Hommage aux soldats coloniaux tombés pour la France.

Une plaque apposée au quai Henri IV rappelle que durant la seconde guerre mondiale des milliers d’hommes et

vendredi 6 mai 2005

Une plaque apposée au quai Henri IV rappelle que durant la seconde guerre mondiale des milliers d’hommes et de femmes originaires des colonies françaises, « pieds noirs, goumiers, tirailleurs marocains algériens, tunisiens, sénégalais, soldats des territoires d’outre mer » se sont engagés aux côtés des Forces de la France Libre pour défendre la France contre la barbarie nazie.

Une déclaration du Général de Gaulle y affirme « La France pourrait elle oublier que cette armée a libéré le tiers de son territoire, et que sans elle son chef n’aurait pas été le 8 Mai 1945 signer au nom de la France l’acte de capitulation de l’Allemagne ? »

Un certain nombre de ces hommes, de toutes confessions, ont péri dans les combats, voire dans les camps.

Bertrand Delanoë,
maire de Paris

en présence

de Khédidja Bourcart,
adjointe chargée de l’intégration et des étrangers non communautaires

déposera
une gerbe en leur mémoire

dimanche 8 mai 2005
à 9h45

au quai Henri IV (4e)
(près de la préfecture, Métro Sully Morland).

Publicité

commentaires