Indifférence totale face aux actes islamophobes en France

Vendredi 31 décembre, pendant la nuit du réveillon vers 1h00 du matin, la mosquée d’Agen a fait l’objet

par

mercredi 5 janvier 2005

Coups de feu contre la mosquée d’Agen

Vendredi 31 décembre, pendant la nuit du réveillon vers 1h00 du matin, la mosquée d’Agen a fait l’objet d’une agression caractérisée. Cinq coups de feu ont été tirés par un inconnu avec une arme de chasse de gros calibre selon la police. Les coups de feu, tirés par une personne qui s’était introduite dans le périmètre de la mosquée en cisaillant un grillage, n’ont pas fait de blessés. Trois balles Brennecke, utilisées généralement pour la chasse au sanglier ont été retrouvées sur place, fichées dans les murs ou dans un bureau, ainsi que deux cartouches de chevrotine. Une enquête a été ouverte par l’antenne agenaise du SRPJ de Toulouse pour retrouver le tireur.

Face à une attaque qui aurait pu tourné au drame car l’imam Koubaa Massoud dormait à proximité, le CCIF condamne et dénonce cet acte infâme envers un homme de religion et une mosquée, lieu symbolique par excellence pour la communauté musulmane.

Après une vague de violence islamophobe en Corse contre des lieux de culte musulmans, certains ont pu nous faire croire que les actes islamophobes envers les institutions musulmanes étaient seulement un phénomène insulaire. La réalité est toute autre. A travers toute la France, on déplore un climat de tensions et d’agressivité envers les citoyens de confessions musulmane. On notera en exemple l’odieuse agression subie par Mme Bouatti à Mulhouse mais également celle contre une habitante d’Hauchin (Nord) sur une ligne de bus et celle d’une mère de famille de Grenoble (Isère) dans son véhicule. Ajouter à cela, l’indifférence caractérisée de nos médias et de nos représentants politiques qui ne semblent pas prendre au sérieux cette recrudescence inquiétante d’actes islamophobes en France.

Le CCIF appelle à un sursaut de la classe politique afin de tout mettre en œuvre pour sanctionner et condamner avec la plus grande fermeté l’auteur de ces coups de feu contre la mosquée d’Agen et plus généralement contre tout auteur d’agression islamophobe.

Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)

Publicité

Auteur : le CCIF

Collectif Contre l'Islamophobie en France

commentaires