Haoues Seniguer

Chercheur au groupe de recherches sur la Méditerranée et le Moyen-Orient

Etat islamique: la duplicité du Qatar et de ses alliés

Etat islamique: la duplicité du Qatar et de ses alliés

Jusqu’à présent, le Qatar s’est montré très complaisant, et il l’est encore à bien des égards au niveau doctrinal, vis-à-vis des Frères musulmans et des mouvements islamistes sunnites. L’émirat  a, de longue date, fondé sa politique sur la duplicité, l’ambivalence ou l’ambiguïté, notamment au niveau de sa diplomatie.

L’expression « pro-Palestiniens » est-elle  pertinente ?

L’expression « pro-Palestiniens » est-elle pertinente ?

 

Depuis le lancement de l’offensive israélienne sur Gaza, le 8 juillet 2014, et la tenue, en France et dans le monde, de nombreuses manifestations en signe de solidarité à l’égard d’une population assiégée, acculée et décimée, un certain nombre d’amalgames et d’écueils doivent être impérativement levés. Pour banal qu’elle puisse apparaître de prime abord, cette clarification n’en est pas moins nécessaire.

Réponse aux raccourcis de Michel Onfray

Réponse aux raccourcis de Michel Onfray

Ce qui est censé distinguer le chercheur ou l’intellectuel de l’homme ordinaire, du sens commun, c’est la rigueur analytique en même temps que le sens de la nuance. Or, l’écrivain Michel Onfray, au sujet de l’islam, en manque manifestement. Naturellement, chacun est libre de penser ce qu’il veut de la religion ou de tout autre spiritualité ou philosophie de la vie.

Pourquoi cette confusion sur le premier jour du mois de Ramadan?

Pourquoi cette confusion sur le premier jour du mois de Ramadan?

Comment expliquez-vous cette cacophonie, alors que la date du début du mois de Ramadan a été fixée depuis plusieurs semaines par le CFCM qui est l'instance officielle de l'Islam de France?

Il n’ y a pas de  recette «islamique» prête à être servie

Il n’ y a pas de recette «islamique» prête à être servie

Il est parfois des situations qui tiennent du parfait paradoxe : l’alliance objective entre les anti-musulmans et les islamistes, sur plus d’un point, en relève parfaitement. En effet, chacun de ces acteurs est intimement convaincu que l’islam, dans ses sources les plus profondes (Coran et traditions prophétiques), ignorerait totalement la séparation du religieux et du politique.

Des islamistes au service du roi ? (2/2)

Des islamistes au service du roi ? (2/2)

Pour la première fois dans l’histoire du Maroc, des islamistes gouvernent. Leur arrivée au pouvoir s’inscrit dans un contexte délicat pour le royaume, après la chute des dictatures en Tunisie, en Égypte et en Libye. Toutefois, le Parti de la justice et du développement (PJD) ne cherche pas la révolution. Bien au contraire. Défenseur de la monarchie, cette formation a besoin du roi et réciproquement.

Des islamistes au service du roi ? (1/2)

Des islamistes au service du roi ? (1/2)

Pour la première fois dans l’histoire du Maroc, des islamistes gouvernent. Leur arrivée au pouvoir s’inscrit dans un contexte délicat pour le royaume, après la chute des dictatures en Tunisie, en Égypte et en Libye. Toutefois, le Parti de la justice et du développement (PJD) ne cherche pas la révolution. Bien au contraire.

Le vote musulman est un leurre

Le vote musulman est un leurre

« La mobilisation politique est l’ensemble des processus permettant la création et la pérennisation d’un marché politique où des agents en concurrence pour le courtage politique tentent d’échanger des biens politiques contre des soutiens actifs ou passifs ; la mobilisation électorale est le résultat de l’ensemble des incitations par lesquelles les entrepreneurs travaillent à créer l’accoutumance au vote ou à réactiver &ag

Le désenchantement des figures tutélaires de l’islam (de) France

Le désenchantement des figures tutélaires de l’islam (de) France

« L’origine de toutes les erreurs est, en un certain sens, la même que celle des erreurs de calcul, qui arrivent aux arithméticiens. En effet, il arrive souvent qu’à défaut d’attention ou de mémoire, nous faisons ce qu’il ne faut pas faire ou que nous omettons ce qu’il faut faire, ou bien que nous croyons avoir fait ce que nous n’avons pas fait, ou que nous avons fait ce que nous croyons n’avoir pas fait. »

Leibniz

Renaissances arabes. 7 questions clés sur des révolutions en marche
Que fait la communauté internationale ?
Religion et modernité : l’Islam à la croisée des chemins (partie 2/2)
Conscience opacifiante, mémoire torturée : Pour une justice historique
L’Occident, Israël, la démocratie et…les autres
Islam de marché ou marché de dupes ?
« La lettre tue, l’esprit vivifie »
La fin programmée de l’islam à papa
Pourquoi les mobilisations au Maroc ne  prennent-elles pas ?
Peut-on prouver l’existence de Dieu ? (1/2)
Comment l’existence de Dieu explique l’existence humaine