à l’effet cactus pour certains esprits chagrins…

Publicité

commentaires