Vendredi 11 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
17 novembre 2013

Ce qui est censé distinguer le chercheur ou l’intellectuel de l’homme ordinaire, du sens commun, c’est la rigueur analytique en même temps que le sens de la nuance. Or, l’écrivain Michel Onfray, au sujet de l’islam, en manque manifestement.

52 commentaire(s)
9 juillet 2013

Le sociologue Haoues Seniguer revient sur la polémique suscitée autour de la determination du premier jour du mois de Ramadan

28 commentaire(s)
13 novembre 2012

Il est parfois des situations qui tiennent du parfait paradoxe : l’alliance objective entre les anti-musulmans et les islamistes, sur plus d’un point, en relève parfaitement. En effet, chacun de ces acteurs est intimement convaincu que l’islam, dans ses sources les plus profondes (Coran et traditions prophétiques), ignorerait totalement la séparation du religieux et du politique.

12 commentaire(s)
14 juillet 2012

Le Parti de la justice et du développement (PJD) ne cherche pas la révolution. Bien au contraire. Défenseur de la monarchie, cette formation a besoin du roi et réciproquement.

4 commentaire(s)
3 juin 2012

Le Parti de la justice et du développement (PJD) ne cherche pas la révolution. Bien au contraire. Défenseur de la monarchie, cette formation a besoin du roi et réciproquement.

7 commentaire(s)
15 avril 2012

Le postulat d’un vote communautaire, quelles qu’en soient les justifications, porterait également atteinte à l’autonomie du sujet en donnant, du surcroît, du grain à moudre à ceux qui ne cessent précisément de mettre en cause, à tort ou à raison, le « communautarisme musulman » qui porterait atteinte à l’universalisme républicain(..)

30 commentaire(s)
27 mars 2012

L’UOIF vient d’essuyer un retentissant revers de la part des autorités françaises qui devrait sérieusement, à l’avenir, faire réfléchir aussi bien ses leaders actuels que leurs suivistes. Puisque deux de ses invités phares, prévus au départ, sont apparemment interdits de territoire ou en passe de l’être : Youssouf Al-Qaradhawi et Mahmud Al-Masri.

50 commentaire(s)
22 décembre 2011

Vincent Geisser et Mickaël Béchir Ayari font preuve de beaucoup de pédagogie que les lecteurs sauront assurément apprécier. Car le style est simple, dépouillé, direct, facilitant grandement la compréhension de réponses qui demeurent éminemment convaincantes et accessibles à un public de non spécialistes. C’est un ouvrage informé qui évite la technicité excessive des sciences sociales sans cependant verser dans le simplisme, le jugement à l’emporte-pièce ou pis, la caricature.

40 commentaire(s)
7 juin 2011

L’un des aspects original de la pensée de l’auteur est qu’il essaye non seulement de développer l’idée suivant laquelle Dieu créerait et expliquerait les régularités à l’œuvre dans la nature dont principalement, la structure métaphysique du monde, mais qu’il s’engage aussi, par là, à fonder l’induction et la science sur Dieu.

18 commentaire(s)
31 mai 2011

Richard Swinburne, en bon probabiliste, tente de répondre à la question centrale de savoir, d’une part, s’il est possible d’argumenter en faveur de l’existence de Dieu en avançant des arguments rationnels, qui répondent aux critères de scientificité communément admis, et d’autre part, si Dieu peut être considéré comme cause ultime de toute chose.

58 commentaire(s)
6 avril 2011

Alors que tous les indicateurs socio-économiques (130ème au classement de l’IDH en 2007) sont au rouge foncé, le Maroc semblerait ainsi, a priori, réunir tous les ingrédients d’une explosion sociale imminente qui n’arrive pourtant pas. Est-ce à dire qu’elle n’arrivera jamais ? Là n’est pas notre propos. Nous ne faisons pas de la prospective. Ce qui est sûr, en revanche, est que la variable socio-économique ne peut à elle seule provoquer un cycle de conflit comparable à ce qui se passe en Tunisie, en Egypte et à présent en Libye.

68 commentaire(s)
23 juin 2008

L’islam consulaire n’a pas d’avenir en France. Les nouvelles générations de citoyens musulmans (deuxième et troisième générations) nées et socialisées dans l’hexagone, exècrent l’islam des pays d’origine- à tort ou à raison- qu’elles vouent aux gémonies.

27 commentaire(s)
31 janvier 2008

Le corpus islamique (Coran et traditions prophétiques) n’est pas seulement un ensemble de permissions, d’interdictions, de recommandations ou de mises en garde, et ce du fait même de la vocation éminemment spirituelle et humaniste du message de l’islam.

20 commentaire(s)
3 octobre 2007

Des produits aussi divers que des quenelles, choucroute, raviolis, saucissons, hachis Parmentier (on en passe et des meilleurs) estampillés Halal, prospèrent désormais au rayon « oriental » de nos grandes enseignes, sans compter les échoppes des petits commerçants ou détaillants de quartiers populaires qui en regorgent également.

40 commentaire(s)
16 juillet 2007

A force de brimer le peuple, de le priver de ses choix politiques et
de sa souveraineté la plus fondamentale, on risque à terme, d’obérer
les chances de paix en démultipliant peut-être dans cette région déjà
fortement éprouvée par les guerres, les poches de résistances ; y
compris des plus « radicales », quand les opportunités politiques
offertes aux oppositions sont précisément nulles ou presque.

19 mars 2007

Nicolas Sarkozy passé maître en double voire multiples langages, ivre sans doute de son électoralisme à fleur de peau, est de ceux qui déplorent « la repentance » (une majorité des concitoyens aux origines maghrébines et/ou noirs n’en demandent pas tant), au nom d’un prétendu refus de s’excuser d’être français. Mais qui a demandé une telle chose ?

7 septembre 2006

Averroès, illustre penseur de l’islam occidental, adulé par certains (les réformateurs musulmans et rationalistes), détesté par d’autres (littéralistes et dogmatiques aussi bien chrétiens que musulmans), demeure une figure de proue de par le rôle qu’il a joué à l’époque médiévale en tant que juriste et philosophe de la célèbre Cité de Cordoue, et les idées absolument lumineuses développées dans son « Discours décisif ».

14 juillet 2006

Pour solde de tout compte, on se contente de dépêcher sur place des émissaires, sans exiger du pays agresseur, l’interruption de l’escalade de la violence qu’il promeut par une attitude irresponsable, digne d’un gladiateur qui ignore les règles de bienséance pour écraser coûte que coûte son ennemi. En effet, on reproche souvent au Hezbullah de propager une idéologie guerrière dans cette région, mais que dit-on d’un Etat qui fait systématiquement abstraction, pour ne pas dire méprise ouvertement et avec une outrecuidance dont il a le secret, la règle du droit, privilégiant apparemment la voie du conflit armé en tuant, détruisant et coupant du monde un pays qui n’a rien demandé et dont le peuple est injustement pris en otage.