Hommage à Rachel Corrie, la militante américaine de la paix écrasée par un bulldozer israélien

Alors que le cargo humanitaire irlandais, baptisé Rachel Corrie en hommage posthume à la jeune militante am

dimanche 6 juin 2010

Alors que le cargo humanitaire irlandais, baptisé Rachel Corrie en hommage posthume à la jeune militante américaine de la paix devenue symbole du martyre palestinien, n’a pu atteindre Gaza, arraisonné et dérouté vers le port d’Ashod, mais cette fois-ci sans bain de sang, les terribles images du bulldozer Caterpillar D9 de l’armée israélienne fonçant droit sur l’étudiante de 23 ans, et l’écrasant comme un vulgaire insecte, sont plus que jamais présentes dans nos mémoires.

Souvenons-nous de Rachel Corrie, cette jeune femme de l’Etat de Washington, éprise de justice et de paix, qui avait choisi de consacrer son année sabbatique à la population de Gaza, dans le mouvement non-violent international (ISM), et qui a été sauvagement assassinée, le 16 mars 2003, parce qu’elle se mettait sur la route du monstrueux rouleau compresseur israélien, en tentant d’arrêter pacifiquement, avec son ONG, la démolition de la maison d’un médecin palestinien.

Publicité

commentaires